Agnes Jacobi, rédactrice en chef du magazine « FASHION GUIDE ».

Agnes Jacobi est la rédactrice en chef du magazine de mode régional « FASHION GUIDE », basé à Francfort-sur-le-Main. Agnes a étudié le stylisme et est à l’aise dans le milieu de la mode. Elle a créé son propre magazine de mode avec passion et souci du détail et tente d’attirer l’attention sur la scène de la mode dans la ville de Francfort grâce à l’orientation régionale du magazine. J’ai discuté avec cette jeune femme talentueuse de ses idées, de ses inspirations et de son projet « FASHION GUIDE ».

Agnes Jacobi : « La vie déclenche en moi les meilleures idées ».

FIV : Vous êtes le rédacteur en chef du magazine de mode régional « FASHION GUIDE », comment vous est venue l’idée de publier un magazine de mode ? Comment êtes-vous parvenu à la mise en œuvre effective ?

FIV Feature X CM Models

Agnès : L’envie de créer mon propre magazine de mode est née de mon travail de directrice artistique pour un magazine de société pendant plusieurs années, car j’avais l’impression que la section mode y était négligée. En effet, la vie déclenche les meilleures idées en moi. J’observe tout de très près, je suis attentif aux détails et ouvert aux coïncidences. Tout dans ma vie est plutôt spontané. Même l’idée du magazine « FASHION GUIDE ».

FIV : Quelle est la particularité de « FASHION GUIDE » ? Qu’est-ce qui distingue votre magazine des autres dans ce domaine ?

Agnes : De manière ludique, nous montrons comment présenter les nouvelles tendances et, en cours de route, vous apprenez beaucoup de choses intéressantes sur la mode. Nous voulons faire connaître Francfort comme une ville de la mode. Outre la mode internationale, les créateurs de la région sont particulièrement importants pour nous.

FIV : Comment est né le nom « FASHION GUIDE » ? Qu’est-ce qui se cache derrière ?

Agnès : Ce n’était pas si facile de trouver un titre qui plaise à tout le monde. Finalement, c’était l’idée d’un très bon ami à nous.

FIV : Quels sont les sujets couverts par le « FASHION GUIDE » ? Comment le magazine est-il structuré ?

Agnès : En tant que l’une des rares publications de la région, le magazine se concentre sur les événements de la mode à Francfort et dans la région Rhin-Main, mais fait également des reportages sur des lieux internationaux. Pour tous ceux qui s’intéressent à la mode, au design et au style de vie au sens large, « FASHION GUIDE » sera un « must » à l’avenir – pour les femmes et les hommes.

FIV : A quelle fréquence votre magazine est-il publié et où peut-on le voir et l’acheter ?

Agnès : « FASHION GUIDE » est publié quatre fois par an et est distribué gratuitement dans des hôtels, banques, clubs et agences sélectionnés. La liste de distribution comprend également des entreprises et des boutiques de mode de premier plan, des créateurs et des fabricants de produits de beauté et de style de vie tendance.

FIV : Vous avez étudié le stylisme et vous avez publié cette année le premier numéro de « FASHION GUIDE », quelle est votre formation exacte ? La mode était-elle déjà un sujet dans votre enfance et votre jeunesse ? Votre objectif était-il depuis longtemps de développer un magazine de mode ?

Agnes : Ma grand-mère et ma mère étaient couturières et je les ai toujours admirées. Une machine à coudre était très importante dans notre maison, car nous n’avions pas beaucoup d’argent et ne pouvions pas nous offrir de nouvelles choses, ma mère devait coudre beaucoup elle-même, et j’ai donc été en contact avec la mode dès mon enfance.

Agnès, rédactrice du « FASHION GUIDE », part en voyage d’inspiration

FIV : D’où vous viennent vos idées ? Qu’est-ce qui vous inspire ?

Agnès : En raison du « FASHION GUIDE », je suis souvent sur la route lors des semaines de la mode ou des galas et je puise la plupart de mon inspiration dans mes voyages. J’essaie de percevoir les choses très consciemment. Il peut aussi s’agir de personnes dans la rue qui m’inspirent. Je note toujours mes idées immédiatement dans mon téléphone portable et je prends des photos supplémentaires. Au final, des thèmes se forment à partir d’eux. Ce petit voyage de l’inspiration mène à différentes humeurs et styles, que j’essaie ensuite de capturer dans mon magazine.

FIV : Comment se déroule votre travail quotidien ?

Agnès : Depuis que je suis devenue maman il y a quatre mois, ma journée de travail n’est pas vraiment structurée. Mon fils donne le ton et détermine ainsi ma journée.

FIV : Être le rédacteur en chef de son propre magazine peut parfois être un peu stressant, qu’est-ce qui vous permet de rester en forme et calme ? Avez-vous une astuce de motivation pour les journées particulièrement stressantes ?

Agnes : En fait, mon bébé, c’est ma motivation. Et le roller, qui est le sport idéal pour la jeune maman que je suis en ce moment.

FIV : Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Agnès : Ma liberté d’être qui je suis. Le travail est l’une des choses qui déterminent le bonheur dans la vie – c’est pourquoi il est super important !

FIV : Quel est votre point fort personnel dans le « FASHION GUIDE » jusqu’à présent ?

Agnes : Les semaines de la mode sont toujours un moment fort pour moi. Cette année, outre Berlin, c’était la Fashion Week de Varsovie. J’ai eu l’occasion d’y rencontrer des designers polonais très performants, mais aussi des jeunes. J’ai été très enthousiasmé par leur créativité et leur engagement.

FIV : Combien de mains travaillent sur le magazine ?

Agnès : Nous sommes toujours une petite équipe dévouée qui souhaite transmettre sa passion pour la mode et le design à ses lecteurs.

FIV : Selon vous, qu’est-ce qui fait le succès d’un rédacteur de mode ou d’un éditeur de magazine ?

Agnès : Courage – créativité – sociabilité – endurance – un peu de chaque. Mais avant tout, l’amour de la mode et des gens.

FIV : Quelles sont vos forces particulières ?

Agnès : Tout d’abord, j’ai une grande créativité et le bon regard sur les gens, ce qui est particulièrement bénéfique pour la photographie et ma passion pour la peinture de portraits abstraits. Je suis une personne de famille et j’aime être avec mes amis, ce qui me donne beaucoup d’énergie et de force pour travailler.

Agnes Jacobi reste fidèle à son style

FIV : La mode joue un rôle important dans votre vie : quels sont vos conseils personnels en matière de style ? Avez-vous un « favori de la mode » dans votre garde-robe ?

Agnès : J’aime essayer de nouvelles choses, mais je reste toujours fidèle à mon style. Mon goût personnel combine différents styles, mélangés de manière sauvage. Je porte ce que j’aime, mais cela doit me refléter et ne pas paraître habillé.

FIV : Quel style de mode suivez-vous ?

Agnes : Si vous voulez appeler une combinaison de différents styles un style de mode, alors ce serait le mien. J’aime m’habiller de manière décontractée, sportive, élégante quand c’est nécessaire (jeans et robe de soirée), mais toujours avec un « zing » particulier, également pour souligner ma nature joyeuse.

FIV : Que représente la mode pour vous ?

Agnès : Pour moi, la mode est l’expression de mon caractère, avec la mode je peux très bien exprimer mon humeur et ma personnalité ! Grâce à la mode, chacun peut se définir. (Comme on dit, « l’habit fait le moine »). Mais je pense qu’il est important de suivre ses propres sentiments… La mode est quelque chose de spécial, mais aussi quelque chose de très personnel.

FIV : Quelles sont les tendances de la mode pour 2015, à quoi pouvons-nous nous attendre ?

Agnès : Les tendances mode de l’été 2015 jouent avec les imprimés floraux, les looks army et safari et les carreaux vichy. Les accessoires tels que les lunettes de soleil rondes, les bottes à lacets et les sacs à main ronds sont les tendances de la mode pour 2015.

FIV : Avez-vous un modèle à suivre dans le monde coloré de la mode ? Peut-être un designer préféré ?

Agnes : J’adore Vivienne Westwood. Quand je serai plus grande, je veux être comme elle. Elle est fantastique.

FIV : Quels sont vos souhaits et objectifs pour votre avenir professionnel ? Comment le « FASHION GUIDE » devrait-il évoluer à l’avenir ?

Agnès : Mon inspiration est clairement le présent, l’ici et maintenant. Tant de choses se passent quand on marche dans le monde avec les yeux ouverts. Je trouve passionnant d’abstraire les choses que je vois ou de les réinterpréter – penser à l’avenir n’est pas si facile pour moi.

FIV : Merci beaucoup pour cette interview, chère Agnès.

Plus d’informations sur la rédactrice en chef du magazine, Agnes Jacobi

Guide de la mode sur Facebook