Pomeranian / Spitz nain : coûts, soins, poils, taille, poids, avantages, inconvénients… La famille ?! – les premiers mois

Tu veux acheter ton premier chiot? Peut-être même un petit Pomeranian (Spitz nain) pour toi ou ta famille ? Alors tu as certainement beaucoup de questions ! Tu trouveras ici les réponses, entre autres, à des questions telles que « combien coûte un poméranien ? », « à quoi faut-il faire attention avec un Spitz nain ? », « à quel point les poméraniens sont-ils poilus ? » et « comment entretenir un poméranien ? ». – Tout d’abord, les pomeranians sont vraiment adorables. Adultes, ils ne mesurent que 25 à 30 centimètres et, chiots, à peine une poignée de chiens. Promenade, pipi, soins aux poméraniens, notre petit guide pour tes premiers chiots. Conseil ! Lis aussi maintenant la deuxième partie, la première année avec un poméranien.

Acheter un Poméranien : Chien et coûts

Les questions suivantes sont réparties en blocs faciles à lire, tu trouveras ainsi rapidement et facilement les bonnes réponses à ta/vos question(s) ! Tout pour ton départ dans la vie, avec les bases pour ton Pomeranian. À la fin de l’article, tu trouveras d’autres articles intéressants sur le thème de l’achat d’un chiot poméranien et d’un chien en général, ainsi que sur le premier équipement et d’autres conseils pour les débutants et ton premier chien.

FIV Feature X CM Models

  1. Quelle est la différence entre un Spitz nain et un Poméranien ?
  2. Quelle est la différence entre un petit spitz et un spitz nain ?
  3. A quoi faut-il faire attention chez les Spitz nains ?
  4. Combien coûte un Poméranien ?
  5. Un spitz nain est-il un chien de famille ?

Tout d’abord, la question centrale pour beaucoup de ceux qui ont vu des Poméraniens dans le centre-ville ou sur Instagram et qui se sont ensuite mis à la recherche sur Internet :

Quelle est la différence entre un Spitz nain et un Poméranien ?

Il n’y a pas de différence entre le Poméranien et le Spitz nain. « Zwergspitz » est la dénomination allemande. « Pomeranian » est la désignation internationale ou anglaise de la race. Lorsque quelqu’un parle d’un Pomeranian, il parle donc toujours d’un Spitz nain.

Il n’y a pas de différence entre le poméranien et le spitz nain.

A quoi faut-il faire attention chez les Spitz nains ?

En principe, les poméraniens ne sont pas différents des autres chiots. Même s’ils sont extrêmement petits et mignons, ils restent de petits chiens. Ils ont besoin de beaucoup d’amour de ta part, c’est-à-dire de temps et d’attention, de manger régulièrement, de se promener et d’un endroit sûr et chaud pour dormir. A cela s’ajoute le toilettage.

En bref :

  1. Du temps et de l’amour de ta part (attention)
  2. Alimentation régulière, nous y reviendrons dans un instant
  3. Promener le chien
  4. Un endroit sûr et chaud pour dormir
  5. Soin du pelage

Voici un autre conseil ! Les chiots poméraniens sont des chiens vraiment, vraiment petits. C’est pourquoi il faut bien évaluer ta force et celle des autres chiens !

Evalue correctement ta force en jouant et en étant tenu en laisse

Si ton chien porte un harnais, le risque est moindre, s’il porte un collier, il est plus important. Des mouvements brusques de ta part peuvent rapidement causer des dommages au cou ou aux vertèbres cervicales des plus petits. Pourquoi ? Le cou et toute la musculature sont si fragiles chez les chiots nains que tu dois toujours être prudent lorsque tu joues ou que tu sors avec ton chien.

Fais également attention lorsque tu tires sur la laisse. De même que lorsque tu joues, tes mouvements ne doivent pas être trop brusques et puissants. L’avantage, c’est qu’une fois que tu as ton chiot poméranien dans les mains, tu peux rapidement évaluer la force que tu peux déployer. Les chiens étrangers de grande taille sont alors beaucoup plus importants.

Attention aux gros chiens

Les chiots Spitz nains sont en effet si petits qu’on pourrait les prendre pour de grands cobayes. C’est exactement ce que pensent certains grands chiens ! Même s’ils ne veulent que jouer, leur force peut suffire à briser la nuque des petits chiots. Tout comme pour les mouvements frénétiques, tu dois veiller à ce que ton chiot soit protégé, même s’il s’agit d’un grand chien.

Combien coûte un Poméranien ?

Si tu veux acheter un Poméranien, il faut compter environ 1.800 euros à 2.500 euros.

Prix environ 1.800 euros à 2.500 euros

Au prix d’achat s’ajoutent encore un certain nombre de choses, par exemple l’équipement de base pour ton chiot, mais aussi la première visite chez le vétérinaire et le toiletteur.

L’équipement de base pour le petit chiot coûte environ 80 euros. Il comprend déjà la nourriture, la laisse, le harnais, la couverture, les friandises – bref, tout ce dont tu as besoin pour ton lit les premiers jours. Chez le vétérinaire, tu devras payer entre 80 et 150 euros, selon si tu dois encore poser la puce ou faire les vaccins. Chez les bons éleveurs, tout est déjà fait :

  • Vermifuges, la puce électronique et les vaccins.

Chez le toiletteur pour chiens, tu paieras environ 50 à 70 euros pour une coupe de cheveux. Lors de la première visite, tu feras une journée d’essai avec ton chiot chez un bon coiffeur pour chiens, pas un « programme complet ». La première visite est consacrée à la découverte du salon de toilettage canin.

Les coûts résumés :

  • Prix pour le poméranien : 1.800 à 2.500 euros
  • Premier équipement pour ton chiot : 80 euros
  • Visite chez le vétérinaire : 80 à 150 euros
  • Coiffeur pour chiens : 50 à 70 euros

Au total, le premier mois te coûte donc Round About :

Coût (total) : 2.010 – 2.800 euros

Un spitz nain est-il un chien de famille ?

Comment sont les Spitz nains ? Les Spitz nains sont des chiens de famille absolus et s’entendent bien avec tout le monde, enfants, adultes et même personnes âgées. Ils sont très gentils, leur instinct de jeu n’est pas trop développé, tout comme leur besoin de bouger. Si l’on devait évaluer les qualités : Mouvement, instinct de jeu, le tout 3 étoiles sur 5. Un super petit mélange, pas trop excité, pas trop calme.

Les Spitz nains sont des chiens de famille absolus

C’est aussi un avantage pour les enfants qui ne peuvent pas encore parcourir des kilomètres, mais qui souhaitent aller se promener. Mais c’est aussi un avantage confortable pour nous, les adultes, surtout si l’on vit dans une grande ville et que l’on n’a pas directement accès à de longues contributions et prairies.

Vie & quotidien

  1. Combien de temps peut-on laisser un poméranien seul ?
  2. Quelle est la taille des chiots poméraniens ?

Combien de temps peut-on laisser un poméranien seul ?

Laisser ton Poméranien seul, cela demande de l’entraînement ! Ton chien doit apprendre et s’entraîner, comme tous les autres chiens. Si tu as un chiot poméranien, veille dès le début à ce qu’il ou elle passe du temps seul(e), même pour une courte durée. Ainsi, ton chien s’habituera rapidement à être seul de temps en temps. Il est donc préférable de commencer tôt, dès le premier jour.

Comme tu peux le lire dans mon article Pomeranian : la première semaine, j’ai commencé à les laisser seuls dès le troisième jour. D’abord pour un petit créneau de 20, 30 minutes, après environ 10 jours, j’ai réduit ce temps de pause à une heure pour moi.

  • Jour 1-2 : 2-5 minutes seul (par exemple cuisine)
  • Jour 3-5 : 20-30 minutes seul
  • Jour 6-9 : 20-50 minutes seul
  • A partir du 10e jour : jusqu’à 1 heure seul
  • A partir du 2e mois : plus flexible

Ton Poméranien est un animal de meute, comme les autres chiens, mais il est aussi très indépendant ! Mon conseil ici est de ne pas faire de drame lorsque tu quittes ton chien ou que tu le retrouves, mais de le traiter comme une situation normale. C’est la façon la plus rapide pour ton chien de s’habituer à ce qu’il soit en bas, donc une chose normale.

Ne dramatise pas les départs et les retrouvailles, c’est normal de s’absenter de temps en temps.

Quelle est la taille des chiots poméraniens ?

Les chiots poméraniens sont très petits, leur hauteur au garrot n’est généralement que de 12 à 15 cm. À l’âge adulte, les poméraniens mesurent entre 20 et 30 cm. Ils font donc partie des minis parmi les chiens.

  • Chiots : 12-15 centimètres
  • Adulte : 20-30 centimètres

Quel est l’âge d’une pointe naine ?

Les Poméraniens vivent en moyenne entre 12 et 16 ans. Tu devrais donc bien réfléchir avant d’acheter si un petit chien, puis un « grand » chien, convient à ta vie.

  • Âge : de 12 à 16 ans

Soins & coiffure

  1. Comment prendre soin des poméraniens ?
  2. Quelle est l’intensité des poils du poméranien ?
  3. À quelle fréquence un poméranien doit-il aller chez le coiffeur ?

Comment prendre soin des poméraniens ?

Peignage quotidien – Les Poméraniens sont avant tout faits de poils, tu t’en rendras compte très rapidement ! C’est pourquoi ta tâche la plus importante est le soin du pelage. Cela signifie pour toi un peignage quotidien, dans l’idéal. Si tu as un chiot, tu dois absolument veiller à ce qu’il ou elle ait aussi beaucoup de sous-poil. Tu dois le peigner spécialement et soigneusement. Ainsi, le pelage du petit chiot ne s’emmêle pas.

Nettoyer les yeux – Ton chiot se promène et renifle beaucoup de choses, c’est pourquoi il arrive que de petits restes restent coincés dans les poils fins de ses yeux. Tu peux les enlever soit avec la main, soit avec un ou deux doigts, soit avec un chiffon doux et humide. Le tout, bien sûr, avec douceur et précaution ! Ton chien n’aimera pas du tout cela au début, mais il devra s’y habituer, car tu ne veux que le meilleur pour ton chiot !

Nettoyer le popo – Pour les propriétaires de chiots, c’est un rituel presque quotidien : le popo doit être nettoyé ! Les Poméraniens ont beaucoup de poils et, par conséquent, il y a toujours quelque chose qui reste accroché. Une mauvaise position, un peu trop d’herbe sous les fesses, et voilà ton chiot avec des restes de poils. La bonne nouvelle, pour tous ceux qui achètent leur premier chien, c’est que d’après mon expérience, la peur du caca de ton chien disparaît rapidement – donc, s’il s’agit de ton propre petit poméranien tout mignon !

Bains réguliers – Jusqu’à présent, nous (Peppa et moi) avons établi notre routine de bain de telle sorte que je l’emmène brièvement sous la douche tous les dimanches. Toutes les trois ou quatre semaines, je la lave entièrement, sinon je m’occupe surtout de l’arrière. C’est un peu la toilette rapide du chat !

Les soins pour ton Poméranien résumés :

  1. Se peigner quotidiennement
  2. Chez les chiots, tenir compte également du sous-poil
  3. Coiffeur toutes les six semaines à deux mois
  4. Nettoyer les fesses
  5. Prendre un bain régulièrement

À quelle fréquence dois-tu aller chez le coiffeur ?

Si tu achètes ton tout premier chiot, tu te poses peut-être la question de savoir à quelle fréquence tu dois aller chez le toiletteur avec un poméranien ? En règle générale, tu devrais aller chez le toiletteur tous les 45 à 60 jours. Un conseil pour les propriétaires de chiots : il y a d’abord la journée d’essai ! La toute première visite chez le coiffeur pour chiens est une journée d’essai pour les petits. Ton petit chiot poméranien peut ainsi se familiariser avec le coiffeur pour chiens et le salon de toilettage, ainsi qu’avec les différents outils, par exemple les ciseaux et le sèche-cheveux.

  • Coiffeur pour chiens tous les 45 à 60 jours
  • Premier jour : journée d’essai pour faire connaissance

Surtout si tu as un jeune chiot poméranien, il est important que son sous-poil soit régulièrement enlevé par toi et par le toiletteur. Ainsi, le petit chiot n’aura jamais trop chaud et son pelage ne s’emmêlera pas.

Quelle est l’intensité des poils du poméranien ?

Les Poméraniens ont heureusement très peu de poils, après tout, ils ne sont que très peu de chiens ! En fait, les petits poils sont si fins que tu les vois à peine. Et les quelques poils qui s’éparpillent dans ton appartement ou ta maison ne valent guère la peine d’être mentionnés. Par rapport aux races de chiens plus grandes et aux races à poils longs, tu as vraiment tiré ton épingle du jeu.

Aliments et nourriture pour chiots

  1. Combien un poméranien peut-il manger ? Combien un spitz nain peut-il manger ?
  2. Que ne doivent pas manger les petits pics ?
  3. Quel est le poids maximal d’un spitz nain ?

Combien un poméranien peut-il manger ? Combien un spitz nain peut-il manger ?

Donne de la nourriture à ton poméranien 3 fois par jour, tu auras ainsi une bonne répartition des repas pour ton poméranien.

Comme dans le guide du chiot, vous apprendrez à répartir idéalement les quantités de nourriture pour votre chiot sur la journée. Le matin, tu dois donner à ton chiot de la nourriture humide, à midi de la nourriture sèche mélangée à un peu d’eau et le soir, tu donnes à nouveau de la nourriture humide à ton petit chiot poméranien. Voici un bref récapitulatif :

  • Matin et soir, nourriture humide (poulet, agneau, bœuf …)
  • A midi, nourriture sèche (mélanger avec 50% d’eau)
  • Conseil : des fruits et des légumes coupés en petits morceaux pour le goûter

Que ne doivent pas manger les petits pics ?

Il est impossible de répondre à cette question de manière générale. Certains chiens sont allergiques à certains types de viande, par exemple le bœuf, le poulet ou l’agneau. Mais de manière générale, comme pour toutes les races de chiens, il faut protéger le petit estomac des objets pointus, des objets toxiques, des liquides et des plantes, ainsi que des aliments suivants.

Les chiens, entre autres, n’ont pas le droit de manger cela :

  • Oignons et ail
  • Chocolat et cacao
  • Café
  • Certaines variétés de noix
  • Viande de porc crue
  • Solanacées
  • Fruits à noyau

Quel est le poids maximal d’un spitz nain ?

Si tu donnes régulièrement de la nourriture à ton Spitz nain, c’est-à-dire une nourriture correcte et adaptée à son espèce, tu ne devrais pas avoir de problème avec le poids d’un de nous. Si tu as donné à ton Poméranien trop de nourriture et trop de friandises, tu peux t’en tenir approximativement à ces poids. Il est important de tenir compte de la taille de ton poméranien. Les poméraniens nains mesurent entre 20 et 30 cm à l’âge adulte. La morphologie et le poids du petit ou des petits varient en fonction de cela.

Poids d’un poméranien (adulte) :

  • Poids : de 1,8 à 3,4 kg

Accessoires & jouets

  1. Que faut-il acheter pour un spitz nain ?
  2. De quoi a-t-on besoin pour un spitz nain ?
  3. De quoi a-t-on besoin pour un Poméranien ?

Que faut-il acheter pour un spitz nain ?

De quoi a-t-on besoin pour un spitz nain ? L’équipement de base pour ton Poméranien est relativement simple :

  • 2-4 jouets pour commencer
  • Plus tard, 5 ou 6 petits jouets suffisent
  • Agréable pour les chiots, simple et à mâcher

Mais le plus important, c’est l’amour et l’attention que tu lui portes ! Surtout si tu as un jeune chiot à la maison.

Avantages et inconvénients : Pomeranian (Spitz nain)

Résumons encore une fois tout cela, en super bref !

Le prix d’achat relativement élevé, comparé à d’autres races de chiens, est considéré par de nombreux acheteurs comme un inconvénient, mais ces chiens permettent d’économiser beaucoup d’argent sur leur entretien tout au long de leur durée de vie de 12 à 16 ans. Ils mangent relativement peu, une petite boîte suffit pour quatre repas. Les accessoires sont plus petits, donc également moins chers, et les frais vétérinaires sont un peu moins élevés.

Si vous recherchez un chien très actif, l’avantage « instinct de jeu moyen / besoin de bouger » sera éventuellement considéré comme un inconvénient de cette race de chien. Mais ils sont parfaits pour la ville. Rien que le fait d’avoir un appartement de 80 ou 120 mètres carrés représente déjà un espace libre relativement important pour les petits.

Voici un aperçu des principaux avantages et inconvénients.

Avantages :

  • Familles bienvenues
  • Envie moyenne de jouer / de bouger
  • Moins cher à entretenir (nourriture, accessoires, même le vétérinaire)

Inconvénients :

  • Prix d’achat élevé par rapport aux autres races de chiens
  • Un entretien du pelage un peu plus compliqué

C’était les questions et réponses les plus importantes pour les jeunes chiots poméraniens. Si tu as d’autres questions, écris-nous à la rédaction ! Acheter mon premier chien ou chiot ? Alors consulte peut-être aussi ces guides gratuits de notre part !

Un chiot s’installe ! Conseils & astuces pour les débutants

Ton premier chiot ? Plus de conseils pratiques et d’expériences !

Le chien comme animal de compagnie : guide XXL

Le chien emménage ! Tu as décidé d’avoir un chien, en tant que célibataire, avec ton partenaire ou même avec toute la famille, et tu envisages d’en acheter un ? Dans notre pays, les chiens se comptent par millions. Ils font partie des animaux domestiques les plus populaires. Des races de chiens comme le labrador, le bouledogue français, le berger australien, le berger allemand, le golden retriever, le poméranien ou le chihuahua. Combien coûte un chien ? Qu’est-ce qu’un chien aime le plus ? Comment le chien remarque-t-il qu’on l’aime ? Beaucoup de questions, tu trouveras ici les réponses. Du toilettage à la première saillie, en passant par la nourriture pour chiens (humide et sèche), les alternatives bio mais aussi des conseils pour le premier équipement, autour de la laisse, de la gamelle & Co.

Sortir, rester seul & Co.

De quels accessoires as-tu besoin pour ton chiot autour de la laisse, de la gamelle, du couchage et de la nourriture ? Chaque année, des millions de petits chiots naissent et trouvent un nouveau foyer ! Chez nous aussi, il y a maintenant un, voire deux petits chiots : Neppa & Peppa. Tu envisages d’acheter un chien ? Si tu as du temps libre et de l’amour, un petit chiot est une chose merveilleuse. Mais à quoi dois-tu faire attention ? Découvre ici la vie quotidienne avec un petit chiot : Mon premier jour avec Peppa (Spitz nain, ou chiot poméranien), ma première semaine et mes expériences. Si tu veux acheter un chien, tu trouveras ici les conseils ultimes pour la première semaine avec ton chiot et quelques astuces secrètes, comme les Puppy Pads, des conseils pour sortir et rester seul – tout cela pendant la première semaine !

Équipement de base pour chiots

Acheter un chiot : Équipement de base pour ton chien – Quelle que soit la race de chien ou le type de bâtard, il y a exactement 6 choses dont tu as besoin si tu veux acheter ton premier chien ou chiot ! En quelque sorte, l’équipement de base pour ton chiot et les premiers jours passés ensemble dans la maison ou l’appartement. Avec cette check-list, tu as tout ce qu’il te faut ! La bonne nourriture pour chiots, deux gamelles pour la nourriture et l’eau, une laisse avec collier et/ou un harnais (plus sûr), des jouets et très important, surtout si tu n’as pas de jardin ou si tu habites au premier étage : des coussinets pour chiots ! Apprends ici tout ce qui est important, avec des conseils sur les heures de repas et d’autres check-lists intéressantes pour les débutants et les novices. Simple à expliquer et gratuit ! Voici le A&O pour le premier trajet, de l’éleveur à la maison et les premiers jours avec ton chiot, d’après mon expérience.

Partie 2 : La première année avec Pomeranian (Peppa)

La première année avec mon petit spitz nain, elle s’appelle Peppa. Je vous ai raconté en détail les premiers jours dans l’article Mon premier chien. Difficile à croire, mais vrai, les poméraniens restent aussi mignons qu’ils l’étaient quand ils étaient chiots. Tu veux te préparer aux premiers mois avec ton chien ? Alors apprends ici ce qu’il faut faire après les premières semaines ! Mes expériences et conseils sur les promenades, l’apprentissage de la propreté, les heures de repas, la réduction des aboiements, la marche sans laisse, les ordres à donner – deuxième partie du guide pour petits chiens nains (en anglais : Pomeranians).

  • Poméranien, la première année – partie 2

Si petite et si mignonne, « Peppa » était un chiot – avant.

Si petite et mignonne, elle l’est toujours – Après.

C’est la vitesse à laquelle un poméranien atteint l’âge adulte, ou plutôt la maturité.