La blogueuse de mode Luisa de Style Roulette

La blogueuse de mode Luisa est tombée sur le métier de ses rêves en effectuant un stage dans le secteur de la mode. Elle a rapidement compris qu’il s’agissait de la mode, des voyages et de l’écriture : C’est la bonne chose à faire ! Entre-temps, Luisa est très connue sur le web et est une blogueuse de mode à succès avec de nombreux fans. Outre Munich, la sympathique beauté se sent également chez elle à Los Angeles. Sur son blog Roulette du style elle raconte ses expériences (de mode) dans la métropole californienne. J’ai parlé à Luisa des débuts de « Style-Roulette », de ses must-have personnels et de la ville de la mode qu’est Munich. Un an plus tard, nous nous sommes retrouvés avec Luisa de Style Roulette.

FIV Feature X CM Models

Luisa

luisa-style-roulette-blogwalk-interview

 

La naissance de « Style Roulette », travail d’équipe et passion

FIV : Luisa, comment t’es-tu lancée dans le blogging ? Quels ont été les débuts de « Style-Roulette » et comment le nom est-il apparu ?

J’ai fait un stage dans une agence de relations publiques dans le domaine de la mode en 2009, après mon baccalauréat, et l’une de mes tâches consistait à rechercher chaque jour dans tous les nouveaux magazines de mode ce que l’on appelle des « clippings » (des photos de nos clients dans les magazines). Un jour, je suis tombée sur un article dans Joy ou Jolie sur un blogueur.

Comme j’ai toujours aimé écrire et que je voulais devenir journaliste de mode, j’en ai parlé à mon petit ami qui m’a encouragée à créer mon propre blog. C’est ainsi que « Fashion Shows… » est né. (Cependant, à l’époque, je n’avais pas d’appareil photo reflex et je ne connaissais pas grand-chose à la photographie, à l’édition, etc. et j’ai donc commencé par parler de la mode en général et des célébrités. Il y avait des photos miroir embarrassantes prises avec le digicam ou le téléphone portable et une mise en page extrêmement peu attrayante – peu de photos de tenues et tout était très peu professionnel et ressemblait plus à un petit journal intime. La première année, je n’ai tenu un blog que de manière très sporadique, deux fois par mois ou lorsque j’avais de nouvelles photos et que j’en avais envie. Petit à petit, j’ai consacré plus de temps et de travail à mon blog, jusqu’à ce qu’il devienne plus populaire et plus apprécié. Plus tard, après un vote des lecteurs, je l’ai renommé Style Roulette.

La blogueuse de mode Luisa explique comment gagner de l’argent en tant que blogueuse.

Luisa : Munich est chic et élégant ! À propos de Lifestyle & Fashion

FIV : Vous connaissez bien Munich, qu’y a-t-il à découvrir pour les amateurs de mode dans la ville mère de l’Oktoberfest ?

Outre les principales rues commerçantes autour de la Marienplatz, de la Kranzplatz et de l’Odeonsplatz, il existe de nombreuses petites boutiques et de grands magasins à découvrir autour de la Gärtnerplatz (Glockenbachviertel) et à Schwabing.

FIV : Comment voyez-vous le style des femmes allemandes, notamment à Munich. Est-ce qu’il manque quelque chose ici ?

Munich est très chic et élégante, surtout par rapport à Berlin ou Hambourg. Les femmes aiment combiner leurs sacs de marque coûteux avec des vêtements de marque chics. Le look est généralement plus classique et chic que sportif. En hiver le Woolwich avec des bottes Ugg et en été le Chanel ou le Balenziaga avec une blouse en soie ou une robe chic.

FIV : Quels sont vos coups de cœur/obligations en matière de mode pour l’automne/hiver 2015 et pourquoi ?

J’adore les chapeaux et, à mon avis, chaque femme devrait en avoir au moins deux dans sa garde-robe. J’aime alterner entre d’élégants chapeaux souples et de petits chapeaux décontractés. Mais les bottes en daim au niveau du genou restent également très tendance. En ce qui concerne les couleurs, j’aime les tons froids de mûre et de brun pour l’automne et l’hiver. Une écharpe classique en laine gris clair ne doit pas manquer non plus.

luisa-style-roulette-blogwalk-interview-city-look

FIV : Selon vous, qu’est-ce qui fait de Munich une ville de la mode ?

Munich respire tout simplement l’élégance et la joie de vivre. Au premier rayon de soleil, les trottoirs de Munich se transforment en podiums et les restaurants et bars se remplissent en quelques secondes. Autour d’un Aperol Spritz ou d’un Hugo, les gens s’observent et discutent des dernières tendances. Munich est l’une des rares villes où l’on peut se promener en talons hauts et en costume deux-pièces chic pendant la journée sans être regardé bizarrement. Néanmoins, il y a aussi le look décontracté des étudiants et le look élégant et sportif des jeunes mamans de Schwabing ou d’Isarvorstadt qui poussent leur poussette fantaisie.

FIV : Vous êtes souvent à Los Angeles et avez déjà un aperçu du monde de la mode là-bas, quelles sont, selon vous, les plus grandes « différences de mode » entre Los Angeles et Munich ?

LA a une légèreté et une nonchalance estivale que les Munichois, parfois un peu guindés, n’ont tout simplement pas. À Los Angeles, c’est « Coachella chic » toute l’année et les tops courts, les robes blanches à volants associées à la dernière marque IT ou à un bikini en dessous apportent un certain sentiment de liberté que Munich ne dégage pas. À Los Angeles, les jeans déchirés, les shorts courts et les robes moulantes conviennent à la vie de tous les jours, alors qu’à Munich, on vous regarde d’un drôle d’air si vous portez des jeans fendus au-dessus du genou dans le métro.

FIV : Quel est le plus grand « fashion fail » que vous ayez vu à Munich jusqu’à présent ?

Personnellement, je ne suis pas fan des bottes Ugg (usées). Avec un sac Speedy ou Longchamp, une Ray Ban et un manteau Burberry ou Woolrich, le « look typiquement munichois » est parfait. Cela ne me dérange pas en soi, mais parfois cela devient un peu ennuyeux. Curieusement, beaucoup d’hommes ont aussi tendance à avoir des cheveux de 3 à 5 cm plus longs, qui sont savamment coiffés en arrière avec le chinos et la chemise colorés et, en tant que natif de Hambourg, semblent parfois un peu cliché.

 

luisa-style-roulette-blogwalk-interview-urlaub-look

Luisa Lion sur les inspirations

FIV : Avez-vous un modèle à suivre ? Qui inspire votre look et pourquoi ?

J’aime m’inspirer de mon environnement, de mes amis, de mon fil Instagram et d’autres femmes fortes. J’adore le look d’Olivia Palermo, Lauren Conrad, Rachel Zoe, mais aussi le look rock plus décontracté de certains mannequins et acteurs. Mais aussi mon amie et partenaire commerciale Julia (www.ourcleanjourney.de) m’inspire encore et toujours avec son style simple et minimaliste.

FIV : Avez-vous vous-même un blogueur préféré ?

Pas directement. Comme je l’ai dit, je suis inspiré par de nombreuses personnes, pays et cultures. Mais je prendrais presque tout 1:1 de la blogueuse suédoise Kenza Zoiten. Je trouve également les Kardashian (surtout Kylie et Kim) très inspirantes, car elles mettent habilement en valeur leurs charmes féminins sans passer pour des radines, et la blogueuse suédoise Kristin Sundberg est toujours très bien habillée.

FIV : Chère Luisa, merci beaucoup pour cette interview !

Plus d’informations sur la Roulette du style :

www.blogwalk.de/style-roulette

Et voici un petit aperçu de la vie de Luisa :