Articles

Fitness & Sport – Interview exclusive avec Justine Gallice, influenceuse et coach sportive

Véritable FitGirl, Justine Gallice partage tous les jours sur ses réseaux sociaux sa passion pour le sport et la musculation. Elle fait partie du top 5 des personnalités du fitness les plus inspirantes grâce à sa communauté de plus de 400k de personnes! Avec son compagnon Thibault Geffray, ils ont créé leurs propres programmes de fitness disponible en ligne : My Fiit Challenge. FIV Magazine est heureux de vous présenter son interview exclusive avec Justine Gallice, coach sportive et influenceuse.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Justine Gallice: Coach sportive & Influenceuse

FIV: Salut Justine ! Comment allez-vous ? Vous et votre mari Thibault Geffray faites partie des meilleurs coachs et influenceurs fitness en regroupant à tous les deux La communauté fitness la plus active sur les réseaux sociaux. Comment avez-vous eu l’envie et l’idée de vous lancer dans cette aventure ?

Justine: Bonjour à toute l’équipe et aux lecteurs de FIV :-). Quand j’ai rencontré Thibault nous faisions déjà cela chacun de notre côté. Nous avions tous les deux nos réseaux sociaux avec déjà de belles communautés. Thibault a 9 ans de plus que moi et est coach depuis plus de 15 ans, il s’est tourné naturellement vers internet il y a plusieurs années déjà pour essayer de transmettre à un maximum de personne des entrainements gratuits ainsi que sa méthode pour prendre plaisir à manger mieux tout en mangeant plus. Moi J’ai commencé vers mes 19-20 ans avec un compte personnel qui a commencé à être exclusivement fitness au fur et à mesure que je découvrais la discipline. D’un petit compte personnel privé je suis devenue une influenceuse avec le temps à force de partager mon parcours, de transmettre ce que j’apprenais et en partageant mes conseils avec humour et bienveillance. Quand nous nous sommes rencontrés Thibault et moi, nous avions naturellement envie de créer en parallèle de nos réseaux sociaux un programme commun qui est le: myfiitchallenge.

View this post on Instagram

Je dois à contre cœur laisser mon Thibault pour deux jours de voyage avec la #MyproteinFamily !!!! Mais c’est pour la bonne cause et bien sûr se court voyage va être l’occasion de vous proposer de grosses surprises dès la semaine prochaine alors restez connectés 🙏🏼🌈✨ ⠀ En attendant pour ceux qui sont curieux d’en savoir plus sur ma perte de gras , mon alimentation et mes assiettes : LA VIDÉO DE CE SOIR est faite pour vous MES JANO JANETTE ALORS GO LA VOIR 🤩😍 !! Click sur le lien dans ma bio 👉🏼 @justinegallice Ou directement sur YouTube 🎥 Justine Gallice FITNESS ⠀ #Teamgallice #Myfiit #MFC4 #Myfiitchallenge #Myfiitchallenge4 #Fitness #Healthy #Fitgirl #Motivation #Hiit #CardioTraining #Myprotein

A post shared by justine Gallice 🇫🇷 (@justinegallice) on

FIV: A quoi ressemble la journée type d’une coach sportive et influenceuse?

Justine: J’ai essayer de m’imposer des règles pour encadrer mes journées depuis 1 ans pour éviter le surmenage et pour mieux m’organiser. Je dors par cycle de 7h30. Je déjeune le matin, j’organise sur mon téléphone ma liste des choses à faire dans la journée entre boulot, rendez-vous et vie personnelle + les tâches ménagères. Je travail désormais du Lundi au Samedi me laissant le dimanche pour voir nos familles. Je suis sur l’ordinateur de 9h a 11h puis j’aime beaucoup allez m’entrainer en fin de matinée chez moi ( nous avons une salle de sport privée à la maison) ou en salle de fitness de 11h30 à 13h30. Puis en fonction des tâches de la journée, l’après midi je fais en moyenne 1H de tournage vidéo, 5h de montage et 1h sur les futurs projets. En fait, j’ai plus des « semaines types » que des journées types. Je m’entraine 3 à 4 fois par semaine voir 5 maximum et pas forcément des séances d’une heure à chaque fois.

View this post on Instagram

💜 BIG SOLDES D’ÉTÉ 😍💜 -43% avec mon code : JUSTINEG sur tout le site @Myproteinfr !!! Mon sponsor depuis 4 ans 🙌🏼 lien direct dans ma bio 👉🏼 @justinegallice Profitez en maintenant ça dure jusqu’à dimanche minuit ! ⠀ Ce que je consomme quotidiennement et que je vous recommande dans le cadre de votre pratique sportive : ☑️ THE WHEY protéine : Shaker en collation ou autour de votre séance (rajouté à vos apports protéines en viande ou végétal ceci est parfait pour bien atteindre ces macros) ☑️ BCAA : a boire pendant son training pour la récupération et l’énergie. ☑️ VITAMINE B ET C : je les prends personnellement tout les matins. ☑️ Beurre de cacahouète, huile de coco, amande, graine de Chia, noix de cajou. ➕ Toute la gamme vêtements, rouleaux de massages, SwissBall , sac etc !!

A post shared by justine Gallice 🇫🇷 (@justinegallice) on

Recettes healthy et gourmandes pour sportifs

FIV: Sur votre chaîne Youtube, vous proposez également des recettes healthy et gourmandes. Quelle est celle que vous preférez pour une intensive journée sportive et pourquoi ?

Justine: J’ai partagé dernièrement 4 recettes pour une journée sportive et healthy sur ma chaîne youtube. Cette vidéo comprend 1 petit déjeuner, un repas à midi et une collation ainsi qu’un repas du soir. Dans cette vidéo je partage 4 recettes de folies que j’adore ! Elles sont idéales car équilibrés en macro et super gourmandes. Ma recette préférée en dehors de ma chaîne reste le poulet beurre de cacahuète du livre de recette de mon compagnon . Celle-là c’est the BEST OF THE BEST.

Ninja Warrior: Préparations, expériences et conseils – Justine Gallice

FIV: Vous et votre compagnon avez tous les deux participé à l’émission Ninja Warrior. Commet vous y êtes-vous préparés? Avez-vous des conseils pour ceux et celles qui souhaitent participer à de grands challenges sportifs comme vous ?

Justine:  J’avoue ne pas avoir pu m’entrainer spécifiquement pour Ninja Warrior, il m’aurait fallu plus d’un an de réel travail spécifique sur le haut du corps et travailler les efforts de grimpe à l’escalade. Hors j’ai été casté quelques mois avant le tournage. J’y suis allée pour la réelle performance sportive. Thibault quant à lui n’était pas prévu au casting. C’est en m’accompagnant sur Paris lors de l’audition qu’il s’est finalement retrouvé embarqué avec moi. Il était plus fort et bien plus polyvalent car il a pratiqué énormément de disciplines depuis l’enfance en dehors de la musculation. Il a perdu du poids pour être plus léger sur les obstacles et cela a fonctionné, il est allé en final. Il a sauvé l’honneur du couple haha.

FIV: En tant que sportive et influenceuse, vous avez souvent l’occassion de travailler avec des entreprises de sport. Qu’est ce qui est primordial pour vous lorsque vous acceptez de coopérer avec une marque ?

Justine: J’ai la chance désormais de pouvoir sélectionner mes partenariats, ce qui n’était pas le cas à mes débuts. Je prête désormais une grande attention aux sites de dropchipping douteux et peu qualitatifs avec qui je ne veux plus jamais travailler. Je sélectionne uniquement les placements de produits liés aux fitness ou qui ont un lien direct avec ce que je fais au quotidien. Je déteste les produits miracles et electo-stimulation bidon qui ne fonctionnent pas. La rémunération est importante aussi également mais n’est pas le facteur principal si le produits n’est pas en accord avec mon discours ou mes valeurs. J’aime les marques dont je sais que je vais réellement de moi-même porter ou consommer leurs produits c’est plus naturel et plus honnête.

View this post on Instagram

Journée à 100 à l’heure avant gros départ à l’étranger dans quelques jours 😆😆 !! Je vous en ai parlé en story pendant un long moment mais aujourd’hui est sorti la nouvelle Whey iso @Myproteinfr 🤩💥💥 ⠀ Et c’est une pépite de qualité cela ! Texture ultra liquide limite transparente comme des BCAA dû au faite que la Whey est Ultra filtré ! Un goût pêche tel un IceTea hyper rafraîchissant 🤤🍑🍑 !!! Et une compo méga propre avec une haute teneur en protéine !! Produit en édition limite dispo en cliquant dans ma bio 👉🏼 @justinegallice !! ⠀ Et au passage (sauf cette Whey qui est en édition limité) vous avez -50% sur 300 produits du site déjà appliqué et -40% avec mon code : JUSTINEG !! Donc profitez en pour faire votre commande de fin du mois ✊🏼💛‼️ ⠀ Vous la Whey vous en consommez ? Moi de la Iso en collation et de la Whey classique dans les recettes 👩🏼‍🍳🍫🥞🍪🥜 !! Super allié du sportif pour équilibrer au maximum ses recettes et son alimentation bien que jamais obligatoire et n étant pas miraculeux par sa simple consommation 😉

A post shared by justine Gallice 🇫🇷 (@justinegallice) on

Conseils & Exercices pour avoir un ventre plat – Justine Gallice

FIV: Une des préoccupations de beaucoup de jeunes femmes aujourd’hui est d’avoir un ventre plat. Quelles sont les exercices ou conseils que vous donnez pour avoir un ventre plat ?

Justine: Déjà il faut savoir que nous n’avons pas le ventre plat toute la journée mesdames. En période hormonal, si vous ne buvez pas assez et après vos repas votre ventre gonflera et ce sera normal. Je n’ai personnellement pas le ventre plat toute la journée et toute la semaine. Sachant cela déjà on déculpabilise et on relativise. Pour ce qui est du ventre pour le rendre plus plat il faut avant tout perdre de la graisse abdominal et donc s’affiner sur l’ensemble du corps. Ne pensez pas faire disparaitre votre graisse en faisant des abdos. Je recommande pour un gain de temps de nombreuses séances de Hiit (cardio intensif brule graisse) qui sont des séances courtes de 15 à 30 mins que l’on peut faire 3 à 5 fois par semaines. Vous pouvez aussi faire du running. La musculation va vous aider aussi en augmentant votre métabolisme (le nombre de Calorie que vous brûlez naturellement par jour sans rien faire) ce qui vous permettra de brûler encore plus sans tomber dans un grand déficit alimentaire.

L’alimentation sera primordiale, manger des fibres, buvez beaucoup d’eau pour éviter justement le rétention d’eau et l’effet ventre gonflé. Ayez une bonne hygiène de vie comme dormir suffisamment. On pense souvent que cela n’a aucun impact. J’ai appris avec le temps que c’est ce qui fait toute la différence.

Qu’est-ce qui est primordiale lorsque l’on commence un programme sportif ?

FIV: Qu’est-ce qui est primordiale lorsque l’on commence un programme sportif ?

Justine: Pour moi la chose primordiale c’est de vraiment vouloir effectuer un changement. Faire un vrai pack de conscience avec soi-même et ne pas penser que s’inscrire à la salle de sport va faire le job à votre place. Beaucoup de gens veulent des résultats mais ne veulent rien changer. Deuxième chose ne pas vouloir des résultats ultra rapides sans effort. On a déjà en quelques semaines des résultats bien sur l’énergie, la vitalité et aussi la qualité de sa peau on le ressent dans son corps. Les résultats physiques dépendent de votre point de départ, de votre régularité et de votre alimentation. Ce qui m’amène au point 3, il faudra apprendre à organiser son quotidien autour de ce lifestyle.  Prévoir un minimum de 3 séances par semaine ( et non essayer de faire du 7/7 sur 2/3 semaines). Il faut viser un travail sur le long terme et prendre plaisir à le faire car c’est ça la vraie révélation : ce faire plaisir dans le sport que l’on aime et manger de bonnes choses qui nous font du bien.

View this post on Instagram

J ai attendu toute ma vie en me disant « qui va me donner ma chance ?? » . PERSONNE. Et en ce moment je suis fatiguée, toujours blessée, je stagne aussi comme tout le monde . Le rythme que je m’impose fait que je dors peu je bosse bcp sur l’ordi et j ai du mal à complètement guérir , alors je craque … MAIS justement chaque jour JE crée ma chance. Et je ne peux pas me plaindre car mon Thibault est dans un état pire que le mien. Et je ne veux pas lâcher maintenant !! Pas en si bon chemin . Et ce que je me dis en ce moment c est que : rien n’arrive par hasard et que c’est ça qui fait la différence.Que tout cela servira à quelque chose. Ces périodes sont des défis .. Merci en tout cas à tout ceux qui en se moment sont bienveillants et présents en commentaires. Vous êtes souvent derrière vos écrans un énorme soutien pour moi 🙏🏼#Teamgallice 🚨Hâte d’être dimanche pour vous annoncer ma surprise !

A post shared by justine Gallice 🇫🇷 (@justinegallice) on

Ce qu’il ne faut surtout pas faire en salle de sport

FIV: Quelles sont les plus grosses erreurs que font les gens en salle de sport ?

Justine: La plus grosse erreur c’est la comparaison. On compare souvent son niveau 1 au niveau 10 de quelqu’un d’autre. On compare ses poids, la rapidité de son évolution, le nombre de fois où l’on s’entraine, les repas. Hors chaque personne est différente, point de départ différent, génétique, âge, antécédent sportif ou non, maladie, planning, travail , etc. Le mieux est de ne pas être à la recherche du toujours plus mais du toujours mieux. Ne pas chercher à cumuler, le trop est l’ennemie du bien et de la bonne récupération. Je vois beaucoup de personnes cumuler les séances de musculation, de Hiit, de cours collectifs avec fierté sauf que cela n’est ni productif ni intensif. Privilégier une semaine avec une organisation réaliste et tenable sur une année et non sur quelques semaines. Ne vous découragez pas si vous n’avez pas encore vos résultats en 10 jours. Ne vous découragez pas si la voisine progresse plus vite que vous. Mangez sainement et équilibré surtout, ne pensez pas que le sport fait tout. C’est un ensemble qui fait que tout fonctionne. Faites-vous aider si vous êtes perdus, coaching sportif ou alimentaire , surtout si vous débutez 🙂

View this post on Instagram

Il n’y a pas de honte à vouloir être sa meilleur version. A améliorer sa santé ou sa forme physique ! Cela ne veut absolument pas dire avec un corps parfait stéréotypé ou être narcissique ! Ça veut dire se sentir mieux, sortir de sa zone de confort et arrêter de blâmer les autres pour son mal-être. ⠀ J’ai longtemps été cette fille moyenne mais pas extraordinaire ! Ni trop mince ni en surpoids ! J’étais pas sportive au lycée ! J’ai beaucoup douté et un jour je me suis dis et pourquoi pas moi ? Moi aussi je veux me sentir mieux (dans ma tête et physiquement). Et j’ai trouvé une belle leçon de vie à travers le sport ! Et pourtant je suis loin des standards du « fitgame» croyez-moi 🙄 !! Cela ne m’a pas empêchée d’évoluer à mon rythme et vous le pouvez aussi. ⠀ Le sport ça fait grandir à l’intérieur en même temps que l’on change à l’extérieur et c’est ça le plus important. Car vous pouvez perdre tout le poids que vous voulez en un minimum de temps, avoir les abdos les plus sec de l’univers.. si vous ne faites pas ce chemin intérieur vous resterez malheureux. ⠀ Beaucoup de chose en un poste les gars déso 😅 Des fois j’ai envie de vous partager mes idées pour vous transmettre ce qui m’a vraiment aidé moi-même. 💪🏼❤️

A post shared by justine Gallice 🇫🇷 (@justinegallice) on

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Interview exclusive avec l’incroyable mannequin et influenceuse Kari Kari de Russie – Mode, Beauté & Mannequin

Merveilleuse, étonnante mannequin & influenceuse russe, Kari Kari est l’une des plus belles mannequins russes à suivre sur Instagram. Elle a l’habitude de donner de précieux conseils et astuces sur la beauté et de partager ses looks au quotidien. En tant que mannequin, elle travaille avec de nombreuses marques de mode russes et internationales mais aussi avec des marques de luxe parisiennes. L’équipe FIV Magazine a préparé pour vous une interview exclusive avec Kari Kari.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Mannequin: Kari Kari – Expériences & Conseils

FIV : Bonjour Kari Kari, Comment allez-vous ? Vous êtes une mannequin et une influenceuse incroyable de Russie. Comment avez-vous commencé votre carrière de mannequin ? Quelles expériences avez-vous vécues ? Qu’avez-vous appris jusqu’à présent ?

Kari Kari : Bonjour FIV ! Je vais très bien. Merci beaucoup. J’ai commencé le mannequinat il y a 10 ans en Russie, dans ma ville natale Stavropol. Je suis allée dans une école de mannequins pendant un an, puis il y a eu un concours à Moscou. Après cela, j’ai signé avec les meilleures agences au monde comme Trump models, Major, Storm , Bravo, IMG et Next. J’ai donc commencé à travailler partout dans le monde (New York, Londres, Milan, Paris, Shanghai, Tokyo, Séoul, Hambourg et bien d’autres encore…) C’était une bonne expérience, j’ai beaucoup travaillé. J’ai rencontré des gens incroyables et j’ai eu une vie très intéressante. J’ai appris que beaucoup de rêves peuvent se réaliser. Et que dans toutes les situations, il faut toujours se comporter comme un être humain.

FIV : Kari Kari, vous avez l’air très occupée entre vos shootings, voyages, événements de mode et aussi votre fille. A quoi ressemble votre vie quotidienne/votre routine quotidienne ?

Kari kari : Ce n’est pas si facile d’être mère et de continuer une vie normale. On doit s’y habituer. En plus, ma famille m’aide beaucoup. Sans ma famille, je ne pourrais pas le faire du tout. Ils m’aident avec ma fille et ma mère m’aide aussi pour instagram. Ma routine quotidienne est assez simple. Je me réveille en faisant du sport. Puis je prends un petit-déjeuner avec ma fille et ma famille. Ensuite, je passe 1 à 2 heures sur mon ordinateur portable. Je fais un peu de travail. Ensuite, j’ai des rendez-vous, des voyages ou je profite avec ma famille et mes amis.

Bonnes adresses à Paris : Centres commerciaux, restaurants et salons de thé

FIV : Votre mode de vie vous permet de découvrir toutes les dernières tendances de la capitale de la mode. Vous avez beaucoup de chance ! Quels sont vos endroits préférés à Paris ? (Centres commerciaux/Restaurants/Salons de thé)

Kari kari : Oui, je suis très heureuse d’être à Paris. Mon centre commercial préféré à Paris, c’est les Galeries Lafayette. C’est absolument le meilleur. Et vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin. J’aime aussi Zara et les petites boutiques de mode parisienne. J’adore mélanger les vêtements. Pour moi, la marque n’est pas importante. Il faut que ça ait l’air cool. Cela peut même être un t-shirt de H&M ou d’un magasin vintage. Et mes restaurants préférés sont Costes, Chez Mila, Derrière, Mademoiselle Mouche, Le Marta, Le Georges, Loulou.

FIV : En tant que mannequin et influenceuse de mode, quels sont vos « fashion must have » et pourquoi ?

Kari kari : Je dirais que mes « fashion must have » sont un jeans, une chemise blanche et des chaussures assez belles et confortables. Ce sont des vêtements pratiques lorsque l’on a un enfant.

Top 5 produits de beauté essentiels pour voyager

FIV : Kari kari, vous avez l’habitude de travailler avec les marques de beauté et de soins pour obtenir une peau parfaite. Quel est votre secret ? Quels produits recommandez-vous ? Et quels sont vos 5 essentiels de beauté sans lesquels vous ne pouvez pas voyager ?

Kari kari : En fait, je ne suis pas fan des marques de skincares. J’utilise la plupart du temps des crèmes naturelles en pharmacie et j’adore les cosmétiques coréens. Et pour voyager, je prends de la crème pour les mains Nevea, mon rouge à lèvres bourjois, le parfum Kilian, la bb crème erborian mais aussi l’eau pour le visage Evian que j’adore.

Comment améliorer ses photos Instagram ?

FIV : Vos images instagram sont sublimes ! En tant que modèle et influenceuse, avez-vous des conseils pour les personnes qui veulent améliorer leurs photos Instagram ?

Kari kari : Vous avez besoin d’être patient et vous devez aimer faire des photos. J’utilise quelques applications pour faire mes photos et retouches comme VSCO, Presco et Facetune.

FIV : Vous avez aussi l’habitude d’assister à de nombreux événements. Quel a été votre plus grand succès / votre moment préféré en tant qu’Influenceuse ?

Kari kari : Ce que j’apprécie le plus en tant que qu’influenceuse est que je peux coopérer avec de très grandes marques dans le monde entier comme les cosmétiques Mac, Wella, Evian, Kilian, Shein et quelques autres. J’aime aussi partager toutes les belles photos que je fait avec mes followers et inspirer d’autres personnes. Aujourd’hui, ça me rapporte de l’argent. L’un de mes plus grand succès a été d’être nominé aux Influencer Awards de Monaco l’année dernière. Ce qui est bon signe pour moi.

Vêtements Trendy pour la saison automne/hiver

FIV : Votre style est exceptionnel ! Vous êtes toujours à la recherche de nouvelles tendances. D’où vous est venue votre inspiration pour la mode ? Et quel est votre tenue préférée pour cette saison automne/hiver ?

Kari kari : Mon inspiration pour la mode m’est venue lorsque j’étais petite en regardant des magazines et défilés de mode. Instagram est également l’une de mes sources d’inspiration aujourd’hui. Ma tenue préférée pour cette saison automne/hiver est un total look cuir comme une veste en cuir ou encore un pantalon en cuir. J’aime porter du cuir chaque saison mais du cuir bio.

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Acceptation de soi & Positivité – Interview exclusive avec My Better Self de Paris

Louise Aubery, connue sous le nom de My Better Self sur Instagram, est une influenceuse parisienne pleine d’énergie et d’ambition. Étudiante à Sciences Po Paris, Louise combine à la fois deux univers et fait aujourd’hui partie des femmes les plus inspirantes d’Instagram et de Youtube. Elle a lancé son propre mouvement: on veut du vrai pour encourager l’acceptation de soi. FIV Magazine est ravie de vous présenter son interview exclusive avec la fondatrice de My Better Self sur la vie, les femmes, la beauté, la nourriture, l’acceptation de soi et la positivité.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Influenceuse francaise – My Better Self

FIV: Bonjour Louise ! Comment vas-tu ? Tu es aujourd’hui étudiante à Sciences Po Paris mais également une influenceuse et youtubeuse francaise très appréciée pour ton énergie et ta positive attitude ! Comment fais-tu pour gèrer á la fois tes études et ton métier d’influenceuse ? Á quoi ressemble une de tes journées exceptionnelles ?

Louise: Merci pour tes gentils mots ! J’essaie en effet un maximum d’utiliser mes réseaux sociaux pour aider les gens à se sentir bien – car je pense que ce n’est malheureusement pas toujours le cas quand on scroll sur Insta aujourd’hui 🙂 Je termine ma quatrième année à Sciences Po Paris; où je suis entrée après le bac, souhaitant à l’époque devenir journaliste. Puis, au fur et mesure, quand j’ai commencé à partager sur les réseaux sociaux, une autre voie s’est ouverte à moi – celle de la création de contenu, ou plutôt « d’inspiratrice », terme auquel je m’identifie plus qu’« influenceuse » 🙂 C’est pas facile de gérer les deux tous les jours; surtout que partager sur les réseaux, c’est un travail où on ne compte pas ses heures, soirées, weekends et vacances inclus. Mais en fait, ça me force à être productive : j’organise vraiment mes journées chaque matin, en timant chaque activité que j’ai à faire : par exemple je mets 1h pour finir une dissertation, 1h30 pour éditer une vidéo, 1h pour enregistrer un Podcast ou prendre un café avec un entrepreneur, et ça me permet d’être efficace !

FIV: Peux-tu nous présenter ton univers pour ceux et celles qui ne te connaissent pas encore ?

Louise: Disons que ma philosophie, c’est que la vie est trop courte pour ne pas en profiter le plus possible. Cela passe par faire un travail que l’on aime, pour lequel on est vraiment excité de réaliser tous les jours, même si ce n’est pas toujours la voie la plus facile; à ne pas se restreindre ou sans cesse faire des régimes, qui ne mènent à rien à part de la frustration; à aimer son corps, et à être bienveillant envers lui avec qui on va passer toute notre vie; et à réaliser qu’on est le seul maître à bord pour créer la vie que l’on a vraiment envie de mener !

Louise Aubery, Ambassadrice de bien-être – #Onveutduvrai

FIV: Tu es une véritable ambassadrice de bien-être pour tes followers. Tes posts et vidéos leurs permettent de s’accepter et de d’oser être eux même : Être heureux quoi! Peux-tu nous en dire davantage sur ton mouvement : « on veut du vrai ! » ?

Louise: On veut du vrai, c’est un mouvement qui est né à la suite du fait que j’ai été désinvitée d’un voyage de presse pour avoir encouragé l’acceptation de soi et d’avoir posé avec une amie plus-size. Fatiguée de voir ce conservatisme et cette lâcheté de la part des marques qui continuent de promouvoir un standard de beauté unique, je me suis dit qu’il était vraiment temps que les choses changent. Et si le changement n’allait pas venir de la part des marques, c’était à nous de prendre la parole et de briser les codes pour leur faire comprendre qu’aujourd’hui, on ne veut plus de retouches, on ne veut plus dénigrer la différence, mais au contraire la célébrer. Il n’y a aucun problème avec qui on est ou ce à quoi on ressemble : le seul problème, c’est que les marques nous font croire que c’est le cas.

Une journée au festival de Cannes – My Better Life

FIV: Tu as monté les marches du festival de cannes pour la première fois cette année. Félicitations ! Qu’est ce que cela représente pour toi ? Comment s’est déroulée cette journée exceptionelle ?

Louise: En effet, je me suis rendue 3 jours à Cannes cette année, et c’était vraiment magique. Je ne viens pas d’un milieu où j’ai pu découvrir d’aussi beaux endroits, dans une atmosphère aussi incroyable, alors je ne faisais qu’halluciner en pensant que j’étais dans un film.

L’équipe avec qui je suis partie était vraiment adorable et on rendu ce court voyage mémorable, même si en soi, j’ai réalisé que je ne pourrais pas évoluer dans cet univers au quotidien, il y a beaucoup de codes et d’étiquettes quand moi j’ai plutôt envie de manger avec les doigts si ça me chante !!

FIV: En tant qu’influenceuse, tu as souvent l’occassion de travailler avec des entreprises. Qu’est ce qui est primordial pour toi lorsque tu acceptes de coopérer avec une marque ? Et quelle est ta plus belle expérience avec une marque ?

Louise: Je refuse environ 80% des partenariats que l’on me propose. Je ne vois pas l’intérêt d’accepter un partenariat si ce n’est pas à propos d’un produit ou service que j’apprécie sincèrement et que je serai fière de recommander à ma communauté. Je souhaite ainsi toujours rencontrer l’équipe derrière le projet avant, échanger avec eux sur leur histoire, leurs valeurs, le message qu’ils souhaitent transmettre – et voir si cela correspond vraiment à celui que j’essaie de faire passer. J’ai eu beaucoup de beaux projets avec des équipes super, comme le yaourt que j’ai lancé en édition limitée avec @lightandfree_fr, et je garde aussi un très bon souvenir de la campagne Yves Rocher que j’ai réalisé pour le mascara Feel Stronger dans une campagne qui souhaitait mettre en avant l’empowerment des femmes.

Petit-déjeuner – Recettes Healthy

FIV: Sur ta chaîne Youtube, tu partages régulièrement des recettes healthy. Quel est celle que tu préfères et que tu souhaites partager avec nous ?

Louise: Je pense que les personnes qui me suivent savent que je suis une inconditionnelle du petit-dejeuner… Et que mon préféré reste les gaufres à la patate douce !!

Voici la recette :

– 70g farine d’épeautre
– 25g de protéines en poudre Foodspring (-15% avec le code MYBETTERFSG)
– 1 demi-sachet de levure
– 1 pincée de cannelle
– 1 oeuf
– 1 blanc d’oeuf
– 10g d’huile d’olive ou de coco
–  Assez de lait pour avoir une pâte lisse

-100g de patate douce

1. Commencez par mélanger tous les ingrédients secs ensemble : la farine, les protéines en poudre, la levure et la cannelle.
2. Vous pouvez ensuite ajouter les oeufs, le lait, et l’huile ; mélangez bien pour que le mélange soit homogène.
3. Ajoutez maintenant 100g de patate douce crue mixée ou râpée.
4. Allumez votre gaufrier : c’est l’heure de mettre un peu d’huile ou de spray sur vos plaques et refaire cuire vos gaufres.
5. C’est prêt ! Vous pouvez maintenant déguster avec tous vos toppings préférés; les miens étant beurre de cacahuètes, bananes, et fruits rouges 🙂

Positive attitude: 5 pricipes de positivité

FIV:  Quels sont tes 5 secrets positivité ?

Louise: Je ne sais pas si ce sont des secrets… Mais je dirais plutôt des principes, des habitudes qui m’aident au quotidien :

  • Relativiser. Quoi qu’il puisse vous arriver, si vous êtes encore là, c’est que vous avez survécu.
  • Ce qui nous arrive est « neutre », et c’est notre perception qui détermine si l’on souhaite le voir comme une situation positive ou négative.
  • Faire ce que l’on aime au maximum. Quand on fait ce que l’on aime, c’est dur d’être déprimé, non ?
  • S’entourer de personnes positives, autant dans la vraie vie que en ligne : les personnes que l’on côtoie et que l’on suit sur les réseaux ont un impact réel sur notre humeur et notre état d’esprit.
  • Être reconnaissant : c’est une pratique dont on parle encore peu en France, mais la « gratitude » est un concept auquel je crois beaucoup quand il s’agit de se sentir bien dans sa peau : et chaque matin, savoir être reconnaissant de ce qu’on a vécu la veille ou ce que l’on va vivre aujourd’hui.Bien manger – autant en termes de qualité que de quantité. Car ça a un impact de dingue sur notre bien-être, autant mental que physique !! 🙂

L’acceptation de soi: Comment gèrer ses complexes ?

FIV: Comment arrives-tu à gèrer tes complexes ? As-tu quelques conseils à donner à nos lecteurs?

Louise: J’arrive aujourd’hui à ne plus percevoir mon corps comme un ennemi, mais au contraire comme un ami : là aussi, je crois beaucoup au fait que c’est un choix. Oui, on peut passer notre vie à se lamenter sur le fait qu’on a des poignées d’amour, ou on peut choisir de ne pas être si difficile envers nous-même et de réaliser que notre physique ne détermine absolument pas notre valeur. Mon seul vrai conseil donc : éloignez vous du miroir, et accomplissez-vous personnellement et professionnellement, plutôt que physiquement !!

Comme j’essaie vraiment de le transmettre chaque semaine à travers mon Podcast : vous êtes au pouvoir de votre vie.

 

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Emmy Makeup Pro de Paris: Conseils et astuces de maquillage et de beauté – Exclusive Interview

Emmy Makeup Pro est une chroniqueuse beauté, maquilleuse artistique professionnelle et influenceuse de Paris. Elle partage sur sa chaîne Youtube et ses réseaux sociaux les dernières tedances maquillage, ses conseils et astuces de beauté. En septembre, Emmy a sorti son premier livre: « Pas comme les autres » pour fêter les 10 ans de sa chaîne Youtube dans lequel elle raconte son parcours de vie, remercie ses warriors (sa communauté) et fait passer son message : « Il faut garder le sourire quoi qu’il arrive et se battre pour accomplir ses rêves. » FIV Magazine est heureux de partager avec vous une interview exclusive avec cette talentueuse influenceuse et artiste professionnelle makeup de Paris.
Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Influenceuse Maquillage & Beauté de Paris

FIV: Salut Emmy ! Comment vas-tu ? Tu es aujourd’hui une des plus influentes youtubeuses Makeup et Beauté avec plus de 1 million de followers. Ta passion et ta détermination t’ont permis de devenir une chroniqueuse de beauté et une maquilleuse artistique professionnelle à succès. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer sur les réseaux sociaux et quel a été ton plus gros succès sur Youtube ?
Emmy: Quand je faisais mon école de maquillage il y a bientôt 10ans, août 2019, j’ai demandé à ma prof où elle trouvait son inspiration. Elle m’a expliqué qu’elle regardait des vidéos de maquillage sur internet. En rentrant à mon domicile j’ai cherché et je n’ai pas trouvé. On avait pas internet sur le téléphone en 2007, lol ! Le lendemain elle m’a expliqué que cela n’existait pas en France et qu’il fallait taper makeup. C’est comme cela que m’est venue l’idée de faire des vidéos de maquillage mais en français. Je pense que mon plus gros succès c’est la semaine de l’horreur. Un événement que j’ai créé il y a 8 ans au moment d’Halloween oú je sors chaque jours pendant une semaine avant le 31 octobre une vidéo effets spéciaux. Ma vidéo la plus vue est celle d’un oeil crevé avec pratiquement 8 000 000 vues. Impressionnant !
FIV: Tu dois être très occupée entre ta chaîne youtube, ton compte instagram, tes nombreux évenements beauté et tes projets pro. A quoi ressemble une de tes journées ?
Emmy: C’est difficile de décrire une journée type car il n’y en a pas. Chaque jour est une nouveauté et c’est ce que j’aime. On va dire : je me leve le matin, je regarde mon insta(mon réseau préféré), je check mes mails, je me lève, je me prépare puis je réponds aux mails. Je passe des coups de fils, je réceptionne mes colis… une fois par semaine je filme.
FIV: En tant qu´influenceuse, tu as souvent l’occassion de travailler avec des entreprises. Qu’est ce qui est primordial pour toi lorsque tu acceptes de coopérer avec une marque ?
Emmy: Que le produit soit conforme à la description et surtout qu’il soit en adéquation avec mes valeurs et celle de ma communauté.

Les nouvelles marques de maquillage en « vogue » à Paris 

FIV: Grâce à ta profession de chroniqueuse beauté et maquilleuse artistique professionnelle, les marques de cosmétiques n’ont plus de secret pour toi. Quelles sont les nouvelles marques de maquillage et de beauté « en vogue » à Paris et que tu aimerais nous recommander ?
Emmy: TarteCosmectics est arrivée très récemment mais je connais cette marque depuis longtemps. C’est une marque novatrice, qualitative et raisonnable niveau prix. J’adore leur produit qui ont une tenue et un rendu impressionnant. La seconde marque c’est HudaBeauty. Elle est arrivée en France il y a deux/trois ans et c’est une marque que j’affectionne tout particulièrement car elle innove sans cesse.

Conseils et astuces pour un Natural Glowy Makeup Look

FIV: Quels sont tes conseils et astuces beauté pour un Natural Glowy Makeup Look ?

Emmy:

  • Soin visage : masque au moins une fois par semaine avec un gommage
  • Base farsalli verte qui donne une lumière et un aspect lisse à la peau incomparable
  • Fond de teint Amazonian Tarte qui est exceptionnelle : Glow Tenue Rendu
  • et la palette highlighter d’HudaBeauty

 Hydratation, rouge à lèvres et fashion look pour la saison Automne/Hiver

FIV: En tant que professionnelle dans le domaine de la beauté, quel est ton secret pour hydrater et prendre soin de ta peau ?
Emmy: Appliquer matin et soir une bonne crème visage et surtout bien nettoyer sa peau. Éviter le lait démaquillant je trouve que cela bouche les pores. Je préfère l’eau micellaire mais c’est une question de gout. Le soir appliquer un sérum. J’aime beaucoup le Midnight Recovery de Khiel’s. On s’en immédiatement son efficacité sur la peau : souplesse, tonicité et lumière.
FIV: Quel est ton Top 5 Rouge à lèvres flash et longue tenue ?
Emmy: Je n’applique pas de rouge à lèvres flash je préfère des couleurs plus sobre. J’adore HudaBeauty et KatVonD
FIV: Sur tes réseaux sociaux, tu n’hésites pas à combiner beauté et mode qui sont finalement très liées. Si tu devais nous décrire ton look automne/hiver 2019/2020, à quoi ressemblerait-il ?
Emmy: Bonne question. Cuissardes, gros pull en laine, petit chapeau couleur des cuissardes et sac à main.

« Les makeup faux pas » à ne surtout pas faire

FIV: Quels sont pour toi « les makeup faux pas » à ne surtout pas faire ?
Emmy: Je pense qu’en terme de maquillage il est difficile de juger car les goûts et les couleurs sont propres à chacun. On va dire qu’il faut éviter :
  • le teint orange
  • les sourcils arqués oranges
  • contour de levrès beaucoup plus foncé
  • l’anti-cernes blanc marqué

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Exclusive Interview d’automne avec l’élégante influenceuse parisienne Daphné Moreau – Mode, Beauté & Lifestyle

Daphné Moreau est une influenceuse parisienne de 30 ans dynamique, positive et passionnée. Elle est rédactrice du blog mode et lifestyle Mode & The City depuis 2007 qui est une source d’inspiration pour beaucoup de françaises fan de mode, beauté, lifestyle, food mais encore de bien-être. Daphné aime l’automne, l’écossais, Instagram, les films avec Tom Hanks et Meg Ryan, Noël, New York, Pinterest, Harry Potter, F.R.I.E.N.D.S et le thé. FIV est ravie de vous présenter son interview exclusive d’automne avec Daphné Moreau de Paris.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Interview Daphné Moreau

FIV: Bonjour Daphné ! Comment vas-tu? FIV Magazine est ravie de réaliser une interview exclusive d’automne avec toi. Comment as-tu eu l’envie de créer ton blog ? Peux-tu nous décrire ton univers pour nos lecteurs internationaux qui ne te connaissent pas encore ?

Daphné: Bonjour ! J’ai lancé mon blog mode, beauté & lifestyle Mode & The City en juin 2007, il y a déjà plus de 12 ans ! Il y avait encore très peu de blogs à l’époque, tout particulièrement en France. Je lisais déjà quelques blogs anglo-saxons et j’ai eu envie de me lancer de mon côté. C’était une démarche assez spontanée et presque naïve à l’époque ! Je n’aurais jamais imaginé que ce milieu connaitrait une telle évolution et que le blog deviendra mon activité principale quelques années plus tard ! 

FIV: En tant qu’influenceuse, tu as souvent l’occassion de travailler avec des entreprises. Qu’est ce qui est primordial pour toi lorsque tu acceptes de coopérer avec une marque ?

Daphné: Je travaille uniquement avec des marques qui sont en phase avec ma ligne éditoriale et que je suis fière de soutenir. Il est primordial pour moi que les marques avec lesquelles je collabore soient proches de mon univers et de mes valeurs. Je ne parlerais jamais d’une marque ou d’un produit que je ne recommande pas à 100% car la confiance que me porte ma communauté est la chose qui est la plus précieuse à mes yeux ! 

Top 3 des meilleurs thés et salons de thés parisiens d’automne

FIV: FIV Magazine a pu voir sur ton blog et ton compte instagram que tu étais une grande amatrice de thé. Quels sont tes 3 thés favoris  d’automne ?

Daphné: En effet j’adore le thé, c’est tellement réconfortant, tout particulièrement à cette saison. J’aime tout particulièrement le Earl Grey, le Rooïbos aux Agrumes et le thé à l’amande !

FIV: En tant que Parisienne, quels sont tes salons de thé parisiens préférés pour prendre des thés en automne?

Daphné: Angelina et Ladurée sont de grands classiques que j’aime beaucoup. Le teatime du Meurice est aussi assez exceptionnel dans un décor grandiose ! 

 

Look d’automne par Daphné Moreau

FIV: La mode fait partie de tes principales passions et tu as pour habitude de partager tes tenues du jour sur ton blog. Si tu devais nous décrire ton look préféré pour cette saison Automne/hiver, à quoi ressemblerait-il ?

Daphné: Sans hésiter un une jolie chemise, un jean, un blazer et une paire de ballerines ou mocassins, le tout dans de jolis coloris chatoyants comme le camel, beige, marron ou rouille !

Activités & astuces pour rester positif lors de l’automne

FIV: L’automne est l’une de tes saisons préférées pourtant c’est une saison assez déprimante pour un grand nombre d’entre nous puisqu’elle marque la fin de l’été et l’arrivée de l’hiver. Quelles activités aimes-tu faire pendant cette saison ?

Daphné: J’ai toujours été profondément réconfortée par l’automne ! A cette saison j’adore me balader dans les parcs ou en forêt pour profiter des jolies couleurs et de la lumière si particulière de cette saison. Je suis aussi une grande adepte du cocooning et rien ne vaut un samedi après-midi sous un plaid avec un thé à la maison devant une bonne comédie romantique (de préférence avec Tom Hanks et Meg Ryan). Je reçois aussi beaucoup mes amis autour de dîner ou brunchs à la maison : l’automne c’est la saison de la convivialité !

FIV: Nous savons tous que le métier de blogeuse n’est pas toujours facile et qu’il demande beaucoup de temps et de dévouement. Comment fais-tu pour être toujours positive et penser positif ? As-tu des astuces ou des citations qui t’aident à être positive ?

Daphné: J’ai toujours été de nature à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide 😉 Je suis passionnée par le développement personnel et cela m’aide énormément à prendre du recul sur la vie et profiter du quotidien. Il y a tellement de raisons d’être heureux/se lorsqu’on décide de se concentrer sur le positif !

Routine beauté et soins d’automne

FIV: Quel est ta routine beauté en automne? Quels produits de beauté recommandes-tu ?

Daphné: Après l’été et le soleil, il faut d’autant plus prendre soin de sa peau. En automne je mise tout sur l’hydratation avec une bonne crème et des masques hydratants régulièrement. J’ai récemment découvert les marques Biovive, La Canopée et Hellobody qui font de très bons produits (avec de bonnes compositions). Je suis également adepte de la marque Caudalie depuis des années ! 

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Emy Ltr, incroyable youtubeuse, comédienne, auteur, interprète et influenceuse de Paris – Exclusive interview

Emy Ltr est une incroyable artiste parisienne. Influenceuse, youtubeuse, interprète et actrice, Emy est l’une des meilleures youtubeuses parisiennes à suivre absolument sur Youtube. Elle partage sur ses réseaux sociaux des vidéos drôles, des tutos makeup, des conseils tatouages et plus récemment elle écrit ses propres courts-métrages. FIV est ravie de vous présenter son interview exclusive avec Emy Ltr sur l’univers du cinéma.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Emy Ltr: une artiste complète

FIV:  Salut Emy! Comment vas-tu ? Tu es une influenceuse et une artiste complète très appréciée en France pour ta sympathie et ton côté naturel. Peux-tu nous décrire ton univers et ton style pour nos lecteurs internationaux qui ne te connaissent pas encore stp?

Emy: Hello! Ca va super merci ! Premièrement merci c’est super sympa d’entendre ça 🙂 ! Alors je m’appelle Emy, j’ai 28 ans et j’ai toujours eu beaucoup de mal a décrire mon univers et mon style, moi-même je ne sais pas trop. Je pense être un mélange de pleins de choses comme une petite bouillie. Je fais principalement de la fiction et du court métrage sur les réseaux type Youtube et Instagram. Mon univers c’est une palette comme pour les peintres, j’y ai mis toutes les couleurs dont je suis fan et je fais mon propre tableau.

Je suis passionnée de cinéma et de musique depuis toute petite, et j’ai toujours rêvé d’en faire mon métier. J’ai toujours eu une imagination débordante. Petite, j’inventais des histoires pour m’endormir, la seule différence c’est qu’aujourd’hui je les mets sur papier et en images ! J’aime beaucoup la science-fiction, j’aime y ajouter des genres différents parfois du thriller parfois de la comédie… Je n’aime pas la routine. J’aime beaucoup les contenus poétique, un peu art comme on dit. Bref, je mélange tout 🙂

FIV: En mai 2019, tu as monté les marches du festival de cannes pour la première fois. Félicitations ! Comment s’est déroulée cette journée et quel a été ton plus beau souvenir ?

Emy: Je ne sais pas vraiment s’il faut me féliciter pour ça, j’y suis allée pour y assister je n’ai rien présenté :). Mais c’était fascinant pour moi. Je regarde la cérémonie depuis que je suis enfant et être invitée cette année était assez dingue. Au delà des paillettes et du tapis rouge, il y a là-bas un vrai respect du cinéma. On se lève quand l’équipe du film arrive, on applaudit, personne ne parle ou autre pendant le film et à la fin on applaudit de nouveau. J’ai trouvé ça incroyable. Parce qu’aujourd’hui au cinéma à part voir le type à côté de vous envoyer des sms ou entendre les bruits de pop-corn … Je suis misophone donc les bruits de pop-corn, je déteste !

Mon plus beau souvenir, je dirais que c’était après la projection de Roubaix, nous sommes partis faire la fête et nous nous sommes retrouvés à la même soirée que Léa Seydoux, Marion Cotillard et leurs amis… Là vraiment j’ai eu l’impression d’halluciner et je me suis demandée comment je m’étais retrouvée là :)!

J’ai aussi un super souvenir de la montée des marches, j’étais très stressée, j’avais très peur de tomber ou d’être ridicule, une amie créatrice m’avait prêté une robe qu’elle voulait exposer à Cannes mais la robe était extrêmement lourde et très encombrante, je me rappelle qu’à un moment un photographe m’a appelé pour me prendre en photo, je m’y attendais tellement pas que je me suis retournée d’un coup et j’ai marché sur ma traine j’ai senti le sol se rapprocher mais ça va j’ai évité le Drama 😀 !

Être une femme en 2019 by Emy Ltr

FIV: Tu as publié une video sur Youtube qui s’intitule: « Être une femme en 2019 ». Peux-tu nous faire part de ton ressenti sur ce sujet stp ?

Emy: Cela faisait un bon moment que je recevais beaucoup de messages me demandant de raconter mon expérience en tant que femme. J’ai longtemps hésité avant de le faire. Peur de ne pas employer les bons mots, peur de ne pas passer le bon message. Mais quand j’ai vu l’actualité sur l’avortement je n’ai pas pu m’empêcher de réagir. Je n’ai pas la prétention de connaitre les termes exactes, les chiffres exacts, ni avoir des connaissances assez approfondies pour parler à la place de professionnels alors j’ai préféré parler de moi, de mes différents jobs et de mon ressenti. Je m’attendais à m’en prendre pleins la tête mais en fait pas du tout. J’ai reçu énormément de message plein de soutien, des hommes, des femmes racontant leur histoire dans les commentaires c’était génial. L’échange, c’est pour ça qu’on fait ce métier: pour partager. Et c’est ce qu’il s’est passé.

Je pense pas être ultra-féministe je pense plutôt être humaniste en fait. Je souhaite l’égalité des sexes mais ça va dans les deux sens, j’ai été élevée par un homme et je n’ai appris la misogynie que très tard. Mon père, mes potes n’ont jamais parlé des femmes de manières inférieures, je n’ai jamais senti de différences entre les sexes, j’ai découvert ça au moment où je me suis mise à travailler et j’ai trouvé ça triste. Mais je ne veux pas mettre tous les hommes dans le même sac. Ni les femmes d’ailleurs. Parce qu’il y a ENORMEMENT d’efforts à faire sur les rapports entre femmes aussi.

J’ai fait mon bonhomme de chemin, alors oui je pense qu’au début on m’a pris un peu pour une guignol, on a eu peur de me faire confiance, sachant que la fiction est un domaine principalement d’hommes sur YouTube, mais j’ai persévéré et aujourd’hui mon sexe ne compte plus.

Cinéma: Nouveautés, courts-métrages, séries et films cultes

FIV: Emy, tu es une véritable artiste ! Après ton succès sur Youtube et Instagram, tu as publié ton livre et sorti ton premier jingle. Et aujourd’hui, tu créés tes courts métrages, tu es incroyable et pleine d’énergie ! Comment as-tu eu l’idée et l’envie de créer des courts métrages ?

Emy: Oh ça c’est gentil! Je n’ai pas vraiment de réponses. Comme je l’ai l’expliqué plus tôt, je crois que je suis née avec l’envie de vivre dans ma réalité à moi. Mes histoires. Je me suis battue pour ça et j’espère pouvoir le faire très longtemps.

J’étais très introvertie petite, je ne parlais pas aux autres enfants j’en avais peur. Alors en me couchant j’imaginais la journée que j’aurais eu envie de passer et je crois que c’est le point de départ de toute mon histoire.

Mon père m’a toujours dit, « je sais que l’école c’est pas ton truc mais ce n’est pas grave, tu feras du cinéma ma fille!  » Je pense qu’inconsciemment c’est devenu mon but pour qu’il soit fier de moi. On y est pas encore mais je travaille pour :)!

Quand je suis arrivée sur YouTube, j’aurais voulu commencer par faire des courts métrages tout de suite mais je n’avais pas les moyens ni de productions pour m’aider. Alors j’ai construit mon univers petit à petit, puis quand j’ai eu assez de « poids » pour qu’on me remarque je me suis dit que c’était le moment de me lancer vraiment.
Puis je trouve qu’il n’y a pas meilleur moyen de communication que l’émotion. Alors c’est ce que j’essaie de faire, de réunir autour d’une même émotion. Nous ne sommes pas si différents si nous ressentons tous la même chose au même moment.

FIV: Peux-tu nous parler stp de ton nouveau projet Orpheus, une série qui est très attendue par tes followers ! As-tu d’autres futurs projets que tu souhaiterais partager ?

Emy: Orpheus est un script que j’ai écrit au mois de janvier dernier, malheureusement à ce moment-là nous n’avions pas trouvé de décor j’ai dû le laisser de côté. C’est une histoire que j’ai écrit pour mon grand-père qui nous a quitté il y a quelques années et j’étais très proche de lui. Il ne m’a pas laissé le temps de lui montrer que j’allais faire ce que je fais aujourd’hui. Mais quand il est parti je lui ai fait une promesse et Orpheus représente cette promesse tenue! Ce projet c’est le sien :).

Je ne préfère pas en dire trop et vous laisser découvrir cette série! Pas de spolier chez nous 😀

Il y a aussi Perfect Love 2 qui sortira le 1 er septembre, c’est un moyen métrage et une nouvelle étape pour nous. Ma production ne dort plus mais je les emmène petit à petit vers le long métrage haha.

FIV: Le cinéma est une de tes passions. Quels sont les films qui t’ont marqué ? Quels films recommanderais-tu à tes Followers ?

Emy: Oula, j’espère que vous avez du temps. J’ai une liste interminables de films que j’adore.

Ceux qui m’ont marqué je dirais Fight Club, Seven, The Fountain, Au-delà de nos rêves, Interstellar, Le grand bleu, le 5e élément, American History X, Angel Heart, Philadelphia, Braveheart, 21 grammes, elle s’appelait Sarah, L’associé du diable, Heat, Sleepy Follow, l’armée des douze singes, Balde Runner, Big Fish, Gangs of new York, Lord of war, Hook (j’en ai même un tatouage d’ailleurs) , Dracula, Le silence des agneaux… Ma liste est bien trop longue 🙂

5 conseils pour devenir une comédienne à succès – Emy Ltr

FIV : En tant qu’actrice, quels sont vos 5 conseils pour devenir une actrice à succès ?

Emy: Je ne sais pas si je suis bien placée pour donner des conseils, j’apprends et je ne suis qu’au début. Mais j’ai toujours voulu vivre les choses a 100% donc je ne suis pas sure que ce soit judicieux d’écouter mes conseils haha. Mais j’aime l’authenticité et j’ai toujours peur de jouer faux. Alors si je dois me prendre une gifle et bien je demande à ce qu’on me gifle vraiment pour avoir une réaction sincère. Quand j’ai une scène de colère ou de larmes, j’écoute des musiques qui me procurent des émotions pendant une bonne trentaine de minutes en regardant des images tristes je me conditionne au maximum. Puis pour des scènes un peu plus « légères », je fais en sorte d’oublier la caméra et de me dire que le personnage c’est vraiment moi et ça m’aide à jouer plus naturellement. J’ai un peu oublié la timidité parce que ça peut être un blocage, je m’en fiche du ridicule, je m’en fiche d’être jolie, mon seul but c’est être crédible.

Conseils de comédienne: Comment réaliser ses rêves ?

FIV: Qu’est-ce que tu aimerais dire à ceux et celles qui souhaitent réaliser leurs rêves comme toi ?

Emy: De ne pas lâcher, j’étais standardiste y a 4 ans, je n’ai pas passé mon bac et je vivais avec 900e par mois. Mais ma phobie de vivre une vie fade sans passion était plus forte que la peur de me planter et je me suis lancée. Il faut se mettre à fond, ça demande aussi du sacrifice mais je ne changerais de vie pour rien au monde. Ne pas écouter les gens qui découragent, ce sont des rêveurs oubliés. Je ne suis qu’au début mais je ne vais rien lâcher. Restez persévérant et donnez de l’amour. Plus vous serez une personne positive et gentille plus les portes s’ouvriront. Bonne chance!

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Bonnie Rakhit : Fashion & Travel de Londres – Top 25 Influencers au UK

Récemment élu dans le Top 25 Influencers au Royaume-Uni par The London Evening Standard Newspaper, ainsi que dans le Top 10 des blogs de voyage de luxe de Tripadvisor, Vuelio et Fashion Monitor, TheStyleTraveller.com est le journal de l’ex-Elle Magazine Fashion Editor, les voyages de Bonnie Rakhit dans le monde. Le magazine FIV est heureux de partager avec nous une interview exclusive avec cette talentueuse influenceuse londonienne.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Clés pour réussir sur Instagram

FIV : Bonjour Bonnie, Vous êtes une influenceuse de mode et de voyages à succès à Londres. Vous avez été élu dans le Top 25 Influencers au Royaume-Uni par The London Evening Standard Newspaper, ainsi que dans le Top 10 des blogs de voyage de luxe de Tripadvisor, Vuelio et Fashion Monitor. Quelles ont été vos clés du succès ?

Bonnie : Je crois que je suis toujours restée fidèle à ce en quoi je crois et que j’aime vraiment mon travail. Il est vraiment utile d’être authentique et de promouvoir les marques que l’on aime vraiment et que l’on utiliserait. Aussi je suis toujours reconnaissant pour ma prochaine aventure et mon prochain collab alors peut-être que c’est le karma !

FIV : Comment avez-vous commencé en tant qu’influenceuse et qu’est-ce que cela signifie pour vous d’être un influenceuse ?

Bonnie : J’ai commencé comme journaliste. J’ai été rédactrice de mode au magazine britannique Elle et j’ai travaillé au Sunday Times et à Grazia, alors j’avais les compétences journalistiques et la direction artistique derrière moi. Être une influenceuse signifie que je suis passé de derrière l’objectif et le stylo à devant lui. Et j’apprécie beaucoup plus de ce côté-ci.

FIV : Bien que nous voyons des aperçus de votre vie de voyageur, pouvez-vous partager avec nous ce qu’est « un jour dans la vie » pour vous en tant que blogueuse de voyage et de mode ?

Bonnie : Chaque jour est si différent ! Cela dépend si je suis en voyage ou en journée d’administration et d’édition à Londres. Mais je suppose que chacun d’entre eux commence par le yoga ou une séance de gym. Suivi par courriel, présentation de mon prochain emploi ou facturation. Mais un jour de tournage, cela dépend de l’endroit, je fais toujours des recherches approfondies sur les destinations afin de savoir quand et où je vais tourner. Toutes mes tenues sont cuites à la vapeur et emballées, mes cheveux et mon maquillage sont faits, puis on tourne. Si c’est une séance photo au lever du soleil, alors j’ai un super début matinal ! En fait, il faut beaucoup plus de temps pour retoucher les images après la prise de vue que pour la prise de vue proprement dite. Mais c’est sans aucun doute ce que je préfère, voir tous les endroits incroyables que j’ai eu la chance de visiter.

Top meilleurs endroits de voyage & conseils de garde-robe de voyage

FIV : Bonnie, Vous avez l’habitude de voyager et de découvrir de nombreux endroits merveilleux et élégants. Qu’obtenez-vous de vos voyages ?  Et où est l’endroit où vous vous sentez enfin le mieux et pourquoi ?

Bonnie : J’ai toujours eu envie d’errer depuis que je suis enfant. J’adore voyager et vivre pour voyager. Mes endroits préférés sont un mélange d’ambiance bohème, de luxe et de belles plages. En tête de ma liste se trouvent l’Inde, Tulum et Ibiza.

FIV : En tant que femme voyageuse, avez-vous des conseils à donner aux femmes qui veulent améliorer leur garde-robe de voyage ?

Bonnie : Oui ! Rendez-vous sur mon blog www.TheStyleTraveller.com il est rempli d’éditions de mes destinations préférées et de ce qu’il faut porter quand vous y êtes. Du Maroc aux Maldives, vous l’avez dit, j’y suis probablement déjà allée.

FIV : Votre compte instagram est plein de couleurs et d’inspirations. Quels conseils pouvez-vous donner à un jeune qui vient de débuter et qui souhaite avoir un feed merveilleux sur instagram ?

Bonnie : Visitez les lieux qui vous inspirent (à l’étranger ou dans votre ville natale) et expérimentez les couleurs, les filtres, les distances et les styles de prise de vue jusqu’à ce que vous trouviez votre place. Parfois ça prend des années, d’autres fois ça vient juste à vous. Mais vous pouvez toujours changer aussi, si vous vous sentez coincé dans une ornière, vous pouvez toujours jouer avec de nouveaux styles. Ce n’est pas tout non plus à propos de l’équipement, les iphones et les appareils photo des téléphones intelligents sont si incroyables de nos jours, tout ce dont vous avez besoin est vous-même, un appareil photo du téléphone et sortir et créer. Nous voulons entendre votre histoire !

FIV : En tant que blogueuse de mode, y a-t-il un vêtement dont vous ne pourriez absolument pas vous passer ?

Bonnie : Non, je change ma garde-robe en fonction du voyage que je fais. La vie est trop excitante pour ne choisir qu’un seul vêtement.

Les meilleurs endroits pour faire la fête avec des amis

FIV: Bonnie,vous aimez faire la fête dans le monde entier. Quels sont les meilleurs endroits au monde pour faire la fête entre amis ?

Bonnie : C’est facile ! Ibiza et Tulum, mes deux endroits préférés pour faire la fête. Si je disparais pendant une semaine ou plus, vous me trouverez probablement dans un club de plage dans l’une de ces destinations !

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Influenceuse Miss everywhere : Interview exclusive sur voyages et lifestyle

Vous êtes à la recherche de vos prochaines vacances de rêve ? Le magazine FIV a préparé une interview exclusive avec Miss everywhere. Mareen est une influenceuse de Cologne qui partage ses endroits les plus inoubliables dans le monde avec ses disciples. De Bali à Londres, elle a voyagé dans le monde entier et dans cette interview, elle donne ses conseils et ses impressions sur ses récents voyages.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

FIV : Wow Mareen, je veux faire le tour du monde avec toi ! Vous étiez aux Bahamas à Pig Beach et on vous a permis de voir les cochons de près. C’est déjà une expérience en soi d’être avec des cochons  dans un des plus beaux endroits, mais si vous pouvez caresser les cochons, c’est certainement encore plus beau. Est-ce permis ou interdit ?

Mareen : Oui c’était vraiment une expérience spéciale 🙂 Il n’est pas interdit de caresser les cochons, mais ils y vivent en pleine nature, ce qu’il faut bien sûr considérer et respecter. Dans le passé, par exemple, il y avait malheureusement déjà des cas où les touristes apportaient déjà de la nourriture aux cochons sous forme de bonbons ou de guimauves, après quoi ils tombaient malades.

Voyages respectueux de l’environnement : Changement climatique & Environnement

FIV : Le changement climatique et la protection de l’environnement deviennent de plus en plus importants. Est-il toujours aussi écologique de voyager autant ? Et avez-vous des conseils pour voyager dans le respect de l’environnement ?

Mareen : C’est vrai et, bien sûr, le vol constant y contribue aussi. Je pense qu’il est important pour tout le monde, que vous soyez en voyage ou à la maison, de vivre plus consciemment et de faire de petites contributions quotidiennes à l’amélioration de notre environnement. Un grand sujet ici est le développement durable et le mouvement anti plastique que j´ai pu voir sur de nombreuses plages et dans les hôtels l’année dernière. Et quand vous voyez de vos propres yeux les effets de la consommation de plastique, surtout en mer et dans le monde sous-marin, vous réalisez rapidement que nous devons tous aider. De nombreux hôtels et entreprises remplacent maintenant les pailles en plastique par des pailles de bambou, utilisent des tasses à café réutilisables et utilisent des matières premières naturelles pour la vaisselle et les matériaux. Je suis également une fan des ingrédients naturels quand il s’agit de produits cosmétiques que vous emportez avec vous lors de vos voyages, par exemple la crème pour les mains que j’ai toujours dans mon bagage à main.

Top destinations à petit budget

FIV : En tant que blogueur de voyage, vous avez déjà vu beaucoup de choses et connaissez les trucs et astuces. Selon vous, quelles sont les principales destinations pour les petits budgets ou si vous voyagez en tant qu’étudiant ou élève sans la famille ? Et quelles sont les meilleures destinations lorsque vous voyagez avec votre meilleur ami ?

Mareen : Les courts voyages en Europe sont toujours super. Notre situation géographique nous permet d’atteindre d’autres pays en peu de temps. De chez moi à Cologne, par exemple, vous pouvez rejoindre Paris en train en seulement 3 heures et Londres en avion en seulement une heure. Les compagnies aériennes offrent souvent des vols à bas prix pendant le week-end comme voyages en ville. Pour les étudiants, airbnb est bien sûr toujours recommandé. Pour les vacances balnéaires en Europe, les îles cyclades en Grèce sont mes préférées, surtout les petites îles que presque personne ne connaît et que l’on peut atteindre par ferry. Soleil garanti jusqu’au mois d’octobre, cuisine traditionnelle savoureuse et bon marché et ambiance de plage détendue garantie.

FIV : Si votre meilleure amie n’est pas là et que vous voyagez seul, avez-vous des conseils pour les célibataires ?

Mareen : Je ne voyage presque jamais seul parce que je pense que voyager devient particulièrement beau quand on peut partager toutes ses expériences avec quelqu’un 🙂 Si vous voulez voyager seul, il y a des destinations comme Bali où le jeune public international prédomine et où vous pouvez rapidement faire de nouveaux contacts.

FIV : Que diriez-vous si je pouvais réaliser un rêve dans ma vie, où pensez-vous que je devrais définitivement aller ?

Maureen : La réponse est toujours la même avec moi, à savoir les Maldives 🙂 En ce qui concerne les vacances à la plage, ce sont probablement les plus belles îles du monde, surtout avec le concept qu’il n’y a qu’un seul hôtel par île et que vous aimez les activités aquatiques comme la plongée.

FIV : Selon vous, quelles sont les trois choses que tout le monde devrait emporter avec lui lorsqu’il voyage ?

Mareen : Premièrement bien sûr votre passeport, carte de crédit et lunettes de soleil car sans ces 3 choses rien ne marche 🙂 Pour moi personnellement, la chose la plus importante est bien sûr le téléphone portable avec powerbank chargé afin que vous puissiez prendre toutes les impressions sur une longue journée sur la route ou envoyer un e-mail, l’huile de bronzage et une douzaine de bikinis.

FIV : En tant que professionnel dans le domaine du voyage, vous avez certainement quelques conseils pour des vacances inoubliables. Quels sont pour vous les 5 outils qui vous aident à passer de bonnes vacances ?

Mareen :

  1. Voyager en bonne compagnie parce qu’à la fin vous passez un bon moment partout avec le bon compagnon.
  2. Ne planifiez pas le voyage trop à l’avance car les idées et les offres spontanées s’avèrent souvent être les meilleures sur le voyage.
  3. Découvrir la cuisine locale, ses spécialités et les marchés alimentaires, même si elle semble parfois peu familière.
  4. Demander aux gens du pays des conseils sur les endroits où ils aiment aller avec leurs amis pendant leur temps libre ou tester leurs conseils pour avoir un aperçu de la vie de l’endroit en tant que non-touriste.
  5. Dormir parce que si ce n’est pas en vacances quand alors :)?

Comment devenir blogueuse de voyage ?

FIV : En parlant de voyage, vous portez toujours de superbes tenues sur vos photos. Si vous n’êtes pas à la plage, mais de retour dans la ville de Cologne, vous allez sûrement voir un ou deux faux pas de mode. Quelles sont-ils ?

Maureen : Quand il s’agit de sandales avec des chaussettes, je suis toujours submergé par le sentiment de cécité, juste derrière eux en 2ème position se trouvent des Crocs que j’associe toujours d’une certaine manière au jardinage.

FIV: Bien sûr, tout le monde aime voyager. Mais qu’est-ce qui vous a incité à gagner de l´argent pour voyager? Est-ce que la famille vous faisait beaucoup voyager quand vous étiez enfant ou était-ce l’ami qui était pilote qui vous a infecté avec la fièvre du voyage ? – (Notez que je n’ai jamais eu d’ami pilote)

Mareen : J’ai beaucoup voyagé avec ma famille depuis mon enfance et j’ai toujours été très intéressé par l’industrie du tourisme, puis j’ai étudié dans une université hôtelière. Le blog est né d’une passion pour les voyages et la photographie. Je ne m’attendais pas à ce que tout cela se développe à ce point un jour, ou que je puisse vivre avec un centime, et encore moins un sou, il y a cinq ans, lorsque toute la scène des blogueurs était sur le point de commencer. Je pense que tous les blogueurs qui ont commencé à l’époque ont eu de la chance de se concentrer sur une plateforme comme Instagram qui a connu un tel succès.

FIV : Vous êtes presque toujours seule survos photos instagram. Cela signifie-t-il que vous voyagez seule ?

Mareen : Je voyage toujours avec des photographes, des amis, des vidéastes ou des blogueurs.

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Influencer Awards & World Blogger – Naomi-Jane Adams sur les voyages, le luxe et le lifestyle

Les voyages sont un sujet très apprécié sur instagram. Les influenceurs du moment partagent de plus en plus leurs voyages, qui sont pour eux les lieux des nouvelles tendances. Naomi est l’une des meilleures influenceuses du luxe, des voyages, de la mode et du lifestyle à Londres. Elle fait partie du Top 8 Luxury Travel Instagram Page de 2017. Naomi a travaillé avec quelques-unes des plus grandes compagnies de voyage et de destination du monde, ainsi qu’avec des marques de mode et de lifestyle. Fiv a préparé pour vous une interview exclusive sur l’une des dernières tendances : Voyager.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

FIV : Bonjour Naomi, vous êtes une merveilleuse influenceuse du luxe, des voyages, de la mode et du lifestyle  à Londres. Mais comment avez-vous développé un intérêt pour chacune de ces catégories respectivement ?

Naomi : J’ai travaillé dans l’industrie du voyage et des relations publiques pendant plus de 20 ans, donc ça a toujours fait partie de moi ! Je suis une personne très créative qui a cousu et fait des choses dès son jeune âge et comme la plupart des gens, bien sûr, s’intéressent à la mode et à tout ce qui concerne le lifestyle et la beauté féminine, comme tout le monde avant Instagram qui feuilletait les magazines de mode.

Comment construire un média social influent ?

FIV : En quelques années seulement, vous avez établi des partenariats avec des marques de voyages de luxe, voyagé dans le monde entier et construit un réseau social important. Quel est votre secret ?

Naomi : Ça ne fait pas que quelques années. J’ai commencé à travailler avec diverses propriétés grecques, les stations nautiques et l’Office du tourisme grec il y a 10 ans principalement sur FaceBook, Pages et écrire des blogs pour  différents points de vente, j’ai commencé avec Instagram dès son ouverture mais à l’époque l’accent était principalement sur Facebook. J’avais déjà accumulé une forte audience sur ma page Facebook. J’ai eu la chance de recevoir des conseils du propriétaire de l’une des plus grandes agences de publicité en Israël qui m’a suggéré ce que je faisais, le nom pour moi était un’Social Influencer’ il y a environ 5 ans et je devrais me concentrer davantage sur Instagram à l’avenir. C’est ce que j’ai fait… Bien sûr, je travaillais à temps plein pour le Daily Mail and General Trust Group, donc mon voyage n’était que dans le cadre de mes congés annuels et mon contenu jusqu’en 2017 s’articulait autour de ces voyages et week-ends et excursions d’une journée ou restaurants. J’ai commencé à explorer des zones de mon flux en provenance de mon pays et à partager d’autres endroits que j’ai visités. Très vite, les hôtels et les agences de voyages m’ont contacté, ainsi que les offices de tourisme, pour me demander d’afficher sur mon flux. Je voulais partager le monde tel que je le voyais, je voulais que chaque photo donne l’impression que vous pourriez être cette personne qui se tient là…

FIV : Si nous devions résumer votre feed et univers en un seul mot, ce serait : Le paradis. Quel est votre post favori sur instagram ? Et d’où vous vient votre inspiration ?

Naomi : Bien sûr, comme tout le monde, je vois des photos sur Instagram et Pinterest qui me donnent Inspi, mais je reste loin de recréer. Il est difficile de ne pas prendre une photo au même endroit si elle vous donne le meilleur point de vue mais vous ne trouverez pas même dans la même robe et coiffure imitant complètement quelqu’un d’autre. Honnêtement, quand j’arrive, je me déplace, je prends beaucoup de photos, je vois ce qui marche… Je sais quelles zones un hôtel voudra mettre en valeur, la chambre, les espaces sociaux comme la piscine, la salle à manger, le spa, alors je travaille à créer du contenu autour de ces zones pour la nourriture et les histoires.

Habituellement, il doit y avoir une pièce centrale si c’est une vue imprenable, un plateau de nourriture magnifique, il doit y avoir quelque chose qui fera penser à quelqu’un qui regarde, oui, j’ai besoin de visiter cet endroit, faites-en l’expérience pour vous-même !

Destinations de luxe préférées

FIV : Vous faites partie du Top 8 des meilleurs programmes de voyage de luxe de 2017. Parmi tous les endroits que vous avez visités dans le monde, quelles sont vos 5 destinations de voyage de luxe préférées ?

Naomi : Pour le luxe ;

  • Santorini &amp ; Mýkonos en Grèce
  • Seychelles
  • Maldives
  • Dubai
  • Abu Dhabi

FIV: Naomi, vous avez plus de 750 000 followers aujourd’hui. Pour vous, quel est le plus grand défi d’une influenceuse ?

Naomi : Travailler dans le domaine des voyages est à la toute dernière minute, mes emplois rémunérés peuvent me prendre entre 1 semaine et 4 semaines à l’avance, alors il m’est difficile de planifier quoi que ce soit en dehors de 4 semaines à la fois, ce qui est difficile lorsque les voyages doivent être planifiés et lorsque vous essayez de planifier et de discuter avec les clients lorsque vous êtes en voyage avec un autre client peut être éprouvant (c’est pourquoi beaucoup de personnes influentes ne peuvent dormir quelques heures par nuit que quand vous faites un voyage)

Vous ne pouvez pas garantir le revenu mensuel à moins d’avoir un partenariat mensuel avec un ambassadeur de la marque et si vous êtes payé (les marques qui retiennent de l’argent pendant 6 mois, les agences qui ferment et ne sont donc pas payées du tout), c’est comme tout travailleur indépendant, vous n’avez pas un revenu garanti et tout le travail, des négociations aux devis, en passant par la production du travail et le montage final, parle avec votre public puis facture tout cela est à vous.

Les Trolls sont évidemment quelque chose que tout le monde a à gérer, ça fait partie du boulot ! J’ai eu des moments où c’est devenu si mauvais et certains d’entre eux, professionnels qui savent comment entrer dans votre ordinateur et contacter n’importe qui, envoyer des e-mails à vos clients ou des spams si vous ne leur donnez pas une réaction. Cependant, après un certain temps ils s’arrêtent, je sais que c’est difficile mais essayez vraiment de ne pas réagir.

Conseils sur le métier d´influenceur : contenus sponsorisés, messages de marque, sources d’inspiration et followers

FIV : En tant qu’influenceuse et femme d’affaires, comment choisissez-vous les marques avec lesquelles vous voulez travailler en partenariat, et comment vous assurez-vous que vos followers soient réceptifs au contenu sponsorisé ?

Naomi : Je fais la promotion de Luxury Travel donc surtout avec Luxury Travel que je travail. Vous avez probablement entendu tous les Influencers dire qu´ils ne font que de la promotion de choses qu´ils pensent authentiques et puis vous voyez 20 montres, 20 barres de céréales, diverses applications téléphoniques, la liste continue, sur leur page.

Pour moi, il y aura des colliers, des montres et toutes les choses que je porte et utilise comme des maillots de bain et des produits de voyage, et évidemment tous les produits de beauté et de lifestyle. La question que vous devez vous poser est la suivante : si votre seule audience était votre mère, lui vendriez-vous ceci ?

FIV : Vous avez un feed magnifique ! Comment vous assurez-vous que les messages de marque s’intègrent bien à votre feed instagram ?

Naomi : J’ai toujours essayé de le faire à ma façon ! Je perds beaucoup d’emplois rémunérés ou on m’offre de l’argent si je change d’image et je dis simplement non. Si cela ne me convient pas, nous ne nous entendons pas. Les partenariats de marque fonctionnent toujours bien lorsque la marque permet à l’Influencer de partager son point de vue sur la façon de présenter et d’utiliser le produit. Personne ne connaît mieux son public que les influenceurs, mais aussi l’influenceur et la marque ont besoin de voir si ce public est quelqu’un qui veut écouter. C’est là qu’une marque doit savoir que c’est le mauvais influenceur pour mon produit et qu’un influenceur ne doit pas accepter le travail parce que le produit n’a aucune pertinence pour vous ou votre public.

Must have liste de voyage

FIV : En tant que voyageuse, comment organisez-vous vos voyages ? Et quelle est votre must have liste pour partir en voyage ?

Naomi : C’est en grande partie à la dernière minute. Ces jours-ci, la plupart de mes voyages sont parce que quelqu’un d’un hôtel, compagnie aérienne, Voyage PR, Tourisim Board m’a contacté pour travailler ensemble et puis c’est un cas de la négociation standard de l’ordre du jour, les livrables, les itinéraires etc et aussi l’alignement avec toute autre marque travail que je dois tourner sur place.

Je prends tous les standards comme n’importe qui d’autre, tout mon équipement, appareils photo, chargeurs, etc. tous les produits de marque pour le tournage, articles de toilette, vêtements mais à l’extérieur, la seule chose que j’emporte toujours avec moi est une énorme couverture pour quand je suis dans l’avion ! Je vole beaucoup, trop, et c’est juste quelque chose qui m’aide à dormir (comme une couverture de confort de la maison ) J’ai toujours ma couverture chaude avec moi dans mes bagages à main.

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Influenceuse Russe : Emira Bugerra – beauté, lifestyle & mode

Merveilleuse et étonnante influenceuse de Russie, Emira Bugerra est l’une des plus talentueuses influenceuses russes à suivre sur instagram. Elle est habituée à donner de précieux conseils et astuces sur la beauté, le style de vie et la mode. En tant que mannequin, elle travaille avec de nombreuses marques de mode et de luxe russes et internationales comme Jimmy Choo, Armani, L´Oréal, Dior ou Givenchy. L’équipe de la FIV a préparé pour vous un entretien exclusif avec Emira Bugerra.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

FIV: Salut Emira ! Vous êtes une mannequin incroyable et un blogueur russe. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Emira : Bonjour magazine FIV ! Depuis mon enfance, j’adore l’industrie de la mode, j’ai donc choisi l’industrie de la mode comme activité principale. Aujourd’hui, je m’engage activement dans le blogging, en travaillant comme modèle et en développant en même temps mon projet d’entreprise. Depuis que j’ai reçu une formation de communication et publicité, cela m’a vraiment aidé à commencer à bloguer. Je continue également à étudier les langues étrangères (chinois, anglais, italien, russe – ma langue maternelle) afin de les appliquer dans le développement de mes projets.

FIV : Sur votre compte Instagram, vous avez l’air occupé par la beauté, le style de vie et la mode. À quoi ressemble une journée typique de votre semaine ?

Emira : En fait, le plus souvent, ma journée n’est pas normalisée. D’habitude, je me réveille le matin et je fais des choses plus importantes : Je prends mon petit-déjeuner, je réponds au courrier, je fais une session de formation. Ensuite, je rencontre des partenaires ou des collègues, je discute d’affaires et de projets futurs. Presque tous les jours, j’ai  des shootings photos, je crée du contenu pour mon blog ou je móccupe de mon projet d’entreprise. Le soir, j’écris habituellement des articles, je travaille à l’ordinateur, je consulte des magazines, je cherche de l’inspiration et j’étudie le matériel pour les travaux envoyés par les marques.

Fashion Inspiration Blogger – Emira Bugerra

FIV : Votre style est exceptionnel ! Vous êtes toujours à la recherche de nouvelles tendances. D’où vous est venue l’inspiration de la mode ? Et quelle est votre tenue préférée pour cette saison printemps/été ?

Emira : Merci beaucoup, mais j’essaie toujours d’être à l’affût des nouvelles tendances, parce que c’est mon travail – d’informer les gens sur les nouveaux produits et les tendances du monde de la mode. Je peux m’inspirer presque partout, je ne me limite pas seulement à instagram. J’aime parcourir les magazines de mode, lire les publications étrangères, regarder les défilés de la semaine de la mode et bien sûr regarder les réseaux sociaux.

Ma tenue préférée de ce printemps est une veste ou un pantalon de couleur pastel.

FIV : En tant qu’influenceur, vous avez l’habitude de travailler avec les marques. Comment choisissez-vous les marques de beauté ou de mode avec lesquelles vous vous associez et comment vous assurez-vous que votre communauté est réceptive aux contenus sponsorisés ?

Emira : Actuellement, je travaille principalement avec des marques de mode et seulement quelques marques de beauté. Je choisis le choix des marques de manière sélective, il est important pour moi que j’aime vraiment la marque et ses produits, car je partage l’information avec mes abonnés sincèrement. J’accorde une attention particulière à la création de messages, j’essaie de rendre le contenu pertinent pour les intérêts de mon public et en même temps de ne pas rendre les produits publicitaires intrusifs.

FIV : En tant que blogueur de mode, y a-t-il un vêtement dont vous ne pourriez absolument pas vous passer ?

Emira : En fait, il est difficile de distinguer un seul vêtement en particulier. Cependant, j’ai mes publications en ligne préférées, où je lis souvent sur des articles de mode et je garde les plus intéressants pour moi.

Bonnes adresses d’influenceurs de mode : les meilleurs centres commerciaux et conseils photo

FIV : Vous connaissez probablement les endroits les plus branchés en Russie où nous pouvons faire du shopping. Où sont situés les meilleurs centres commerciaux en Russie ?

Emira : Bien sûr, le plus grand choix de magasins de marque sont situés à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Par exemple, les centres commerciaux bien connus sont TSUM et DLT. J’aime aussi faire des achats dans les magasins de campagne de Moscou, ils ont une atmosphère chaleureuse et un grand choix de magasins – c’est ce dont vous avez besoin pour réussir vos achats.

FIV : Vous trouvez toujours de beaux endroits pour prendre des photos de vos nouveaux looks. Comment choisissez-vous l’emplacement de vos photos ? Quel est l’endroit idéal pour prendre des photos en Russie ?

Emira : En règle générale, je prends des photos dans le lieu ou la région où je vis au moment de la prise de vue. J’essaie de penser à l’avance aux lieux et de préparer l’image appropriée. J’aime surtout prendre des photos dans la nature, car c’est là que l’on peut le mieux révéler le potentiel créatif de la photographie.

Fashion & dance – Conseils posture

FIV : Vous travaillez avec des marques internationales comme Jimmy Choo et beaucoup d’autres. On peut voir sur votre compte instagram que vous vous êtes fait passer pour une danseuse pour cette marque de parfums. La danse fait-elle partie de votre vie ? Quel est votre programme d’entraînement quotidien pour avoir un corps beau et en forme ?

Emira : Oui, merci. Mon shoot pour Jimmy Choo est l’un de mes préférés. Bien que je ne sois pas une danseuse professionnelle, je suis une vraie fan de la culture du ballet et j’essaie de faire des étirements et de faire des exercices simples de ballet pour maigrir et me maintenir au moins une fois par semaine. Cela m’aide vraiment à me sentir énergique et à rester en forme.

 

  • 800

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Luna Farina : L’étoile de la voix s’envole

Certains d’entre vous la connaissent encore de The Voice Kids ou des filles WG – Luna Farina. La sympathique Italienne nous inspire à propos de la FIV et de ses 200.000 fans sur Youtube et Instagram non seulement par son chant, mais aussi par sa manière drôle et enjouée. Nous avons accompagné Luna au Supercandy Cologne et lui avons posé quelques questions.

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Groupe de travail des filles, The Voice Kids et Now?

Luna, merci d’avoir pris le temps pour nous. Tu as traversé beaucoup de choses avant d’avoir 16 ans. Les filles WG, The Voice Kids et Instagram vous ont aussi conquis par la tempête. Vous semblez donc investir beaucoup de temps et d’efforts dans votre carrière. Quel est votre objectif pour l’avenir, où aimeriez-vous vous situer ?

Luna : Hé, bien sûr, j’adorerais. Ouais, je n’aurais jamais pensé voir autant quand j’avais 16 ans. Mais nous y voilà. Les filles de WG étaient vraiment un moment amusant et The Voice Kids une grande expérience. Maintenant, je me concentre sur l’avenir. Mon but est (Luna rit) d’être sur une grande scène avec des milliers de fans et de jouer pour eux.

FIV : Si les choses continuent ainsi, ce ne sera bientôt plus seulement un rêve. Il ne faut pas oublier que par tout votre travail, votre nombre d’adeptes augmente constamment. Mais n’est-ce pas incroyablement stressant pour vous, de faire de nouvelles mises à jour tous les jours et de faire des allers-retours tout le temps ?

Luna : Au contraire ! J’adore voyager, faire des photos et rencontrer les gens. Bien sûr, c’est beaucoup de travail, un tel tournage peut prendre plusieurs heures, mais grâce à la grande équipe de Cocaine Models, qui me soutient fortement, tout se passe plutôt bien. Le fait que j’obtienne un tel feedback positif me dépasse encore et encore. Je fais juste ce que j’aime et les gens semblent aimer ça. Ça me rend juste heureux.

Luna Farina au Supercandy à Cologne-Ehrenfeld

Quelle est l’importance de vos suiveurs d’instagram pour vous ?

FIV : Rien que pour Instagram, vous avez déjà 116 000 fans – ce qui est considérable. Bien sûr, nous nous demandons – Quelle est l’importance de vos adeptes pour vous ?

Ouais, c’est génial, n’est-ce pas ? Si j’imagine que 116 000 personnes seulement me suivent sur Instagram, ça m’étonne vraiment. Pour en venir à votre question, vous êtes très important pour moi. C’est important pour moi d’être honnête – je n’aime pas faire semblant avec d’autres personnes. Tous ceux qui me connaissent, savent que je suis une personne très ouverte et très honnête et c’est exactement ce que je veux maintenir aussi face à mes disciples. Je suis incroyablement heureux de leur soutien et du fait qu’ils suivent ma voie. J’adore être en contact avec eux via Instagram, Facebook ou Youtube et j’apprécie vraiment. Mais je ne veux jamais perdre ce que je suis et juste être gentil et drôle parce que les autres s’attendent à ce que je le sois. Je suis moi et je suis censé le rester !

FIV : Nous sommes vraiment heureux d’entendre que vous êtes si ouvert et honnête. Ce que nous avons aussi remarqué, c’est que peu importe où vous êtes, votre père est là et vous soutient activement, que ce soit en vous filmant pour un vlog ou en prenant des photos pour votre instagramme et même pendant le tournage, il soutient le photographe où il le peut.

Luna : Mon père est tout simplement le meilleur ! Quoi que je fasse, il est à 100% derrière moi et ça me fait du bien. C’est non seulement mon père, mais aussi ma grande idole et j’espère que je pourrai devenir un si grand artiste comme lui. Il m’a beaucoup appris sur la musique, parce qu’il joue aussi beaucoup d’instruments et sait très bien chanter. Sans lui, je n’en serais jamais arrivé là.

FIV : Une si bonne relation père-fille est rare, mais c’est merveilleux d’entendre que vous avez tant de soutien là-bas et que vous admirez votre père. Vous ne parlez pas seulement l’allemand grâce à lui, vous parlez aussi l’italien. Laquelle des deux langues préférez-vous chanter ?

Luna : Uff, c’est une question difficile parce que les deux langues sont incroyablement différentes. Pour être tout à fait honnête, je ne préfère pas la langue parce que c’est une expérience incroyablement différente pour les deux. J’ai un son complètement différent en italien qu’en allemand et j’aime beaucoup cette diversité dans ma musique. Autrement dit, j’aime les deux langues à leur façon !

Luna’s tips : Vous devenez donc une étoile

FIV : Vous avez déjà acquis beaucoup d’expérience à travers The Voice Kids et votre père et quelques autres performances. Il y a beaucoup de jeunes filles et aussi de garçons qui, comme toi, rêvent de grandir et ont le chant comme une passion. Quels conseils donneriez-vous à ceux qui viennent de commencer ?

Luna : Pratique, pratique, pratique, pratique ! Il est donc extrêmement important de découvrir de quoi votre voix est capable. Pour le rock, le jazz, la pop ou tout autre type de musique. Et bien sûr, qu’est-ce qui vous plaît le plus ? Trouvez votre style de musique et suivez-le avec passion. La passion est si importante que si vous n’êtes qu’à moitié douce, rien de bon ne circule. Tu dois être totalement derrière ton travail.

FIV : Avec qui aimeriez-vous coopérer ? Y a-t-il un artiste, en dehors de votre père, qui est spécial pour vous ?

Clairement Arianna Grande. Arianna a une voix unique et tellement de talent, c’est vraiment admirable et j’espère être avec elle en studio ou sur scène. Ce serait un rêve absolu.

FIV : Nous sommes impatients de vous entendre avec Ariana. De quoi ça a l’air avec toi et les paroles d’une chanson ? Vous les écrivez vous-même ?

Luna : Oui, j’écris toujours toutes mes chansons seule. Je n’ai pas non plus de routine fixe comme ça, donc je ne prends pas « demain j’écris une chanson » pour acquis, mais c’est très spontané. Je m’assois à mon piano et je commence à écrire. J’écris les meilleures paroles quand je suis un peu triste ou quand je n’ai pas eu une bonne journée. Cela peut paraître étrange, mais les émotions m’aident beaucoup, je suis juste dans mon propre monde et j’écris et j’écris. Je me sentirais aussi très mal à l’aise si d’autres personnes écrivaient mes paroles, ce ne serait pas ma chanson.

Luna et l’amour

FIV : Pour en revenir à des choses plus générales, d’où viens-tu réellement et où aimerais-tu vivre Luna ?

Luna : Je viens du merveilleux Krefeld, mais j’aimerais vivre à Düsseldorf ou à Cologne. Où exactement je ne sais pas encore, ce sont toutes les deux de très belles villes qui sont très uniques. Cela deviendra évident avec le temps, là où je finirai finalement, mais j’ai déjà hâte d’y être !

FIV : Alors il est temps pour nous de poser la question qui non seulement nous intéresse, mais sûrement tous vos fans incroyablement – Avez-vous un petit ami ou y a-t-il quelqu’un dont vous êtes amoureux ?

Luna : (Luna rit) Non ! Jusqu’à présent, je n’ai pas de petit ami et si mon père peut l’aider, je suppose que ça le restera pour le moment. Mais ce n’est pas comme si j’y étais généralement opposé maintenant. Je n’ai pas encore rencontré le bon. De plus, en ce moment, je travaille beaucoup et je passe d’un tournage à l’autre, ou je travaille sur des chansons. On n’a pas vraiment le temps de sortir ensemble. Alors attendez de voir ce que l’heure nous réserve. Ou après mon père – beaucoup de temps.

FIV : En dehors de la musique, quelles sont selon vous les autres activités ou passe-temps que vous aimez pratiquer ?

Luna : Je n’ai pas beaucoup de temps libre, parce que je voyage beaucoup, mais j’aime beaucoup danser. En fait, je danse tout le temps, que ce soit quand je suis sur le plateau et que j’attends ou à la maison sur une musique différente. Alors, bien sûr, mangez. Qui peut dire non aux bonbons ? Eh bien, pas moi.

Nous, à la FIV, aimerions remercier Luna Farina pour l’interview et nous attendons avec impatience d’en savoir plus.

Pas encore assez de Luna ? Regardez leur canal Youtube.

Luna à Cologne – La femme italienne pleine d’humour vous emmène avec elle dans son quotidien

Un aperçu exclusif des préparatifs pour le nouveau clip de Luna

+

Looking for a luxury property? New York, Los Angeles, Miami - Take a look at Lukinski: Luxury Realtor

+ AD + Do you know?

Événement Influenceur : Prix #1 de l’influenceur sportif pour Pamela Reif par Angelique Kerber

Le 24.05.2017 a eu lieu l’Influencer Event 2017 à Munich ! Au-dessus des toits de la ville, la crème de la crème des personnalités des médias sociaux s’est réunie pour une journée consacrée au sport et à l’objectif de motiver l’Allemagne à faire plus d’exercice. Sous la devise « Generali bewegt Deutschland », la compagnie d’assurance, avec l’aide de la championne du monde de tennis Angelique Kerber, a sensibilisé les gens à l’importance de l’exercice physique grâce au soutien de personnes très motivées.

[shortcode variable variable slug= »adsense »]

L’endroit vous a coupé le souffle lorsque vous êtes entré dans le bâtiment. Quand l’ascenseur privé est arrivé au 11e étage de l’immeuble, un aperçu nous attendait, comme dans un livre d’images. A droite, le stade olympique dans toute sa splendeur, à gauche, les toits de Munich et des Alpes à l’arrière-plan. Exactement ce qu’il faut pour un tel événement, car il ne s’agissait que d’une seule chose. Des photos, des photos, des photos, des photos. Peu à peu, les influenceurs exclusivement invités sont arrivés au Roof Top et vous avez pu voir comment les téléphones portables ont été immédiatement retirés et comment des histoires, des photos ou des autographes ont été réalisés. L’intérieur au design moderne, les sièges sur la terrasse et le mur de presse offraient également des emplacements parfaits pour le courrier parfait.

Influencer – Pamela Reif, Angelo Carlucci & Co.

Peu à peu, tous les influenceurs sont arrivés et le dernier mais non le moindre, le visage le plus célèbre de la scène allemande de l’Instagram. Pamela Reif, qui s’est fait un nom grâce au sport et au fitness sur Instagram et a maintenant atteint plus de 3 millions de fans sur Instagram. La seule beauté de 1,65 m de haut, qui coopère entre autres avec Puma ou Hunkemöller et a mis sur le marché son propre livre de nutrition et de fitness, sait comment le commercialiser elle-même. Dans la vraie vie, elle est aussi sympathique que sur son compte Instagram. Une sportive vivante et très motivée qui n’aurait pas pu mieux transmettre le message de l’époque.

Pamela Reif en interview pour le FIV Magazine

Peu de temps avant la remise du prix Influencer Award à Pamela Reif par la championne du monde de tennis Angelique Kerber, notre modératrice a réalisé cette interview avec le blogueur Star !

Bien sûr, il y avait aussi d’autres influenceurs du secteur sportif présents. Par exemple, Tami de @tamitilgner ou Elena de @trainhard_eatwell, qui payent avec des adeptes de plus en plus nombreux à partir de 100.000 fans, inspirent de plus en plus de gens. Afin d’atteindre et de motiver des personnes en Allemagne qui ne sont normalement pas intéressées par le sport, des influenceurs connus dans les domaines de la mode et du style de vie étaient également représentés. Entre autres Angelo Carlucci de @angelo.carlucci. L’acteur, mannequin et influenceur, devenu célèbre grâce à son rôle dans le feuilleton télévisé’Berlin Day and Night’, inspire actuellement plus de 300 000 personnes avec ses messages quotidiens sur le style de vie. Mais aussi Ebru de @nazjujuju ou Irina de @fashionambit qui inspirent et motivent des milliers de personnes avec leurs tenues sur Instagram, demandent plus d’exercice et un style de vie plus sain.

Même si tous les influenceurs ont des intérêts différents et des fans différents, il est d’autant plus motivant de voir que tout le monde travaille dans le même but et soutient une campagne ensemble.

Angélique Kerber et #generalibewegtdeutschland

Au plus tard, lorsque l’invité vedette et le visage de la campagne Angelique Kerber sont entrés dans la salle, tout le monde était motivé et a sorti son téléphone portable pour partager cette expérience avec ses fans. La star absolue de la scène du tennis et le champion du monde en titre ont prononcé un discours motivant et ont une fois de plus rendu le message de la campagne clair. Motiver l’Allemagne à faire plus de sport, à adopter un mode de vie plus sain et une alimentation saine. Chaque petite chose compte et même les choses les plus simples aident à mener une vie plus saine. Que ce soit pour aller au travail non pas en voiture mais en vélo ou pour manger plus de fruits. La jeune sportive, qui après ses victoires à l’Open d’Australie et à l’US Open en 2016 a été la première Allemande après 1997 à revenir à la première place du classement mondial, a transmis le message aux influenceurs et à leurs fans avec beaucoup de passion et a également pris part au programme avec beaucoup de motivation.

[shortcode variable variable slug= »adsense »]

Après un petit brunch lors de la ronde des influenceurs et du discours de bienvenue des Angéliques, les influenceurs ont eu l’occasion de passer du temps en privé et personnellement avec le champion du monde. Après avoir visité le mur de la presse, où le photographe vedette Oliver Rudolph était disponible pour prendre la photo parfaite pour n’importe quel influenceur, les invités ont pu obtenir quelques conseils du gagnant de l’US Open. Un filet construit a permis aux influenceurs de pratiquer un service de tennis une fois avec Angelique Kerber. A côté de quelques tentatives ratées et aussi de nombreux hits, certains influenceurs avaient découvert leur talent caché. Par exemple, Melisa de @mlsacbc, qui tient habituellement ses fans au courant des dernières tendances de la mode, a expliqué qu’elle a joué au tennis quand elle était enfant et qu’elle est maintenant motivée à recommencer.

Premier prix allemand des influenceurs sportifs!

Mais le point culminant de la journée a été une surprise à laquelle personne n’aurait pu s’attendre. Le premier Sport Influencer Award a été décerné en Allemagne ! Au total, trois prix ont été décernés. Le Rising Star Award, qui devrait aller à l’influenceur qui est nouveau sur la scène mais qui apporte déjà une grande contribution dans le domaine du sport. L’heureux gagnant de ce prix est le nouveau visage de la scène Instagram Fabian Arnold de @fabianxarnold. Même si l’athlète a encore un nombre relativement clair d’adeptes de près de 35 000 fans, ce nombre augmente quotidiennement et très rapidement, c’est pourquoi il a plus que mérité ce prix ! Le Star Award, qui va à la personne qui a représenté la plus grande fanbase dans le sport, est allé à Pamela Reif de @pamela_rf, qui motive des milliers de personnes à faire du sport chaque jour avec son nombre imbattable de fans de 3 millions. Et enfin, le prix Star of the Day, qui est décerné à la personne qui réussit à motiver le plus grand nombre de fans dans le Challenge. Le soi-disant défi consistait à faire appel aux fans pour qu’ils se soutiennent mutuellement. Chaque influenceur a son propre hashtag pour cela, que les adeptes devraient mettre sous une image sportive d’eux-mêmes. L’influenceur, qui parvient à motiver la plupart de ses fans à participer, devrait remporter ce prix. Melisa de @mlsacbc a réussi à motiver 154 000 fans et méritait donc ce prix.

Après toute cette agitation, il y avait encore assez de temps pour parler à tous les autres invités en paix, profiter de la musique du DJ Trooper Da Don et manger de délicieux smoothies et snacks sains. Ils riaient beaucoup, échangeaient des numéros de téléphone portable et bien sûr prenaient des photos pour Instagram. L’atmosphère détendue et l’atmosphère privée ont fait de cette journée un événement réussi.

shortcode variable variable slug= »adsense-content »]