Modèle Sofia : blogueuse à succès et star d’Instagram.

Génération d’influenceurs – Sofia inspire chaque jour ses fans avec des photos étonnantes. Le mannequin compte plus de 261 000 followers sur Instagram et des milliers de lecteurs de son blog Matiamu.com. Grâce à son blog à succès, Sofia voyage beaucoup et a donc beaucoup à partager avec ses followers. Voyages, mode, style de vie et nourriture – il y a beaucoup de choses à découvrir avec elle. Nous avons discuté avec le mannequin du style des femmes allemandes, du mannequinat, des blogs et de la pression des affaires.

D’Istanbul au Cap, Sofia a vu beaucoup de choses en tant que blogueuse.

FIV : Sofia, vous enchantez vos lecteurs avec vos photos à couper le souffle dans de nombreux endroits différents. Quel endroit vous a le plus inspiré jusqu’à présent ?

FIV Feature X CM Models

Bien sûr, c’est difficile à dire, car chaque endroit est si spécial. Mais j’ai un lien très personnel avec Le Cap, par exemple, où, il est vrai, je suis aussi resté plus longtemps que lors de vacances normales.

FIV : Qu’est-ce qui a fait que cette journée a été si spéciale pour vous ?

Lorsque vous passez 2 ou 3 mois dans un endroit, il prend vraiment le caractère d’une ville natale. Mais ce qui a bien sûr beaucoup contribué à cela, c’est l’ambiance de la ville en général, qui est extrêmement positive. Les gens sont tous très agréables et détendus, et comme Le Cap est relativement petit, on s’y retrouve rapidement, on a ses cafés et restaurants préférés, on rencontre plus souvent des gens qu’on connaît et on se fait beaucoup de bons amis. Le style de vie des surfeurs, les superbes marchés alimentaires et les jolis festivals dans et autour de la ville complètent parfaitement le tout.

FIV : Nous avons lu que vous avez déménagé à Hambourg il y a plus de deux ans. Où viviez-vous auparavant et pourquoi avez-vous déménagé à Hambourg ?

Avant cela, j’ai terminé mon baccalauréat, puis j’ai fait un stage dans une petite rédaction à Stuttgart pendant trois mois, avant de voyager dans le monde du mannequinat pendant près de trois quarts d’année, avec de petites escales à la maison, dans ma ville natale, Cologne. J’ai passé un à trois mois à Istanbul, à Athènes et au Cap, entre autres.

Lorsque le travail s’est si bien développé et que j’ai réalisé, après un séjour de deux mois à Hambourg, que je pouvais très bien travailler dans cette ville, il était clair pour moi que j’allais tenter ma chance pendant un certain temps. Comme j’avais déjà rencontré quelques personnes de Hambourg au Cap et que mon petit ami a tout de suite trouvé un emploi ici, nous avons déménagé il y a deux ans et demi.

Des genoux simples, une veste en cuir décontractée et des bijoux – ce sont les petites choses qui font le look.

FIV : Vous êtes certainement une grande source d’inspiration en matière de mode pour de nombreuses femmes. Comment voyez-vous le style des femmes allemandes ? Est-ce qu’il manque quelque chose ici ?

Il n’existe guère de « style vestimentaire allemand » général. Il est plus exact de dire qu’il est différencié selon les villes. La femme hambourgeoise est généralement habillée de façon très pratique. L’essentiel est fonctionnel. Sac à dos, casquette, bon vieux jean ordinaire et, au cas où, un manteau ordinaire et des baskets usées alternant avec des bottes en caoutchouc. Certes, le temps qu’il fait ici n’est pas des plus agréables et n’aide pas vraiment au choix des vêtements, mais souvent le léger instinct fait défaut. Ce sont souvent les petites choses qui font un look. Et les femmes allemandes n’osent rien faire, ou dans de rares cas, elles osent trop en faire et ont rapidement l’air trash… Il y a encore du potentiel, à mon avis.

FIV : Sofia, pouvez-vous nous citer cinq pièces que chaque femme devrait avoir dans sa garde-robe ?

Une belle et simple paire de surpattes (même plates si vous voulez qu’elles soient confortables et pas trop voyantes) rehaussera n’importe quelle tenue, tandis qu’une veste en cuir décontractée, voire surdimensionnée et plus grossière, lui donnera un air plus cool. Moins de bijoux filigranes, simples mais peut-être un peu plus de petits bijoux que l’on peut « superposer », donner à l’ensemble une touche féminine. Personnellement, j’aime combiner l’or et l’argent, mais lorsque je dois me décider, je trouve l’or classique un peu plus précieux. En parlant de valeur : la quatrième pièce préférée serait un sac de créateur cool, j’opterais toujours pour un petit sac à bandoulière, même d’occasion, parce qu’il rend chaque look plus précieux.

Enfin et surtout, un pull cool et surdimensionné. Il suffit d’en avoir au moins un à la maison. De préférence dans une couleur subtile et idéalement en laine ou même en cachemire pour une expérience câline ultime. Associés à un jean ou à une jolie jupe, ces 5 incontournables constituent un look quotidien parfait que vous pouvez également porter dans un bar sympa.

Instagram – La photo embellie de la vie quotidienne

FIV : En dehors de la garde-robe, qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans le blogging ?

En fait, il s’agit surtout des voyages. On voit tellement de choses et on apprend à connaître de nouveaux endroits, ce qui vaut vraiment la peine d’être partagé.

FIV : Outre votre blog, vous avez également beaucoup de succès sur Instagram. Quelle est votre recette personnelle de réussite pour les blogueurs sur Instagram ?

Très clairement : l’authenticité !

FIV : Avez-vous des conseils pour nos lecteurs sur la façon de construire un blog à succès ?

Ici aussi : L’authenticité avant tout !

FIV : En plus de bloguer, vous êtes également mannequin. Quel genre d’emplois avez-vous pu faire jusqu’à présent ?

Je fais principalement des séances de photos et des publicités télévisées. En fait, ce dernier est toujours très excitant et le résultat final est une grande surprise. Ce sentiment d’être imprimé ou même joué quelque part est vraiment incroyable, je ne pense pas qu’on s’y habitue non plus.

FIV : Qu’est-ce qui vous plaît le plus, le blog ou le mannequinat ?

En fait, j’aime encore plus bloguer, car grâce à ma formidable agence Fab4Media, j’ai non seulement mon mot à dire, mais je suis également impliqué dans des concepts plus larges. Grâce à de nombreux grands voyages ou événements passionnants, les blogs sont également beaucoup plus polyvalents et interactifs. J’apprécie toujours autant cette combinaison.

FIV : Blogueur, mannequin et constamment sur la route. Pour beaucoup, cela ressemble à une vie de rêve, mais cela implique certainement aussi beaucoup de pression. Quelle est l’importance de la pression pour être toujours « parfait » dans ce métier ? Quelle est la meilleure façon d’y faire face ?

Je pense que vous pouvez le déterminer vous-même dans une large mesure. Bien sûr, Instagram est toujours une image très embellie de la vie quotidienne, mais tant que vous montrez une image plus réelle à travers des canaux comme Snapchat, mais aussi sur le blog lui-même, que vous écrivez des articles personnels, etc. et que vous communiquez ouvertement sur le fonctionnement d’Instagram, par exemple, mais aussi sur ce à quoi ressemble la vie de tous les jours, sur votre apparence sans maquillage, sur les côtés peu glamour et sur ce qui ne va pas parfois, vous n’êtes pas exposée à autant de pression, je pense.

Blogueur, mannequin et bientôt auteur

FIV : Quel est le moment de votre carrière dont vous vous souvenez toujours avec émotion ? Quelle a été, selon vous, votre plus grande réussite ?

Lorsque la virtualité prend un peu de réalité, lorsque j’apprends à connaître les personnes qui se cachent derrière tous les superbes commentaires et likes, je suis à chaque fois ravie, heureuse et reconnaissante.

FIV : Quels sont vos objectifs et vos projets pour l’avenir, que doivent savoir nos lecteurs de votre part ?

J’ai quelques petites idées, mais aucune n’est encore dans les starting-blocks. Entre autres choses, je pense à un beau livre de cuisine, car c’est ma grande passion et j’ai beaucoup de retours sur ce sujet. Il y aura également de grands voyages à prévoir l’année prochaine.

Merci beaucoup pour cette grande interview.

Si vous êtes également enthousiasmé par Sofia, consultez son blog ou son profil Instagram.