Camping sous tente : sacs de couchage, matelas et hamacs

Revenir au camp après une longue journée et se blottir dans son lit – un rêve. Mais dormir dans une tente, une caravane ou même dans un camping-car construit par soi-même peut devenir assez inconfortable après quelques semaines. Afin de bénéficier d’une bonne nuit de repos, il est important d’avoir un endroit confortable pour dormir. C’est là que le sac de couchage et le tapis de camping entrent en jeu. Mais que devez-vous envisager pour ne pas avoir froid la nuit et ne pas souffrir de maux de dos ? Voici nos conseils les plus importants pour l’achat d’un sac de couchage et d’un matelas.

Sacs de couchage – duvet et humidité & fibres synthétiques

Pour choisir un sac de couchage, vous devez savoir qu’il existe différents matériaux pour le remplissage. Qu’il s’agisse de duvet ou de fibres synthétiques, lorsque vous remplissez un sac de couchage, vous devez garder à l’esprit que les différents matériaux vous tiennent au chaud différemment. Il existe différents équipements pour les différents campeurs, vous devez juste décider quels sont les critères les plus importants pour vous.

Les arguments en faveur des sacs de couchage en duvet sont qu’ils vous gardent au chaud, prennent peu de place et sont très légers. En revanche, les sacs de couchage en duvet sont relativement chers et très sensibles à l’humidité par rapport aux sacs de couchage synthétiques. Ils ont un long temps de séchage et n’isolent pas bien lorsqu’ils sont humides.

Avantages des sacs de couchage en duvet:

  • garder au chaud
  • petit format d’emballage
  • sont très légers

Désavantages de couchage en duvet:

  • assez coûteux
  • très sensible à l’humidité
  • n’isolent pas bien en cas d’humidité

Fibres synthétiques

Un sac de couchage en fibres synthétiques, en revanche, est peu sensible à l’humidité, isole même en cas d’humidité et sèche rapidement. C’est une alternative moins chère, mais qui prend beaucoup de place et qui est relativement lourde par rapport au bas.

Avantages des sacs de couchage synthétiques:

  • peu sensible à l’humidité
  • isole même dans un état humide
  • sèche rapidement
  • une alternative moins chère

Désavantages des sacs de couchage en fibres synthétiques:

  • prend beaucoup de place
  • relativement lourd par rapport à la baisse

Tailles et formes des sacs de couchage

Il convient également de noter qu’il existe des sacs de couchage de tailles et de formes différentes. Ici, un calcul simple s’applique : il suffit de prendre sa propre hauteur, d’ajouter 25 cm et vous avez la longueur optimale du sac de couchage. Avec les enfants, il faut veiller à ne pas rendre le sac de couchage trop grand pour pouvoir l’utiliser pendant les prochaines années, car il ne serait alors pas correctement isolé et les petits gèleraient rapidement. Le sac de couchage garde mieux la chaleur lorsqu’il est bien ajusté.

C’est pourquoi il existe trois formes différentes de sacs de couchage : des sacs de couchage de momie, des sacs de couchage en forme d’œuf et des sacs de couchage de couverture. Les sacs de couchage des mamans sont bien ajustés et ont une taille et un poids réduits, mais ils vous gardent au chaud même par des températures glaciales. Les sacs de couchage en forme d’œuf offrent une plus grande liberté de mouvement et, malgré plus d’espace dans la zone des jambes et des hanches, il y a encore suffisamment d’isolation dans la zone sensible des pieds. Le sac de couchage du plafond, en revanche, offre beaucoup d’espace mais ne protège pas contre les pieds froids. Ils ne sont pas adaptés aux températures froides, mais pendant les chaudes nuits d’été, il est très pratique de pouvoir transformer le sac de couchage en une grande couverture en ouvrant la fermeture éclair. Cela offre une grande liberté de mouvement et la possibilité d’étirer une jambe du sac de couchage. Vous ne savez toujours pas quel est le meilleur sac de couchage pour vous ? Vous trouverez ici un résumé des facteurs les plus importants pour une décision.

Isomates – différents types pour différents climats

Ce qui est également essentiel pour une bonne nuit de sommeil en camping, c’est un bon matelas. Là encore, il y a quelques facteurs importants à prendre en compte, comme la valeur R. La valeur R mesure la capacité d’isolation d’un tapis, c’est-à-dire la quantité de chaleur que le tapis laisse passer. La valeur R est celle qui permet de perdre le moins de chaleur, ce qui fait de ces tapis le meilleur choix pour les températures froides. J’ai sélectionné les différentes valeurs R et j’ai indiqué quel tapis est adapté à quel climat.

  • Valeur R 0 : jusqu’à +15°C : convient pour le milieu de l’été
  • Valeur R 1 : jusqu’à +7°C : pour l’été et les nuits douces du printemps et de l’automne
  • Valeur R 2 : jusqu’à +2°C : du printemps à l’automne, sans gel au sol
  • Valeur R 3 : jusqu’à -5°C : convient jusqu’à un hiver doux
  • Valeur R 4 : jusqu’à -11°C : 4 saisons, convient pour l’hiver
  • Valeur R 5 : jusqu’à -17°C : convient pour l’hiver
  • Valeur R 6 : jusqu’à -24°C : convient pour l’hiver, convient pour les randonnées en haute montagne
  • Valeur R 7 : jusqu’à -32°C : convient pour l’expédition
  • Valeur R 8 : jusqu’à -38°C : pour les expéditions extrêmes
  • Valeur R 9 : jusqu’à -45°C : pour les expéditions extrêmes
  • Valeur R 10 : jusqu’à -50°C : pour les expéditions extrêmes

Source : underway.biz

Les trois types de tapis : les tapis en mousse, les tapis autogonflants et les tapis thermiques

On distingue également les matelas en mousse, les matelas isothermes autogonflants et les matelas à air isolants. Les tapis en mousse isolent même si le matériau est endommagé, ne sont pas sensibles à l’humidité et résistent à la pression en permanence. Un gros inconvénient, cependant, est que les tapis en mousse ne peuvent pas être pliés et ne peuvent être que roulés, ce qui nécessite un emballage de grande taille et ne constitue pas non plus l’option la plus confortable.

Le tapis autogonflable est une variante qui offre plus de confort et qui est également autogonflante et laisse également l’air sortir tout seul lorsqu’une valve est ouverte. Cela signifie que le matelas peut être plié et ne prend pratiquement pas de place lorsqu’il est comprimé. Le matelas autogonflant est très léger et également très isolant thermique. Seul inconvénient : s’il est endommagé, il ne peut pas être gonflé tant que le trou n’est pas réparé.

Les matelas thermiques ou matelas d’air isolants offrent la valeur R la plus élevée, car ils sont remplis d’air ainsi que de duvet ou de fibres synthétiques. En raison de ces remplissages, les matelas pneumatiques isolants sont bien sûr beaucoup plus lourds que les matelas autogonflants, mais il existe aussi des versions modernes plus légères que les matelas thermiques classiques. Il faut également faire attention aux objets tranchants, car dès qu’il y a un trou dans le matelas, il ne peut pas être utilisé tant qu’il n’est pas réparé.

Tapis en mousse:

  • non sensible à l’humidité
  • résistant en permanence à la pression
  • grande taille d’emballage
  • n’est pas l’option la plus confortable

Matelas autogonflables:

  • beaucoup de confort
  • s’auto-gonfle, se dégonfle seul
  • petit format d’emballage
  • extrêmement léger
  • isolation thermique
  • ne peut être utilisé s’il est endommagé

Matelas thermiques

  • la meilleure isolation thermique
  • relativement lourd (sauf variantes légères)
  • ne peut être utilisé s’il est endommagé

Pour ceux qui aiment se détendre dans la nature, c’est une excellente idée d’acheter un hamac. Lorsque vous achetez un hamac, vous devez faire attention au poids, à la taille de l’emballage et à la capacité de chargement. Les hamacs d’extérieur sont résistants aux intempéries et sont l’endroit idéal pour se détendre en camping ou comme hamac de voyage lors de randonnées. La plupart des hamacs d’extérieur sont fabriqués dans un tissu en nylon, également appelé soie de parachute, et offrent donc beaucoup de confort grâce à leur élasticité et en même temps une grande robustesse.

Un hamac d’extérieur sèche rapidement après une douche et est l’endroit idéal pour terminer vos soirées ou prendre du temps pour vous. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de la nature. Au fait, certaines personnes dorment aussi dans un hamac. Ainsi, la tente peut rester à la maison et vous pouvez passer quelques nuits sous un ciel étoilé clair.

Si vous avez peur de la pluie, vous pouvez aussi mettre une bâche sur le hamac. Les bâches sont des bâches imperméables qui peuvent être tendues sur la zone de couchage. Les bâches en forme de parallélogramme protègent en cas de pluie légère, tandis que les bâches en forme de diamant protègent également en cas de pluie forte et d’orage. Vous pouvez donc vraiment profiter de la nature à l’état pur. Si vous dormez dans un hamac, vous devez faire attention à la position couchée correcte pour éviter les maux de dos et vous devez vous informer à l’avance sur la manière de fixer correctement le hamac.

Camping sous tente : sacs de couchage, matelas de couchage &amp ; hamacs

Le camping sous la tente est la variante qui promet le plus d’aventure. Dans une tente, vous êtes au plus près de la nature. Entouré de plantes et d’animaux, c’est quelque chose de très spécial de passer la nuit sous une tente. Mais pour conserver un certain niveau de confort, il est important d’emporter le bon équipement. Un sac de couchage et un matelas adaptés vous permettront de ne pas avoir froid la nuit et de commencer le lendemain bien reposé et motivé.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire