Oriental Fashion Show Paris Haute Couture 2019 Ritz Paris – Vue d’ensemble

Le 30 juin dernier a eu lieu la 30ème édition de L’Oriental Fashion Show à Paris, marraîné cette année par Bariza Khiari, ex Vice-Présidente du Sénat et actuellement représentante personnelle du Président de la République au Conseil de Fondation d’ALIPH (Alliance internationale pour la réhabilitation du patrimoine dans les zones de conflits). Bariza Khiari s’implique au côté de Hind Joudar, fondatrice de l’Association « Route de la soie et d’Al Andalus », car leurs projets se confondent et participent au même objectif: préserver le patrimoine culturel de l’humanité et protèger et sauvegarder les héritages culturels orientaux à travers le monde. L’Oriental Fashion Show Paris est un rendez-vous incontournable et féérique qui regroupe chaque année de talentueux designers venus des quatre coins du monde. C’est au sein du prestigieux salon Vendôme de l’hôtel Ritz Paris que deux mondes ont fussionnés: L’Orient et L’Occident. Cette manifestation haute en couleur est un véritable lieu d’échange et de rencontre entre savoir-faire français et orientaux.

+ AD + Do you know?

Slava Zaïtsev – Russie

Vyacheslav Mikhailovich Zaitsev est un créateur de mode russe aux multiples talents. Avant d’être un designer, c’est un artiste, auteur, graphiste et un créateur de costume de théâtre. Slava Zaïtsev est lauréat du Prix d’Etat de la Fédération Russe et fonde sa Maison de couture en 1982. Son univers s’inspire de l’art, l’histoire ou encore de la nature qui l’entoure. Connu aujourd’hui sous le surnom du « Dior Rouge », il est devenu le leader de la mode russe et participe à de nombreux évènements mode dans le monde entier.

Zardozi by Constella – Kazakhstan

Zadorzi by Constella est une jeune marque (créée en 2017) qui a pour ambition de faire connaître et de moderniser une technique de broderie ancestrale originaire de l’Asie Centrale et de la Perse. La marque mélange ainsi ces deux temporalités à travers des pièces qui peuvent être portées de manière chic mais aussi plus décontracté. Chacune de ces pièces est faite main et donc unique. Cette marque qui est née au Kazakhstan a déjà participé à de nombreux défilés en Europe (France, Italie) mais aussi à Dubaï et Moscou.

Fouad Guerfi – Algérie

Originaire de l’est de l’Algérie, Fouad Guerfi se passionne vite pour le monde de la mode. Après un premier apprentissage dans sa ville natale, Batna, héritière de savoir-faire artisanaux, le créateur étudie à Paris au sein de l’école ESMODE. Finalement c’est en 1990 qu’il décide de créer sa propre maison de couture. Seulement trois ans après, lors de son premier défilé il connait un fort succès. Ce succès l’emmènera à Paris, Washington… Aujourd’hui Fouad Guerfi continue de créer de nouveaux projets à son image et de nous émerveiller depuis Batna et Alger.

Arnunaz by Nazym Karpykova – Kazakhstan

Cette marque qui est née au Kazakhstan, basée à Almanty, connue aujourd’hui au-delà de ses frontières, représente le travail de Nazym Karpykova. Cette designer a un style unique qui allie élégance et sensualité tout en renouant avec des motifs et techniques, propres à son histoire. Nazym Karpykova souhaite par le biais de la mode et de ses créations novatrices, qui mélangent différentes matières, couleurs et styles, proposer sa vision de la femme. Aujourd’hui, outre le fait que la marque attire de multiples créateurs de la scène internationale, la marque participe aussi à de nombreux évènements mode dans le monde entier et rencontre de plus en plus de succès.

Yasmina – Algérie

Cette créatrice algéroise fait ses entrées dans le milieu de la mode au sein de la maison de couture française Jacques Esterel, où elle sera promue styliste et mannequin vedette. Tout en s’épanouissant dans le monde de la mode parisienne elle contribue à enrichir celui de la mode algérienne. C’est ainsi la première femme à avoir internationalisé la mode authentique algérienne. A travers ses créations anticipatrices, qui défilent chaque année en Europe, au Maghreb et dans le reste du monde, Yasmina Chellali souhaite exprimer la liberté des femmes toutes origines confondues. Aujourd’hui elle est devenue une référence incontestée dans la mode du monde arabe.


Maleone – Azerbaïdjan

Cette marque créée il y a un an (Janvier 2018) représente le travail de deux jeunes talentueux stylistes Khadija Jamal et Nuray Jamal issues d’Azerbaïdjan. Maleone, qui signifie en français Magnolia, est l’image de la marque. Cette fleur aussi connue sous le nom de « la fleur légendaire », qui a inspirée et inspire de nombreux poètes et artistes, symbolise la beauté hors du commun, étrange, inhabituelle. Celle-ci correspond à la créativité de ces deux designers qui ont pour volonté dans leurs créations de combiner l’élégance, le raffinement avec la beauté de la nature.

Amina Lahbabi Trad Art Tailor – Maroc

Cette marque marocaine familiale est l’œuvre d’une mère et de sa fille. Amina Lahbabi a grandi à Fes puis à Casablanca où elle est devenu médecin et mère de 3 enfants. Depuis son plus jeune âge, sous l’influence de sa propre mère couturière, Amina Lahbabi personnalise ses tenues en y en ajoutant de la broderie ou du perlage leur donnant une dimension plus traditionnelle. Elle confectionne d’ailleurs elles-mêmes pour son entourage des tenues traditionnelles. C’est son mari et sa fille, Soukaïna Bouanani, Community manager, qui l’incite à créer sa marque de grande couture de tenues traditionnelles marocaines modernisées et revisitées.

Sustainable Fashion Lo Neel Paris – France

Sous le modèle de l’aventurière Alexandra David-Néel, les deux fondatrices de LO NEEL, Frédérique Muller et Loane Cognard se sont lancées dans l’aventure de créer en 2018 une marque de couture éco-responsable et végan qui correspond à leurs valeurs. Cette marque éthique s’inspire des savoir-faire ancestraux indiens tout en innovant à travers l’utilisation de matières recyclés végétales et parfois insolites comme le cuire d’ananas, la fibre d’eucalyptus ou de banane. Cette marque qui s’inscrit dans l’air du temps nous surprend à travers la coupe et la matière de leurs pièces, sublimées par des détails colorés d’inspiration indienne.

Kengora – France, Mongolie

Cette marque contemporaine française éthique de prêt à porter de luxe est le fruit d’une amitié entre deux créatrices talentueuses qui se complètent et se ressemblent à la fois. Les deux femmes, originaires du Maroc et de la Mongolie, ont étudié le monde de la mode en France et développé un amour pour la culture française. Ainsi, la marque Kengora est le résultat d’un grand métissage culturel que l’on peut retrouver dans le style et la coupe des vêtements. Les deux femmes souhaitent lier modernité et minimalisme avec les techniques et matières nobles de leurs patrimoines respectifs. Enfin, ces deux artistes, qui ont toutes les deux grandis dans des sociétés patriarcales, accordent une forte importance à la place de la femme, leur collection étant exclusivement féminine et dont le but est de les sublimer à travers des pièces fortes.

Hany El Behairy – Egypt

Celui que l’on surnomme le pharaon de la mode égyptienne, Hany El Behairy, n’est plus à présenter. Depuis plus de vingt ans, il a su conquérir le monde de la mode internationale à travers ses créations de robes de grande couture raffinées qui conservent une inspiration de style orientale. Suite à son succès il défile aujourd’hui au côté des maisons de luxe les plus réputées telles que Valentino, Chanel ou encore Escada. Il est ainsi devenu une icône de la Couture du monde arabe, comparable à Zuhair Murad ou Elie Saab, qui habille de grandes personnalités égyptiennes.

 

 

+

+ AD + Do you know?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *