Modèle Antonia Wesseloh – Son rêve de devenir mannequin s’est réalisé

Prada, Chanel, Marc Jacobs – Antonia Wesseloh est un mannequin au succès international. À 20 ans à peine, elle a déjà accompli un parcours impressionnant dans le monde de la mode. À 16 ans, son rêve de devenir mannequin s’est réalisé – l’avenir de cette ambitieuse mannequin est prometteur. J’ai parlé à Antonia du stylisme personnel, de son entrée dans le monde du mannequinat et de son rêve de fonder une petite famille.

FIV Feature X CM Models

Antonia

Antonia Wesseloh aime ce site élégant et rocheux.

FIV : Vous êtes dans le monde du mannequinat depuis quelques années maintenant, vous avez travaillé pour de grands designers et labels comme Marc Jacobs, Karl Lagerfeld ou Prada. Cela fait donc longtemps que vous vous intéressez à la mode et au stylisme. Quels sont vos coups de cœur actuels en matière de mode ou vos incontournables de la saison ?

Antonia : Pour moi, il s’agit toujours d’une veste en cuir et de bottes, quelle que soit la saison. En été, il peut également être associé à un vêtement blanc ou à une pièce IT colorée.

 

antonia-wesseloh-female-model-women-fashion (7) antonia-wesseloh-female-model-women-fashion (8)

Crédit : Modelwerk

FIV : Avez-vous des conseils de coiffure ? Surtout en été, lorsque les températures extérieures augmentent ?

Antonia : Moins de tissu. Il suffit de porter des shorts, des bottes, un haut décontracté et votre sac préféré et vous êtes prête à partir.

FIV : Qui vous inspire dans votre look personnel ?

Antonia : Je n’ai personne en particulier comme modèle, je m’inspire de nombreuses séries de photos différentes qui se présentent à moi. Les thèmes élégants et rocailleux me plaisent particulièrement, c’est le mélange qui fait la différence.

FIV : Comment allez-vous passer les auditions ? Faites-vous des préparatifs spéciaux pour votre apparition ?

Antonia : Je prends soin de moi comme toujours et je viens au casting particulièrement naturellement. Habillée simplement et peu maquillée pour ne pas me distraire.

FIV : Pour être un mannequin à succès, il faut avoir une silhouette parfaite en permanence, surtout en tant que mannequin international, il faut faire très attention à ses mensurations. Comment parvenez-vous à garder votre silhouette et à l’optimiser en permanence ? Avez-vous des astuces de fitness particulières ?

Antonia : Dieu merci, j’ai la chance d’avoir de « bons gènes » et je ne dois pas faire très attention à ce que je mange ou à la fréquence de mes exercices. Cependant, il n’est que bénéfique de manger sainement et de faire de l’exercice.

 

antonia-wesseloh-female-model-women-fashion (2) antonia-wesseloh-female-model-women-fashion (1)

Crédit : Modelwerk

 

Le modèle comme emploi de rêve : « Il faut faire ce qui vous épanouit ».

FIV : Le thème de la beauté joue un rôle décisif en tant que modèle. Dans quels moments vous sentez-vous personnellement particulièrement belle ?

Antonia : Je me sens particulièrement belle dans les moments où je peux être moi-même. Quand je pourrai m’habiller et me maquiller comme je le veux et faire les choses que j’aime. Dans la vie, vous devriez toujours faire ce qui vous épanouit et vous rend heureux. C’est là que vous êtes le plus beau.

FIV : Pour vous, le rêve d’être un mannequin à succès international est devenu réalité, que voulez-vous encore réaliser dans votre vie ? Avez-vous encore un grand rêve ?

Antonia : Je rêve d’avoir ma propre petite famille, mais il me reste encore quelques années à vivre. Tout d’abord, j’ai besoin de l’homme idéal à mes côtés.

FIV : Vous étiez encore très jeune lorsque vous êtes entrée dans le monde du mannequinat. À 16 ans, vous aviez déjà une grande campagne avec Prada et vous avez défilé sur les plus grands podiums, comment avez-vous commencé votre carrière ? Le mannequinat était-il déjà un rêve d’enfant ?

Antonia : Quand j’étais petite, je voulais vraiment être une actrice. À 14 ans, j’ai postulé à des agences de mannequins par moi-même et, par chance, Modelwerk m’a acceptée.

FIV : Aviez-vous un modèle à suivre au début ?

Antonia : Non, pas vraiment – et je ne l’ai toujours pas fait.

FIV : Quel a été le meilleur moment de votre carrière jusqu’à présent ? Quel travail n’oublierez-vous jamais ?

Antonia : Je n’oublierai jamais les nombreux beaux moments que j’ai vécus chez Chanel.

FIV : En tant que mannequin, vous voyagez beaucoup dans le monde entier et n’êtes certainement pas souvent à la maison, votre famille et vos amis doivent donc vous manquer. Comment conciliez-vous votre travail et votre vie privée ?

Antonia : Pour le moment, je vis à Hambourg et je me déplace toujours à l’étranger pour des réservations directes. Donc je m’assure que je suis toujours assez à la maison entre les deux.

FIV : Quel pays vous attire le plus pour voyager ou vivre ? Pourquoi ?

Antonia : Au cours de tous les voyages que j’ai effectués, j’ai remarqué que l’Allemagne est le pays le plus proche de ma résidence permanente. J’adorerais voyager en Australie. J’ai entendu tellement de choses positives sur le pays et ses habitants, mais je n’y suis jamais allée moi-même.

 

antonia-wesseloh-female-model-women-fashion (3) antonia-wesseloh-female-model-women-fashion (6)

Crédit : Modelwerk

 

Antonia sur la pertinence des médias sociaux pour les mannequins

FIV : Quelle importance accordez-vous à des canaux de médias sociaux bien entretenus dans le secteur du mannequinat aujourd’hui ? Êtes-vous vous-même également actif dans le secteur des médias sociaux ?

Antonia : Les médias sociaux sont devenus très importants dans le secteur du mannequinat ces dernières années. Certains modèles sont choisis et réservés en fonction de leurs « followers ». Bien sûr, j’ai aussi un compte Facebook et Instragam.

FIV : Comment est-ce de traiter avec d’autres modèles ? Des amitiés se développent-elles ou y a-t-il beaucoup de compétition ?

Antonia : Nous avons tendance à développer des amitiés. J’étais juste à New York et j’ai rencontré de nouvelles personnes formidables et je suis tombée amoureuse d’elles. J’ai passé un excellent moment avec eux. Je ne remarque pas beaucoup la concurrence.

FIV : Vous êtes l’envie de beaucoup de jeunes filles. Vous avez déjà fait un parcours professionnel impressionnant à votre jeune âge. Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

Antonia : Dans 5 ans, à 24 ans, j’aimerais faire des études… et peut-être que je vivrai encore dans ma colocation de 4 filles.

FIV : Quelle campagne de mannequinat ou quel emploi vous intéresserait pour l’avenir ?

Antonia : Bien sûr, je serais très intéressée par Victoria Secret ou une campagne Chanel.

FIV : Quels conseils donneriez-vous à d’autres mannequins pour démarrer leur carrière ?

Antonia : Je conseillerais aux jeunes filles de finir d’abord l’école.

FIV : Merci beaucoup pour cette interview Antonia.

antonia-wesseloh-female-model-women-fashion (9)

Crédit : Modelwerk

 

Plus d’informations sur le modèle Antonia Wesseloh

www.facebook.com/AntoniaWesseloh