Crowdinvesting immobilier : investir dans l’immobilier avec peu d’argent ! Principes de base

Crowdinvestment Immobilier – Investir dans un bien immobilier n’est pas toujours facile, surtout lorsqu’on s’apprête à acheter son premier logement. Tout le monde n’a pas les fonds propres nécessaires ou un revenu régulier à présenter pour un financement immobilier. Le crowdinvesting offre ici une bonne alternative pour pouvoir tout de même investir dans un bien immobilier en tant que placement financier pour la prévoyance vieillesse. Tu découvriras ici ce qu’est exactement le crowdinvestment et comment il fonctionne.

Crowdinvesting : principes de base et rendement locatif

Investir dans un bien immobilier plutôt que dans la prochaine basket ? Cela semble étrange, mais ce n’est plus un problème avec le crowdinvesting. Crowdinvestment signifie en quelque sorte « investissement immobilier pour tous ». Mais qu’est-ce que le crowdinvestment exactement ?

FIV Feature X CM Models

Voici en bref, avant d’entrer dans les détails, un résumé de l’essentiel sur le crowdinvestment :

  • De nombreuses parts d’un bien immobilier réparties entre des particuliers
  • Peu de dépenses de fonds propres
  • Le crédit n’est pas versé au promoteur, mais seulement une participation au bien immobilier

Que signifie exactement le crowdinvestment ?

Les crowdinvestments sont très similaires à une société anonyme qui vend de nombreuses parts de l’entreprise à des particuliers et des institutions afin d’obtenir le financement nécessaire à la croissance de l’entreprise. De même, les crowdinvestments consistent à vendre des parts individuelles d’un bien immobilier à des investisseurs privés. L’avantage ? Tu peux investir dans de tels biens immobiliers même avec un faible capital propre et assurer ainsi ta retraite.

  • Comparaison : Société anonyme
  • De nombreuses parts d’un bien immobilier réparties entre des particuliers
  • Peu de dépenses de fonds propres

Comment fonctionne le crowdinvestment ?

Restons-en à l’exemple de la société anonyme. Lorsqu’un bien immobilier est construit ou rénové, il est publié sur une plateforme spéciale de crowdinvestment. Celle-ci est responsable de la répartition des parts immobilières entre les investisseurs en capital. Grâce à ces plateformes, les propriétaires sont considérablement soulagés.

Différences par rapport à un investissement normal :

  • Pas de partenaires ciblés pour le financement, mais répartition du bien immobilier par la plateforme
  • Le crédit n’est pas versé au promoteur, mais seulement une participation au bien immobilier
  • La part n’est pas utilisée à des fins personnelles, on obtient la part d’un rendement

Comment trouver des biens immobiliers rentables ?

Pour savoir dans quel bien immobilier il vaut la peine d’investir, il faut connaître le rendement du bien en question. Pour cela, on peut utiliser une formule simple pour le calculer.

Formule du rendement locatif :

Loyer annuel / investissement x 100 = rendement locatif

Si tu veux en savoir plus sur le rendement locatif, lis ici notre article Rendement locatif et facteur de prix d’achat.

Financer soi-même son bien immobilier ? Fonds propres

Quand on est jeune, on ne dispose souvent pas directement des fonds propres nécessaires pour investir dans un bien immobilier. Ainsi, pour les primo-investisseurs, les fonds propres sont sans doute le facteur le plus important lors de l’achat d’un bien immobilier. Nombreux sont ceux qui se demandent de combien de fonds propres ils ont besoin pour acheter un bien immobilier ordinaire.

Fonds propres en fonction de la situation

La réponse dépend toujours de l’emplacement du bien immobilier. Si ton bien immobilier se trouve dans un quartier A comme Munich, Cologne ou Hambourg, il est hors de prix pour la plupart des gens. En revanche, dans un quartier B ou C, les prix baissent. Selon la micro-situation, les prix peuvent également varier, en fonction de la distance que tu souhaites parcourir pour vivre au centre-ville.

  • Situation A (grande ville) extrêmement chère
  • Situation B et bonne situation C prix modérés
  • La micro-situation est décisive

Apport de fonds propres en fonction du financement

Quel que soit le prix d’achat final d’un bien immobilier, la banque exige en général toujours un apport de fonds propres de 15%, en particulier pour les primo-investisseurs. De plus, il faut toujours compter avec le supplément des frais annexes à l’achat, les frais d’agence (si elle est mandatée) et l’impôt sur les mutations foncières.

  • 15% d’apport en fonds propres

L’immobilier en tant que placement financier : la prévoyance pour la retraite

Notre pension est de plus en plus faible et l’argent que nous déposons à la banque est de toute façon soumis à l’inflation. L’immobilier reste donc un bon moyen d’investir notre argent, car il ne perd pas de valeur à cause de l’inflation et est toujours demandé. De plus, on profite de l’augmentation de la valeur du terrain après quelques années.

Le grand avantage d’un bien immobilier en tant qu’investissement est qu’il est loué, sauf si tu souhaites acheter ton bien pour ton propre usage. Les revenus de la location génèrent un cash-flow permanent qui permet de couvrir le bien immobilier et tous les frais qui en découlent. Grâce à un rendement élevé dans le meilleur des cas, on se constitue un patrimoine. De plus, les biens immobiliers restent toujours assez constants sur le marché, ce qui permet de minimiser les risques lors de l’achat.

  • La valeur des biens immobiliers est stable
  • L’immobilier offre une protection contre l’inflation
  • L’immobilier offre des flux de trésorerie permanents
  • Constitution d’un patrimoine

Crowdinvesting : Vidéos

Afin de mieux illustrer le crowdinvestment, nous te proposons deux vidéos pour illustrer les faits.

Qu’est-ce que le crowdinvesting ?

Ici, le crowdinvesting t’est expliqué à l’aide de graphiques et de dessins.