Année de séparation : Comment fonctionne l’année de séparation ? Questions et réponses

L’année de séparation – Dans tout mariage, il y a des crises. Cependant, si celles-ci sont insurmontables, la séparation se produit souvent et le désir de divorce surgit. Toutefois, avant que cette décision puisse être rendue juridiquement contraignante, le couple doit passer par une année de séparation. Mais pourquoi cette année de séparation est-elle nécessaire et comment fonctionne-t-elle réellement ? Voici les bases, les questions et les réponses les plus importantes.

Divorce avec année de séparation

L’année de séparation est destinée à donner aux conjoints une dernière chance de se réconcilier et un temps suffisant pour réfléchir à cette décision qui change la vie.

FIV Feature X CM Models

Avantages et faits juridiques les plus importants

La loi prévoit de nombreuses directives auxquelles les couples doivent se conformer. Il s’agit, par exemple, de l’année de séparation que les couples doivent passer avant qu’un divorce puisse être légalement valable. Ce sujet soulève de nombreuses questions, telles que :

  • Combien coûte le divorce ?
  • Dans quel délai pouvez-vous demander le divorce ?
  • De quoi avez-vous besoin pour le divorce ?
  • Dans quel délai pouvez-vous obtenir un divorce ?

Afin que vous soyez prêt pour le divorce et l’année de séparation, nous répondons à toutes les questions importantes pour vous !

Exigences légales – période de réflexion avec des règles fixes

Le mariage et la famille sont considérés comme l’une des institutions sociales les plus importantes dans le système juridique. L’année de séparation est donc destinée à servir de mesure préventive contre des décisions éventuellement erronées, purement émotionnelles et seulement temporaires, qui pourraient être regrettées rétrospectivement. Même si l’année de séparation est perçue par de nombreux couples mariés comme un harcèlement ou une pure charge, l’intention qui sous-tend le règlement est claire. La décision doit pouvoir être réexaminée et éventuellement révisée dans le temps imparti. En outre, le temps est utile pour s’occuper de certaines choses qui sont importantes pour la suite du divorce, comme l’accord de règlement du divorce.

Bien qu’il existe une obligation de prouver que l’année de séparation est terminée, il n’est pas possible de demander au tribunal le début de l’année ou de la faire authentifier. Il est donc logique de consigner le début de l’année par écrit. Un raccourcissement ou même une suppression complète de l’année de séparation ne peut être obtenu que par une décision du tribunal concernant les difficultés, conformément à l’article 1565, paragraphe 2. Un exemple d’une telle décision peut être la violence domestique extrême, que le tribunal qualifie de contrainte excessive.

  • L’année de séparation doit être une période de réflexion pour le couple.
  • Le raccourcissement de l’année de séparation n’est autorisé que dans des cas particuliers.

Avantages – les avantages et les inconvénients pour les couples mariés

L’année de séparation ne doit pas seulement servir à réviser la bonne décision, mais peut aussi être utilisée pour organiser des choses importantes pour le divorce. Il s’agit, par exemple, de l’assurance ou de l’accord de règlement du divorce. En particulier, l’assurance maladie doit être réécrite et modifiée, car les conjoints sont généralement assurés ensemble dans un régime d’assurance familiale. Les contrats de location conjointe de biens immobiliers doivent également être modifiés et réécrits à un stade précoce. En outre, les comptes bancaires communs, s’il y en a, doivent être séparés et les obligations financières communes, telles que les crédits et les prêts, doivent être dissoutes.

Le plus important, cependant, est probablement l’accord de règlement du divorce. Cela peut être déterminé par les conjoints pendant la période de séparation afin d’éviter des négociations coûteuses devant le tribunal de la famille. Cet accord règle des questions pratiques telles que les contacts avec les enfants, leur entretien et leur garde ainsi que le traitement des questions patrimoniales, l’entretien propre et la répartition équitable des biens du ménage. Si les conjoints sont d’accord, ce document permet un divorce rapide et peu coûteux. Le document doit être authentifié par un notaire et toujours être consigné par écrit pour être valable devant un tribunal.

  • L’année de séparation peut être utilisée pour clarifier des questions importantes pour le divorce.
  • Une convention de divorce peut être rédigée par le couple pour simplifier le divorce.

La réconciliation lors de l’année de séparation – les conditions cadres légales

L’année de séparation offre avant tout un temps de réflexion aux deux partenaires pour qu’ils réfléchissent à la situation et au mariage de fond en comble et ne prennent pas la décision de divorcer sans réfléchir. La réconciliation pendant l’année de séparation n’est donc pas rare, car les partenaires retrouvent souvent le chemin l’un vers l’autre. Toutefois, ces rapprochements sont soumis à des cadres juridiques afin de déterminer avec précision l’impact sur l’année de séparation.

Tentatives de réconciliation – quand l’année de séparation est-elle interrompue ?

Les tentatives de conciliation pendant l’année de séparation sont autorisées par la loi, mais sont soumises à certaines directives. Les tentatives de réconciliation qui ne sont que de courte durée et ne durent généralement pas plus de trois mois n’entraînent pas l’interruption de l’année de séparation. Le temps pendant lequel la séparation a été interrompue compte donc dans les 12 mois de l’année de séparation. Pour toutes les tentatives qui dépassent trois mois, le juge aux affaires familiales part du principe que les conjoints ont repris contact. Le couple a également la possibilité de retirer lui-même la demande de divorce dans le courant de l’année. Si le divorce doit encore être exécuté après cela, une nouvelle demande de divorce doit être déposée et l’année de séparation recommence.

Pendant l’année de séparation, les partenaires doivent donc réfléchir attentivement aux raisons qui ont conduit à la séparation et se demander si une réconciliation est possible ou non dans leur propre intérêt. Les deux partenaires ne devraient donc pas précipiter l’année de séparation et prendre les choses plutôt lentement. Aussi belle que soit l’idée d’une réconciliation, dans certaines situations, la relation est tout simplement trop brisée pour une autre tentative.

  • Les tentatives de réconciliation d’environ trois mois n’interrompent pas l’année de séparation
  • Au cours de l’année de séparation, les tentatives de réconciliation des partenaires doivent toujours être prises lentement.

Questions et réponses

En particulier dans le cas des divorces contentieux, la situation juridique n’est pas toujours claire et les conjoints ont de nombreuses questions sans réponse. Voici les questions les plus importantes afin que vous sachiez exactement quelle est la réglementation concernant l’année de séparation.

Pouvez-vous demander le divorce avant l’année de séparation ?

En principe, le divorce ne peut être demandé qu’après l’année de séparation, puisque selon le droit allemand, les époux doivent vivre séparément pendant au moins un an avant de pouvoir demander le divorce. Ce n’est que dans des cas exceptionnels que le divorce peut être déposé plus tôt.

Le divorce peut-il être refusé ?

En principe, le conjoint peut refuser le divorce. Toutefois, cela n’est pas possible de manière permanente, car un divorce obligatoire peut être décidé par le tribunal après trois ans au plus tard.

Qui supporte les coûts d’un divorce ?

Le tribunal détermine les coûts de la procédure, y compris les honoraires de l’avocat. Ceux-ci sont divisés de manière à ce que chaque partie paie ses propres frais juridiques et la moitié des frais de justice.

Comment raccourcir l’année de séparation ?

L’année de séparation ne peut généralement pas être raccourcie. Le raccourcissement ou l’omission de l’année de séparation n’est généralement possible que s’il existe des preuves de difficultés.

De quoi avez-vous besoin pour le divorce ?

Les documents suivants sont toujours requis pour un divorce : Acte de mariage ou livret de famille en original ou en copie certifiée conforme, les actes de naissance des enfants mineurs et les éventuels contrats de mariage et/ou conventions de divorce.

Combien de temps s’écoule-t-il entre la demande de divorce et le divorce ?

La durée du divorce dépend généralement du caractère amiable ou contentieux de celui-ci. Les divorces à l’amiable peuvent prendre entre un et six mois, tandis que les divorces contestés peuvent prendre plus d’un an.

Quel est le coût d’un divorce simple ?

Les coûts d’un divorce sont déterminés par le tribunal et sont mesurés par la valeur de la procédure. Les revenus et les biens des conjoints sont inclus dans le calcul de cette valeur.