Vicky Wanka : blogueuse de mode à plein temps en interview

Vicky est une blogueuse à plein temps et rend compte plusieurs fois par semaine sur son blog Vicky Wanka de ses tenues, de ses nouvelles découvertes beauté et de ses voyages. Avec plus de 27 000 followers sur Instagram et plus de 5 000 fans sur Facebook, la blogueuse de Hambourg s’est constitué une énorme communauté en très peu de temps ! Nous lui avons parlé et obtenu des réponses très intéressantes.

FIV : Vicky, qu’est-ce qui te plaît le plus dans le blogging ? Comment avez-vous trouvé votre passion ?

J’ai commencé à bloguer en septembre 2010 – mais pas sous la forme sous laquelle mon blog existe aujourd’hui. À l’époque, je travaillais encore dans une station de radio réputée de Hambourg et un collègue a eu l’idée de me proposer un blog pour la page d’accueil de la station. Au début, j’ai eu un peu de mal à me faire à cette idée, car je n’avais vraiment rien à faire avec les blogs. Mais, hé, c’est comme ça que ça se passe. Car je me suis vite rendu compte que le blogging est une grande passion pour moi. Ce qui me plaît le plus, c’est qu’on peut suivre son instinct tous les jours.

FIV : Comment vous démarquez-vous des autres blogueurs ?

Les gens me disent toujours que je suis très authentique par rapport aux autres blogs – c’est probablement mon atout majeur. D’ailleurs, je porte juste ce que j’ai envie de porter et j’opte rarement pour des pièces à la mode. Bien sûr, je porte les dernières tendances, et j’ai souvent des retours de lecteurs qui me disent que je combine les dernières choses d’une manière tout à fait personnelle, mais qui reste adaptée à la vie quotidienne.

FIV | Magazine

New Issue! #26 with San Diego Pooth - Newcomer now in Tampa / USA FIV Magazine: All Covers

FIV : Plusieurs fois par semaine, vous donnez aux lecteurs un aperçu de votre garde-robe. Quels sont vos incontournables en matière de mode et pourquoi ?

Personnellement, j’adore porter des vestes avec des patchs, des jeans cool et des sandales à lacets. Tout simplement parce que je me sens tout à fait à l’aise dans ces vêtements cet été et qu’on ne peut pas se tromper avec ces basiques tendance, le look est douillet mais toujours très élégant.
FIV : Vous aimez beaucoup voyager et vous nous invitez tous à rêver. Quels sont vos cinq produits de beauté essentiels dont vous ne vous sépareriez jamais en voyage ?

Je suis une grande adepte de la vaporisation d’eau thermale à partir d’un bidon. Je ne l’ai découvert que récemment et je l’ai toujours sur moi. Le spray est pratique et rafraîchit parfaitement. J’emporte aussi toujours avec moi une réserve de mon dentifrice Bioderma préféré, où que j’aille. De plus, je suis totalement éprise de laque et de shampoing sec. Et mon top 1 est une crème solaire légère pour mon visage. Je ne sors pas sans protection solaire 50 et il faut bien sûr que ce soit un produit adapté au visage, car les crèmes habituelles sont beaucoup trop lourdes et grasses.

FIV : Dans votre journal, vous partagez des moments particuliers avec vos lecteurs, de manière honnête et sympathique. À quoi ressemble une journée parfaite pour vous ?

Quelle belle question ! J’ai deux alternatives à proposer : Pour moi, une journée parfaite et « normale » commence lorsque je me réveille seule, que je me sens super bien reposée et que j’ai tout ce qu’il y a dans la maison pour le petit-déjeuner. Ensuite, je mange au lit, je regarde ma série, je fais une sieste à midi avant de regarder huit autres épisodes de ma série, puis je dors encore pendant 12 heures. Vous voyez, je suis en fait assez facile à rendre heureux ! La deuxième solution serait de passer une journée en Australie, de me détendre sur la plage avec mes amis et beaucoup de chiens, puis de regarder le coucher de soleil le soir lors d’un barbecue au bord de la mer.

FIV : Vous parlez de vos anciens problèmes de silhouette et donnez des conseils pour une vie saine que vous pouvez confirmer par votre propre expérience. Pouvez-vous nous dire quelles sont vos meilleures astuces de fitness ?

Avant, je pesais environ 10 kilos de plus et il m’était incroyablement difficile de m’en tenir à un régime alimentaire sain. La meilleure astuce semble simple : cessez de considérer l’exercice et une alimentation saine comme une « punition ». Avant, je devais me forcer à aller à la gym ou à manger de la salade. Mettez-vous dans la tête que vous faites quelque chose de bon pour votre corps et que vous le faites volontairement. Être « faible » n’est pas synonyme d' »échec » et vous aurez une attitude beaucoup plus positive envers votre corps.

FIV : Quelles sont les personnes intéressantes que vous avez rencontrées en travaillant avec les journaux, la télévision, etc. Qui vous a particulièrement impressionné ?

J’ai vu et rencontré certaines personnes de près, notamment Whitney Houston et Naomi Campbell. Mais j’ai été surtout impressionné par Eveline Hall. Cette femme rayonne d’un tel contentement et est une grande source d’inspiration pour moi. Par exemple, elle a commencé le mannequinat tard dans la vie et démystifie ainsi l’une des plus grandes excuses de la vie, à savoir « Je suis trop vieux pour… » ou « Maintenant, je ne peux plus faire XY… ».

FIV : Quelle importance revêtent aujourd’hui des canaux de médias sociaux bien entretenus pour les blogueurs ? Dans quelle mesure êtes-vous actif dans les médias sociaux et dans quelle mesure partagez-vous des impressions de votre vie privée ?

Les médias sociaux ont pris une importance considérable il y a quelques années. Des canaux bien entretenus sont comme une carte de visite et doivent être gérés selon la devise : Faites-le bien ou ne le faites pas du tout. Je suis très active sur Instagram depuis l’année dernière et j’ai gagné près de 30 000 followers en un an, et la tendance est à la hausse. Je remarque également que cela impressionne et engage les clients et que parfois même, le nombre de clics sur le blog – le cœur même de mon travail – n’a presque « aucune importance ». Cela peut être une malédiction et une bénédiction en même temps. Lorsque les médias sociaux « fonctionnent », ils constituent certainement un enrichissement. Mais si le blog se porte très bien, mais que vous n’avez que 1000 followers sur Insta, par exemple, cela fausse l’impression que vous avez du blog.

J’aime partager des impressions de ma vie privée mélangées sur tous les canaux. Parfois, j’écris un texte honnête sur ma rupture sur le blog, parfois j’écris ce qui me passe par la tête sur Instagram, j’ai même éclaté en larmes spontanément sur Snapchat une fois. En tant que blogueur, il est difficile de tracer une limite à la sphère privée. En gros, je suis très ouvert, mais j’essaie quand même de ne pas offenser mon entourage avec mes textes lorsque j’écris ou que je fais un reportage sur certains sujets.

FIV : Quels conseils donneriez-vous à d’autres blogueurs pour démarrer leur carrière ?

Soyez assidu, ne laissez pas les autres se mettre en travers de votre chemin, continuez !
FIV : Quel genre de personne êtes-vous en privé ? Comment vos amis vous décriraient-ils ?

Je suis toujours prêt à rire. Pas parce que je suis nécessairement le patineur typique, mais parce que je suis un peu écervelé et maladroit. Certains jours surtout, et c’est très drôle pour les autres mais aussi pour moi. En outre, mes amis me décriraient comme quelqu’un de déterminé, qui aime voyager et qui a toujours des conseils à donner.
FIV : Votre famille et vos amis vous soutiennent-ils dans votre travail de blogueur ?

Je reçois beaucoup d’encouragements et de compliments, même si je ne pense pas que ma grand-mère comprenne à 100% ce que je fais réellement pour vivre.

FIV : Chère Vicky, merci pour cette superbe interview !