Photographie rétroéclairée: Conseils pour une utilisation efficace des sources lumineuses

Certaines photos ont l’air si naturelles que les spectateurs inexpérimentés parieraient sur le fait de les éditer avec Photoshop. Un tel post-traitement n’est pas nécessaire du tout. Au lieu de cela, le rétroéclairage à proximité d’un objet photo peut créer des effets sensationnels. Il est important de ne pas inclure le rétroéclairage de manière arbitraire, mais de le placer dans la bonne position pour l’objet.

+ AD + Do you know?

Pourquoi le rétroéclairage n’est pas un tabou, mais peut être un dispositif stylistique

Les débutants ne doivent pas photographier en direction du soleil. L’objectif de l’appareil et l’œil du photographe pourraient être endommagés. Même les objets trop proches du soleil ne peuvent qu’apparaître flous ou pas dans la perspective souhaitée. Néanmoins, rien ne s’oppose à l’utilisation du rétro-éclairage pour les prises de vue d’ambiance.

La lumière et l’ombre, en particulier dans leur contre jeu contrasté en partie fort et avec le bon réglage de l’appareil photo, créent des photographies très vives, qui sont tout aussi populaires à des fins publicitaires que pour les albums photos privés. Le rétro-éclairage d’un objet peut transformer les limites d’un objet en silhouettes filigranes, mettre en valeur les textures des feuilles ou des insectes dans toute leur délicatesse.

En photographie portrait, le rétroéclairage peut avoir l’effet d’un réflexe lumineux délibérément réglé. Le modèle lui-même est flou, mais les détails fins comme les cheveux soufflés, l’ourlet d’une jupe en mouvement ou les vagues de la rive juste à côté du modèle semblent foncés et dans cette proportion presque trop clairs. Parce que les impressions du quotidien sont effacées par le rétro-éclairage, d’autres détails d’objets apparaissent d’autant plus clairement et transforment une photographie quotidienne en une image comme un rêve.

Personne ne veut de ces étranges cercles lumineux sur la photo. Mais ces réflexions sont celles qui peuvent être techniquement très bien mises en scène. De plus, il n’est pas nécessaire que toutes les prises de vue en contre-jour soient nécessairement peu détaillées et contrastées. Les possibilités techniques simples suivantes permettent d’améliorer la qualité de la prise de vue rétro-éclairée à un niveau proche de la qualité artistique.

Ces conseils permettent d’utiliser ou d’atténuer le rétroéclairage

  • Objectif Flare pour les objets zoom:

Ces cercles lumineux peuvent être atténués (si désiré) soit en protégeant le côté lumineux de l’appareil à la main, soit en plaçant un parasoleil sur l’objectif d’un appareil reflex avant de prendre une photo.

  • Correction d’exposition pour les centres de contraste désirés dans l’image:

Chaque appareil photo numérique dispose d’un réglage d’exposition plus/moins dans le menu. La correction rend certaines parties de l’image plus claires, d’autres plus sombres. Pour trouver le cadre idéal, un peu de pratique est nécessaire.

  • Fool le rétroéclairage:

De belles prises de vue sont possibles lorsque le rétro-éclairage, dans la nature, prend le soleil, disparaît juste derrière une façade de maison, mais tombe quand même assez fortement sur le sujet. Si une personne est photographiée de cette façon, elle peut être placée juste devant ou à côté du rétroéclairage, créant ainsi un effet lumière/obscurité particulièrement excitant.

  • Mesure ponctuelle pour la correction automatique:

Certains modèles de caméras permettent d’éclairer automatiquement une zone d’image de manière optimale. Soit le viseur est dirigé vers un point sombre, soit, pour un effet de coupe en ciseaux, vers une zone claire. La mesure ponctuelle détecte exactement où la correction de la lumière est nécessaire.

  • Focus manuel pour les réflexes intentionnels:

Peut-être qu’un gros plan exact dans le rétroéclairage n’est pas du tout le but d’une photo. Pour les clichés qui semblent aléatoires et qui sont définitivement flous au bord de l’image, vous pouvez tout aussi bien régler manuellement l’exposition que vous le souhaitez. Surtout sans balance des blancs, il est possible de prendre des photos d’aspect très naturel.

Résultat: Photographier avec le rétroéclairage demande un peu de pratique avec l’appareil

Il est conseillé aux débutants en photographie de ne pas photographier dans le sens du contre-jour. Néanmoins, l’attrait de cette direction de tir réside précisément dans les contrastes particuliers créés par le soleil ou une autre source de lumière sur l’objet et son environnement immédiat. Un alignement soigné et des astuces techniques donnent l’impression que les clichés rétroéclairés ont été pris directement sur le vif.

+

+ AD + Do you know?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *