Imprégnation et entretien – Imprégnation, entretien et protection appropriés pour votre tente

Camper dans une tente est incroyablement apaisant – cela signifie écouter les grillons pendant longtemps le soir et être réveillé le matin par le gazouillis des oiseaux. Celui qui dépense des centaines d’euros pour une nouvelle tente maintenant, veut naturellement pouvoir l’utiliser pendant de nombreuses années. Pour éviter que l’état de la tente ne se détériore, vous devez veiller à ce qu’elle soit nettoyée et réimprégnée régulièrement.

Imprégner – avec un imprégnateur liquide ou un spray d’imprégnation

Votre tente et votre auvent sont-ils déjà imprégnés ? Surtout avant un long voyage, il est important d’imprégner la tente ou de renouveler l’imprégnation, car le soleil, le temps, les fortes pluies et l’abrasion rendent une imprégnation inutile à long terme. Il est donc recommandé de réimprégner la tente tous les deux ou trois ans pour éviter de devoir dormir dans un sac de couchage humide en voyage.

L’imprégnation ne rend pas votre tente imperméable!

Au fait : l’imprégnation ne rend pas une tente étanche. Il protège le tissu contre l’absorption d’eau. Si votre tente a des coutures perméables à l’eau, l’imprégnation ne vous sauvera pas. Une tente imperméable est toujours composée d’un tissu extérieur avec un revêtement imperméable et des coutures étanches.

Imprégnateur liquide, langage d’imprégnation, remèdes mestiques – qu’est-ce qui aide ?

Il existe différents types d’imperméabilisants, tels que les imperméabilisants liquides, les sprays imperméabilisants et quelques bons remèdes maison. Si vous utilisez un pulvérisateur, vous devez vous assurer que la tente est propre et complètement fermée avant de l’asperger.

Vous devez absolument faire la pulvérisation à l’extérieur et vous assurer que rien du produit n’est inhalé. Avec un imprégnateur liquide, il est possible soit de frotter la tente avec une éponge ou une brosse, soit de plonger complètement la tente dans le liquide dans une baignoire ou un bac en plastique. Le liquide doit être dilué avec de l’eau, veuillez vous référer à la notice d’emballage et veillez à avoir le moins de contact possible avec le liquide.

Après imprégnation

Avec le spray et aussi avec le liquide, la tente doit ensuite sécher complètement, si nécessaire, le processus peut être répété une seconde fois. Si vous devez vous occuper de coutures qui fuient, vous devriez essayer un scellant liquide pour coutures. Il est généralement appliqué sur les coutures à l’aide d’un pinceau et veille à ce qu’il ne pleuve pas à l’état pur.

C’est ainsi que vous imprégnez correctement votre tente :

  1. Monter la tente – Pour ne pas oublier un seul endroit, il est logique de monter la tente.
  2. Appliquer l’agent d’imprégnation – Aucune zone ne doit être négligée lors de l’application.
  3. Travailler dans l’agent d’imprégnation avec une brosse – Avec une brosse, vous pouvez travailler l’agent d’imprégnation correctement dans le tissu.
  4. Laisser agir – La durée exacte de l’effet est indiquée dans la notice.
  5. Rinçage – Tous les résidus de l’agent d’imprégnation doivent être éliminés par lavage.
  6. Laisser sécher – Avant de ranger la tente, elle doit être complètement sèche.

Médicament ménager – alumine acétique &amp ; cire de bougie

Le remède domestique le plus efficace pour l’imprégnation est l’argile acétique. Vous n’avez pas besoin de planter votre tente pour l’imprégner d’argile acétique, il vous suffit de la baigner dans une baignoire en plastique ou dans votre baignoire avec le remède ménager. Après cela, il suffit d’accrocher votre tente et de la laisser sécher. Vous pouvez vous procurer de l’alumine acétique pratiquement partout, vous pouvez l’acheter dans votre pharmacie ou la commander sur Internet. Attention – vous ne devez pas toucher à la cire de bougie, qui sert d’agent d’imprégnation des coutures. Une tente est généralement très chère et il ne faut pas l’abîmer avec une petite expérience de bricolage.

  • Cire de bougie – ruine la tente!
  • L’alumine acétique – ça marche!

Care – Conseils pour le nettoyage et la protection

N’oubliez pas non plus de nettoyer et d’entretenir votre tente régulièrement. Ne lavez jamais votre tente dans la machine à laver ou avec un nettoyeur à haute pression ! Vous pouvez enlever la saleté, mais elle endommagera rapidement votre tente. La saleté sèche comme la poussière ou le sable peut être facilement secouée, la saleté plus tenace peut être enlevée avec un détergent. Pour ce faire, vous devez diluer le détergent avec de l’eau, comme indiqué sur l’emballage, puis enlever la saleté avec une éponge ou une brosse.

Lavez votre tente avant de la faire sécher et assurez-vous qu’il n’y a plus de résidus de détergent sur la tente. Au fait, vous pouvez nettoyer la fermeture éclair de la saleté et du sable avec une brosse à dents et la protéger de l’usure.

  • Enlever la saleté
  • Nettoyer la tente régulièrement
  • Protéger la fermeture à glissière contre l’usure

Bâtir et rester : sol, soleil et chaussures

Lorsque vous montez la tente, assurez-vous qu’il n’y a pas de pierres pointues ou de pommes de pin sous la tente. Ceux-ci peuvent faire un trou dans le sol de la tente. Une base de tente peut être pratique, car elle protège le sol de la tente contre les dommages. Évitez la lumière directe du soleil. Au mieux, la tente doit être à l’ombre et protégée du soleil, car cela peut rapidement fragiliser le tissu délicat de la tente. Différents matériaux sont naturellement plus sensibles que d’autres. Si une tempête est imminente, vous devez absolument penser aux haubans. Les lignes doivent être tendues et resserrées lorsqu’il pleut, car de nombreux tissus se dilatent lorsqu’ils sont humides.

Les chaussures doivent toujours être laissées à l’extérieur ou dans l’auvent. Ces derniers apportent de petites pierres dans la tente, qui peuvent rapidement percer de petits trous dans le sol de la tente.

Démontage : replier, emballer et humidifier

Lors du démontage, il est logique de retourner la tente et de la secouer. Ainsi, vous pouvez être sûr qu’aucune aiguille de pin ou pierre ne peut endommager la tente. Avant de faire vos bagages, assurez-vous que votre tente est sèche. Même s’il n’a pas plu, il est très probable qu’une certaine condensation s’est accumulée pendant la nuit ou que le sol sur lequel elle se trouvait a libéré un peu d’humidité. Il est donc préférable de suspendre la tente à une branche et d’attendre qu’elle soit complètement sèche.

Stockage et réparation

À la maison, la Zet doit être bien conservée pour la protéger de l’humidité, de la chaleur et des rongeurs curieux. Vous devez également vous assurer que la tente est sèche à 100 % avant de la ranger définitivement. Sinon, il va rapidement commencer à moisir ! Veillez à utiliser les bons produits de nettoyage et à ne pas abîmer le tissu délicat de la tente. Collez à la notice d’emballage pour éviter d’endommager le tissu.

Réparez les petites déchirures et les trous, rebouchez les coutures et testez l’étanchéité avec un arrosoir chez vous pour ne pas rester littéralement sous la pluie dans la nature. Personne n’aime avoir les pieds froids !

Protection et soins : 9 conseils

Voici encore une fois résumés, les 9 conseils pour la protection et l’entretien de votre tente :

    1. Attention aux pierres et aux piquets sur le sol, lors de l’installation d’une tente
    2. Aviter le rayonnement solaire (production de chaleur)
    3. Des haubans pour une bonne tenue dans le vent et la tempête
    4. Laisser ses chaussures dans l’auvent
    5. Secouez bien la tente lorsque vous la démontez
    6. Laisser sécher correctement avant d’emballer
    7. Ranger la tente correctement (pas d’humidité, de chaleur ou de rongeurs curieux)
    8. Produits de nettoyage corrects (respecter la notice)
    9. Réparer les petites fissures et les trous chez soi
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire