Interview d’Elena Carrière : sur la pression des médias sociaux, la santé mentale & GNTM

Interview d’Elena Carrière – Le mannequin Elena Carrière ne connaît pas seulement un grand succès en tant que modèle, mais aussi sur les médias sociaux, où elle informe ses followers sur des sujets importants comme la santé mentale. Elena Carrière s’est fait connaître grâce à sa participation à la 11e saison de Germany’s Next Topmodel. Dans l’interview qu’elle nous a accordée, le mannequin a parlé de sa participation à GNTM, de la pression exercée sur les médias sociaux et de son engagement pour le thème de la santé mentale. Elle nous donne également un aperçu de ses projets d’avenir passionnants.

Comment le mannequin gère la pression sur les médias sociaux

FIV : Bonjour Elena, je suis ravie que l’interview ait pu avoir lieu. Tu as une grande portée sur les médias sociaux. Avec cette notoriété viennent aussi bien des aspects positifs que négatifs. Entre autres aussi des critiques. Quelle est la pression dans le business pour être toujours « parfait » ? Comment gérer au mieux cette pression ?

FIV Feature X CM Models

Elena : Je pense que la pression est plus subliminale que consciente. Je dirais que j’ai toujours été assez indifférente à ce que les autres pensaient de moi, car j’ai compris très tôt que ces personnes ne me connaissaient pas. Mais il est vrai que l’on ressent en permanence une pression latente pour livrer quelque chose et offrir quelque chose aux gens. Il s’agit moins de la critique de l’extérieur que de la critique de soi-même.

Photo : Linda Böse

Elena s’engage pour la santé mentale

FIV : Parlons des médias sociaux. Tu expliques sur tes canaux de médias sociaux ce qu’est la santé mentale et tu parles ouvertement de tes attaques de panique et de tes dépressions. La santé mentale est un sujet super important qui n’est malheureusement pas encore pris au sérieux par notre société. Quelle importance accordes-tu à l’information du public sur les problèmes mentaux ?

Elena : Je suis d’avis que les choses ont changé ces dernières années. Beaucoup de célébrités et de superstars dans le monde entier reconnaissent de plus en plus qu’elles souffrent de troubles du comportement et conseillent une thérapie, etc. Je trouve que l’on peut désormais en parler de manière très détendue dans la société. Malheureusement, l’offre est encore trop faible pour pouvoir vraiment aider les gens… En général, je trouve important d’utiliser mes canaux pour faire comprendre aux gens qui souffrent en silence qu’ils ne sont pas seuls à avoir ce genre de problèmes.

Elena donne des conseils : problèmes de santé mentale

FIV : Quels conseils donnerais-tu aux personnes concernées ?

Elena : Ne pas avoir honte de demander de l’aide ! Tout le monde a besoin d’aide dans la vie, et la plupart des gens sont très compréhensifs et prêts à le faire !

Début de carrière grâce à la participation à GNTM

FIV : Tu dois ta notoriété entre autres à tes participations à GNTM. Tu as participé à GNTM en 2016 et tu as obtenu la deuxième place. Depuis, tu es un mannequin à succès et tu es active sur les médias sociaux. Comment ta vie a-t-elle changé depuis ta participation à GNTM ?

Elena : Eh bien, je n’étais pas en public avant et puis, du jour au lendemain, oui. C’est un peu comme manger à nouveau un steak du jour au lendemain après trois ans de végétalisme. C’est assez traumatisant au début, et il faut voir comment on digère ça. Mais j’étais encore si jeune que je me suis vite habituée à tout ce qui venait. Les gens sont généralement très adaptatifs, c’est bien connu.

Conseils pour la suite : Participation à GNTM

FIV : La nouvelle saison de GNTM va bientôt commencer, quels conseils donnerais-tu aux futures candidates ?

Elena : Je n’ai pas regardé Topmodel, donc je n’ai aucun lien avec les nouveaux arrivants.

Photo : Linda Böse

Les projets d’avenir passionnants d’Elena

FIV : Pour finir, un petit coup d’œil vers l’avenir, nous sommes curieux de savoir ce que tu as prévu pour les prochains temps : As-tu de grands projets, comme un déménagement ou autre, ou quelque chose de spécial à venir ? Donne-nous un petit teaser de ce que tes fans et followers peuvent attendre ces prochains temps !

Elena : Pour l’instant, je me réjouis surtout de passer Noël avec ma famille après 3 ans d’absence – ensuite, je me réjouis de mon évasion hivernale et bien sûr de mon « Food Project » que j’aurai enfin le plaisir de tenir entre mes mains au printemps 22 ! En outre, mon déménagement dans mon propre appartement à Berlin est en cours de planification et d’organisation, tout comme mes études de santé holistique qui se termineront en mars et où je pourrai enfin être officiellement coach ! En tout cas, je me réjouis beaucoup de tout ce qui va arriver.

En savoir plus sur le thème Germany’s Next Topmodel

L’interview de Luca t’a plu ? Alors lis ici d’autres interviews d’anciennes candidates de GNTM.

Entretien avec Johanna Höpfler : Body Positivity & avenir

Johanna s’est fait connaître en participant à la saison 15 de Germany’s Next Topmodel. Dans cette interview, Johanna nous parle de la manière dont sa participation à GNTM a changé sa vie. En outre, elle nous donne des conseils dans les domaines de la body positivity et de la pression sur les médias sociaux. En outre, le mannequin nous révèle quels sont ses projets futurs.

Interview avec Lena Schreiber : carrière de mannequin & conseils de fitness

Depuis sa participation à la 16e saison de Germany’s Next Topmodel, Lena Schreiber ne connaît pas seulement le succès en tant que mannequin et dans les médias sociaux, mais elle s’est également lancée en tant que coach et conseille les jeunes dans le domaine du fitness, de la santé et de la nutrition. Dans notre interview, le mannequin parle de sa période post-GNTM, de sa carrière de mannequin et évoque le métier de ses rêves en donnant des conseils sur le fitness et l’alimentation saine.

Photo: Leon Schleßelmann