Photographie animalière – 5 conseils pour les réglages de l’appareil photo, l’équipement, la faune & Cie

La photographie animalière est un domaine très populaire et il importe peu que les motifs soient vos propres animaux de compagnie, des animaux sauvages ou des animaux du zoo. Presque à tout moment et presque partout, des motifs appropriés se heurtent à votre chemin. Cependant, pour une prise de vue optimale, il ne suffit pas d’appuyer sur le déclencheur. Vous trouverez ci-dessous des conseils importants pour photographier les animaux.

+ AD + Do you know?

5 conseils pour la séance photo avec votre ami à deux ou quatre pattes préféré

Nos 5 conseils pour la séance photo avec votre ami à deux ou quatre pattes préféré, bonne chance pour la séance !

L’équipement optimal

Les animaux sont dans la plupart des cas des modèles timides et imprévisibles. Un pas de trop et le motif désiré n’est plus devant l’objectif. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser un télézoom ou un objectif de voyage avec une distance focale d’au moins 200 millimètres pour la photographie de la faune. Ainsi, vous pouvez garder la distance appropriée et ne pas effrayer votre animal motif. Il en va de même si vous voulez photographier votre animal moins timide. Si vous voulez avoir des images complètement naturelles, vous devriez toujours photographier sans être observé.

Réglage optimal

Les animaux sont presque toujours en mouvement, et même s’ils ont l’air encore poilus, tout bruit peut les effrayer et votre sujet s’enfuira et les photos que vous prendrez seront inutiles à cause du flou. Par conséquent, vous devez utiliser la priorité d’ouverture Tv ou S. Vous devez également régler la vitesse d’obturation sur au moins 1/125 secondes. Mais la meilleure façon de travailler est en mode entièrement manuel.

Vous devez ouvrir l’ouverture aussi loin que possible (petit nombre de diaphragmes). La profondeur de champ est ainsi réduite au minimum et votre modèle est laissé libre sur un fond flou. Il serait également pratique pour la photographie d’animaux sauvages si votre appareil photo dispose d’une fonction ISO automatique et permet ainsi de contrer la sous-exposition ou la surexposition.

La préparation optimale

Tout d’abord, réglez votre objectif sur la focale la plus longue et effectuez un zoom arrière. Ainsi, vous pouvez garder une distance appropriée par rapport à l’animal et ne l’effrayez pas. Si vous photographiez dans un zoo, vous ferez face à des obstacles supplémentaires. Beaucoup de ces animaux ne peuvent être vus qu’à travers une vitre. Afin d’éviter les reflets gênants dans votre photographie d’animaux, vous devez aller très près de la vitre pour envelopper votre objectif avec le parasoleil sur un tissu noir pour bloquer l’incidence latérale de la lumière.

Si vous ne disposez pas d’un chiffon approprié, retirez simplement le parasoleil et placez soigneusement la lentille avant parallèlement à l’objectif. Cependant, vous êtes moins mobile par rapport à la variante en tissu. Si le modèle animal se trouve derrière une clôture en treillis métallique, un système optique lumineux avec une ouverture de F 2,8 ou plus vous aidera à garder le fil complètement hors du foyer.

Conception optimale

Les animaux ne doivent pas être photographiés d’en haut, sur un banc ou à genoux. Si possible, restez à la hauteur des yeux de l’animal. Vous devriez également essayer de photographier le sujet lorsqu’il est en action. Plus excitants qu’un simple portrait sont les singes qui se battent entre eux, les pingouins qui nagent ou les ours qui s’amusent. Par exemple, avec un objectif grand angle d’une focale de 24 millimètres ou moins, vous pouvez utiliser la distorsion grand angle pour créer un effet caricatural attrayant.

Conseils généraux

Il est important que vous ne vous concentriez pas exclusivement sur votre sujet lorsque vous prenez des photos d’animaux, vous devriez porter une attention particulière à l’avant-plan et à l’arrière-plan dans les zoos ou dans la nature et le garder aussi immobile que possible. Les visiteurs, les arbustes et les clôtures peuvent rapidement détruire vos images. Dans certains cas, il est également approprié de zoomer sur un animal et de ne montrer qu’une partie du sujet. Inversement, cela ne signifie pas que vous deviez ou devez toujours masquer complètement l’arrière-plan. Par exemple, un arbre à faible hauteur peut être un beau cadre naturel.

5 conseils pour la photographie animalière par le photographe animalier Benjamin Jaworskyj

L’aventurier et photographe animalier Benjamin Jaworskyj partage sa passion et ses connaissances de la photographie ainsi que de précieux conseils sur son séjour en Afrique du Sud.

3 conseils du photographe Benjamin Jaworskyj[EN]

pour un équipement idéal de photographie animalière
Le photographe animalier Benjamin Jaworskyj recommande l’équipement idéal pour la photographie dans la nature et la faune.

+

+ AD + Do you know?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *