Marquer des points avec le savoir-faire : Ces conseils feront de vous un expert en boissons

Qu’il s’agisse d’une réunion d’affaires avec des partenaires commerciaux importants ou d’une fête de Noël entre collègues, il s’agit de se présenter sous son meilleur jour à table. Nous avons réuni quelques conseils pour que tu puisses faire bonne impression grâce à tes connaissances en matière de boissons.

Boire à table : le nec plus ultra des bonnes manières

Pour ne pas se ridiculiser lors d’événements professionnels, il n’est jamais inutile de connaître quelques bases de savoir-vivre. Rien que lorsqu’il s’agit de boissons, il y a beaucoup de choses à prendre en compte, par exemple les différents usages pour trinquer, le choix du vin adapté à chaque plat et le choix du bon verre. Grâce à notre savoir-faire, tu peux éviter de mettre les pieds dans le plat à l’avenir et devenir un expert en matière de boissons.

FIV Feature X CM Models

Il convient d’en tenir compte :

  • Différents usages en matière de toasts
  • Choix du vin adapté à chaque plat
  • Choisir le bon verre

Toujours le bon vin pour chaque plat

Le thème suivant est celui du goût, et il est bien connu que les goûts se discutent. Néanmoins, quelques combinaisons de base se sont établies, qui vont tout simplement très bien ensemble, comme par exemple un vin rouge avec du bœuf fort ou un vin blanc frais avec des plats de poisson. Pour les plats comme l’agneau, qui sont plus rarement servis à table, il est généralement plus difficile de trouver le bon vin. Dans ce cas, il est utile de se concentrer sur les différents arômes que l’on peut dégager. Le mode de préparation n’est pas le seul à faire apparaître des différences notables, les ingrédients qui l’accompagnent jouent également un rôle. Il en va de même pour tout ce qui nous est moins familier sur le plan culinaire, comme les différents fruits de mer ou les plats aux épices exceptionnelles.

En résumé :

  • Pour les plats de viande : Vin rouge
  • Pour les plats de poisson : Vin blanc
  • Pour l’agneau : veiller à ce que les arômes soient appropriés

Conseil ! Vins sans alcool lors de repas d’affaires

Beaucoup sont encore moins sûrs d’eux lorsqu’il s’agit de boissons non alcoolisées, auxquelles nous avons volontiers recours lors de rendez-vous d’affaires. Une eau plate ou pétillante est une variante sûre, mais à la longue, elle est un peu ennuyeuse. En revanche, les boissons non alcoolisées telles que le coca ou les différents sodas, souvent servies, ne s’harmonisent pas vraiment au niveau du goût, quel que soit le plat qui les accompagne.

Les vins sans alcool ont le vent en poupe !

Pour cette occasion, les vins sans alcool sont le choix parfait. Tu peux ainsi renoncer à l’alcool tout en le savourant. Comme les vins sans alcool sont actuellement très à la mode, il existe un grand choix de vins sélectionnés qui n’ont rien à envier aux variantes alcoolisées en termes de goût, de complexité et de diversité. Si tu peux te distinguer lors de réunions d’affaires par tes connaissances en matière de vins sans alcool, tu surprendras certainement positivement l’un ou l’autre partenaire d’affaires. Car de nombreux connaisseurs de vin ne sont pas encore conscients de la quantité de plaisir que recèlent les vins sans alcool.

Le vin que l’on boit dépend du repas :

Le bon verre pour la bonne boisson : guide

Dès que nous avons trouvé la boisson appropriée, le prochain défi se présente à nous : quel verre choisir parmi l’arsenal du buffet ? Tout d’abord, quelques règles simples peuvent vous aider, car l’offre de verres différents ne sera généralement pas si vaste :

  1. Verres à pied
  2. Verres à pied
  3. Verres à anse

Examinons brièvement les différents verres en détail :

Verres à pied : Long drinks & bière

Les gobelets fins et hauts sont parfaits pour l’eau, les boissons rafraîchissantes ainsi que pour les long drinks ou les bières spéciales comme la Kölsch. Dans la variante un peu plus basse avec un fond massif, on sert volontiers des apéritifs ou d’autres alcools sur de la glace.

Ces boissons sont servies dans des gobelets :

  • Eau
  • Boissons rafraîchissantes
  • Longs drinks
  • Bières spéciales

Verres à pied : la forme fait la différence

Les verres avec un pied élégant sont utilisés pour les spiritueux les plus divers. L’attention se porte ici sur la forme du verre – elle a une influence décisive sur les arômes de la boisson. Rien que pour le vin, de nombreuses formes différentes se sont établies. En règle générale, les verres un peu plus petits sont destinés aux apéritifs, aux digestifs et aux vins blancs, les verres plus grands et ventripotents aux vins rouges et aux eaux-de-vie de vin. Les verres élancés et hauts conviennent aux vins mousseux et autres vins pétillants.

Les différents verres à pied en un coup d’œil :

  • Petits verres : apéritifs, digestifs et vins blancs
  • Grands verres : vin rouge & eaux-de-vie de vin
  • Verres fins et hauts : vin mousseux & vin pétillant

Verres à anse : Bière & boissons chaudes

Les verres à anse plus petits peuvent être utilisés pour les boissons chaudes. Les exemplaires plus hauts et plus grands sont généralement destinés à la bière.

La forme du verre à pied a une influence sur l’arôme du vin :

Éviter les faux pas embarrassants dans le domaine de la restauration

Même si l’on fait attention à ce que l’on fait, l’un ou l’autre faux pas se cache certainement au coin de la rue. En cas de mésaventure, une procédure adaptée permet de se montrer confiant.

Se débarrasser du sachet de thé avec style

Lorsqu’on commande un thé, on se demande souvent ce qu’il faut faire du sachet de thé. Déposé sur sa propre soucoupe, il n’est pas seulement gênant, il peut aussi se tacher. Il est préférable de se procurer une petite assiette ou un petit bol séparé pour se débarrasser du sachet de thé dans les règles de l’art.

Conseil : commander une petite coupelle pour le sachet de thé

Se resservir : oui ou non ?

Scénario suivant : votre propre verre est déjà terminé, mais vos partenaires commerciaux et vos collègues ne sont pas encore prêts. Peut-on se resservir soi-même ? En effet, cela est considéré comme impoli à table, sauf si l’on est soi-même l’hôte. En revanche, la situation est plus facile à résoudre lors d’un buffet. Il est possible de prendre l’initiative, au mieux en demandant si quelqu’un veut encore boire.

Une aide rapide et des excuses sont obligatoires

Le classique parmi les embarras est certainement le verre de vin renversé ou une boisson renversée – éventuellement sur la tenue d’affaires chic de votre interlocuteur. Même si la maladresse est passée inaperçue, il est inapproprié de la dissimuler. Le personnel de restauration attentif est toujours prêt à vous aider. Si une tache est apparue sur les vêtements ou le linge de table, un chiffon sec peut être proposé comme première aide. Il convient également de s’excuser. Si la tache est clairement visible et difficile à enlever, il faut également proposer de payer les dégâts et les frais de nettoyage.

Nous recommandons

  • Présenter ses excuses
  • Si nécessaire : prendre en charge les frais de nettoyage

Chaque pays a ses propres habitudes en matière de boisson. Vous en saurez plus dans un instant :

Trinquer correctement à chaque tour

La convergence des marchés et les relations d’affaires internationales impliquent que nous sommes souvent confrontés à d’autres habitudes culturelles. En apportant quelques connaissances d’initiés sur les coutumes d’autres pays, on peut rapidement briser la glace lors de réunions et gagner des points de sympathie.

Les toasts en Italie, en France & Co.

Une réunion d’affaires réussie commence par l’accueil correct des invités et se poursuit par un small talk maîtrisé et pendant le repas commun.

Dans une assemblée, c’est généralement à l’hôte que revient l’honneur de lever son verre. Un « A la vôtre ! » est en outre plus élégant qu’un « Santé ! Les équivalents dans différents pays sont les suivants :

  • Salute ! ou Cin Cin ! (Santé, Santé) – Italie
  • Salud ! (Santé) – Espagne
  • À votre santé ! (À votre santé) – France
  • Sa sdarovje ! (À la santé) – Russie
  • Cheers ! – États-Unis, Australie
  • Kanpai ! (A votre santé) – Japon

Usages de l’alcool dans le monde : conseils

En Espagne, par exemple, il n’est pas d’usage de porter un toast avec des boissons non alcoolisées. En Italie, en revanche, on repose le verre après avoir trinqué, quel que soit son contenu. On ne trinque jamais avec des gobelets en carton, mais seulement en se touchant brièvement la main. En Russie, la coutume veut que chacun porte un toast à son tour. Au Japon, il est considéré comme très impoli de se resservir un verre. Le contact visuel est recommandé à peu près à chaque occasion, car il témoigne du respect. En revanche, les toasts croisés sont à éviter partout.

La bonne mesure en matière de boisson dans le cadre professionnel

Enfin, la consommation d’alcool en soi soulève également quelques questions, surtout lorsqu’il s’agit de trouver la bonne mesure. Est-il vraiment approprié de consommer des boissons alcoolisées lors de réunions professionnelles ? Si oui, y a-t-il des exceptions ? Et où se situent les limites ? Tout d’abord, il est tout à fait acceptable de refuser toutes les boissons alcoolisées, et il n’est pas nécessaire de donner des raisons pour cela. Toutefois, une référence au fait que l’on rentre ensuite chez soi en voiture est toujours un bon argument au cas où l’on poserait tout de même la question. Pour le reste, le principe le plus important est de connaître ses limites et de se montrer plutôt discret. Vous devez toujours veiller à garder le contrôle de vous-même. Lorsque l’on porte un toast à un succès commercial, il est souvent d’usage de le faire avec du champagne ou du vin mousseux. Il est tout à fait acceptable de boire un verre même si l’heure est avancée. Le cas échéant, la boisson peut être « allongée » avec un peu de jus d’orange.
Alors que dans d’autres pays comme la France ou l’Italie, il est tout à fait courant de boire un verre de vin ou de bière avec son repas, même pendant la pause déjeuner, cette pratique est moins répandue en Allemagne. Si l’on n’est pas sûr de soi, il vaut mieux attendre avant de commander. Mais dans tous les cas, une boisson non alcoolisée est une alternative plus sûre.

Alternative : allonger la boisson avec un peu de jus d’orange